80% des personnes ayant des animaux domestiques manquent d'informations sur la manière d'en prendre soin

N'est-ce pas tristement étonnant ?
80% des personnes ayant des animaux domestiques manquent d'informations sur la manière d'en prendre soin

Dernière mise à jour : 20 janvier, 2019

De nombreuses questions surgissent lorsque nous adoptons un animal de compagnie pour la première fois. Quels vaccins doit-il recevoir ? Quelle nourriture devons-nous lui donner ? Combien de fois par jour doit-il manger ? Une myriade de questions qui semblent ne pas avoir de réponse pour les propriétaires d’animaux domestiques.

Nous ne sommes néanmoins pas les seuls à nous poser ces questions. Tout n’est en outre pas perdu. Des estimations ont été faites. Il semble qu’au moins 80% des personnes ayant des animaux domestiques manquent d’informations sur la manière d’en prendre soin. Voyons cela.

80% des personnes ayant des animaux domestiques manquent d’informations

Une analyse fut réalisée dans la Communauté européenne quant au type d’informations que reçoivent les maîtres d’animaux domestiques sur la manière d’en prendre soin. L’organisation Eurogroup for Animals, dont fait partie l’Association Nationale pour la défense des animaux (ANDA), mena des études sur le bien-être des animaux. Les résultats sont assez alarmants.

80% des personnes ayant des animaux domestiques ne savent pas en prendre soin

Le marché européen des animaux de compagnie recouvre près de 550 000 animaux de compagnie vendus dans les magasins, par an, entre les différents pays. Cela génère environ 5 millions d’euros par an. Une somme rondelette qui permet d’offrir les soins nécessaires auxdits animaux.

Malheureusement, seuls 20 000 de ces 550 000 animaux furent dûment identifiés et enregistrés de manière légale. Qu’est ce que cela signifie ?

Selon l’Union européenne, il s’agit d’une marge trop grande qui peut être préjudiciable dans le domaine sanitaire. Ceci ne devrait donc pas être autorisé.

L’Union européenne elle-même suggéra donc l’échange d’informations entre les États sur ces animaux et l’informatisation des données. Une bonne communication entre les pays pourrait inciter à ce que tous assument la responsabilité légale de la possession d’animaux.

Ceci permettrait en outre de mettre fin au trafic illégal des différentes espèces.

Comment se fait-il que 80% des personnes ayant des animaux domestiques manquent d’informations sur la manière d’en prendre soin ?

L’utilisation d’Internet a compliqué le suivi des activités illicites des animaux pour les autorités. L’informatisation secrète des activités de sociétés privées spécialisées dans la vente d’êtres vivants empêche les gouvernements et les autres entités faisant autorité d’enquêter facilement sur des questions.

De nombreux pays européens disposent de lois explicites et bien définies sur les animaux. Il ne s’agit néanmoins pas du cas de tous les pays. Ceci favorise donc la traite des êtres vivants. Peu d’effort, profit maximum.

Comment cela affecte-t-il les animaux ?

Essayer d’obtenir le maximum de profit avec le minimum d’effort n’est bon pour personne. Dans le cas présent, ce sont les animaux qui en paient le prix. Pourquoi ? Le transport des animaux vers d’autres États de l’Union européenne se réalise de manière presque clandestine. Les conditions sont dès lors presque toujours insalubres. Les cages sont minimes, empêchant les animaux de bouger. Il ne disposent par ailleurs pas d’endroit pour faire leurs besoins, ne reçoivent pas de nourriture, etc.

Cette situation génère donc du stress et parfois même des troubles mentaux chez les animaux. Ils souffrent donc et perçoivent même la mort autour d’eux.

Nous estimons que la moitié des chiots transportés meurent lors de tels transport. À quoi cela sert-il d’économiser de l’argent en recourant à des voies illégales s’ils en perdent la moitié ? Ironie de la vie…

Manque d’informations sur les soins : 80% des personnes ayant des animaux domestiques ne savent pas comment en prendre soin

80% des personnes ayant des animaux domestiques ne savent pas en prendre soin

Auteur : Sal

Ce manque de connaissances mit en évidence le fait qu’il ne s’agit pas simplement d’obtenir de l’argent. Cela montre que la communauté européenne a peu conscience de ce que signifie avoir un animal. De comment en prendre soin. Des coûts qui y sont associés.

Les personnes qui veulent acheter un animal domestique choisissent la plupart du temps de dépenser des centaines de dollars ou d’euros pour l’acheter dans un magasin. Ils ne savent néanmoins pas quelles sont les responsabilités qui en découlentLe stress d’un voyage clandestin peut en effet exiger une prise en charge particulière de l’animal. Outre celle de base.

Le résultat de cette étude est que 80% des personnes ayant des animaux domestiques ne savent répondre à aucun de ces besoins.

L’Union européenne et l’ONG qui a réalisé l’étude en question travaillent sans relâche pour promouvoir la diffusion des informations nécessaires sur les soins inhérents au bien-être des animaux domestiques.

 

Cela pourrait vous intéresser ...
Exigences légales pour voyager avec un animal
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Exigences légales pour voyager avec un animal

Pour voyager avec un animal en dehors de l'UE, vous devez étudier le protocole établi. Voici ce que vous devez savoir à ce sujet !