4 risques lorsque l'on ne choisit pas le bon chien ou le bon chat

Le choix d'adopter un animal ne peut être fait à la légère.
4 risques lorsque l'on ne choisit pas le bon chien ou le bon chat

Dernière mise à jour : 14 février, 2019

Les risques de ne pas choisir le bon chien ou le bon chat à la maison sont très nombreux. Un chien qui aboie sans s’arrêter car il est seul toute la journée, ou celui qui détruit tout lorsque les propriétaires sont absents. Dans d’autres cas, c’est le félin qui est la cause du dommage.

Le choix de l’animal le plus approprié est essentiel pour éviter les problèmes de cohabitation ou d’abandon. N’oubliez pas qu’un chien peut vivre jusqu’à 15 ans, et un chat, jusqu’à 20 ans.

Pour que le séjour de l’animal se passe bien, il est nécessaire de réfléchir à différents aspects, tels par exemple que le temps que vous pouvez accorder à l’animal.

Risques liés au fait de ne pas bien choisir l’animal

risques de l'adoption d'un animal

Un animal qui arrive dans le foyer sans que ses propriétaires n’aient suffisamment réfléchi ni pris en compte différentes variables, telles que le temps disponible ou le type de famille, peut entraîner des problèmes pouvant éventuellement affecter la coexistence et l’intégration de l’animal dans la famille.

Il arrive aussi souvent que des problèmes à la maison liés à la cohabitation avec l’animal soient transférés au reste des membres de la famille. Les uns accusent les autres de la situation, et des tensions et des reproches arrivent. Une des causes de ces problèmes est le choix inapproprié de l’animal.

Ainsi, l’environnement dans la maison et dans la famille est altéré lorsque la cohabitation n’est pas bonne, et la possession du chat, du chien ou d’un autre animal deviendra une source de discorde plutôt que de bonheur. Il est donc fondamental de consacrer suffisamment de temps à la question de savoir si l’animal nouvellement arrivé va constituer une source de bien-être ou s’il va générer des problèmes de coexistence.

Les risque d’abandon de l’animal

L’une des raisons fondamentales derrière l’abandon des animaux est liée à un choix inadapté de l’animal. Les études menées à cet effet ont fourni des données sur l’abandon de chiens et de chats.

D’autres raisons sont liées au comportement de l’animal, ainsi qu’au manque d’attention portée au chien ou au chat, par exemple en raison de la naissance d’un enfant.

Risques de solitude du chien ou du chat

Quand à la maison le chat ou le chien ne peut pas être traité comme il le mérite, petit à petit, cela va générer un excès de solitude pour l’animal. Et produire son malheur. Par exemple, le moment de la promenade est important et le chien en prend l’habitude. Si soudainement, pour une raison quelconque, les propriétaires ne le sortent plus, il deviendra progressivement déprimé.

Chaque animal a sa propre personnalité, chiens, chats et autres êtres vivants. Une partie importante de celle-ci sera conditionnée par la race. Par exemple, un caniche aura des besoins et un caractère très différent des autres grands animaux.

Certains chiens ont besoin de plus d’exercice physique, et d’autres sont plus nerveux ou moins indépendants. Ce sont des facteurs qui doivent être pris en compte lors du choix d’un animal de compagnie. Si cette intégration ne se produit pas, vous aurez chez vous un animal que vous ne connaissez pas. Qui ne s’adapte pas à votre mode de vie et duquel vous ne pouvez pas vous occuper. Et cela entrainera le malheur de tout le monde, y compris celui du chien ou du chat.

Les risques de dépression

risques de la cohabitation

Lorsque l’animal est dans une famille inadéquate et qu’il ne reçoit pas l’attention nécessaire, qu’elle soit physique ou émotionnelle, il risque de souffrir de maladies telles que la dépression du chien ou du chat, l’anxiété et certains comportements destructeurs.

La santé de l’animal est sérieusement affectée lorsque les propriétaires ne sont pas en mesure d’en prendre soin de manière responsable. Une solution à ce problème est que la responsabilité des soins des animaux de compagnie revienne aux enfants. De cette manière, le chien ou le chat ne ressentira pas la sensation de solitude. Et les enfants de la maison deviendront des “adultes responsables”.

 

Cela pourrait vous intéresser ...
Guide pour adopter un chat errant
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Guide pour adopter un chat errant

De nombreux chiens et chats sont abandonnés chaque année. Si vous décidez d'adopter un chat errant, vous devrez suivre quelques étapes.