5 conseils pour aider votre chien à surmonter ses peurs

04 juin, 2018

Du tonnerre, un chien plus gros, un traumatisme du passé… il existe plusieurs raisons pour lesquelles notre animal peut avoir peur. Dans cet article, nous vous donnerons donc quelques conseils pour l’aider à surmonter ses peurs.

Surmonter la peur chez les chiens

Les chiens peuvent avoir peur pour différentes raisons, bien que dans la plupart des cas les déclencheurs soient similaires. Nous pouvons donc agir de la même manière pour les aider à surmonter ce sentiment :

1. Ne l’embrassez pas ou ne le caressez pas trop

une femme embrasse son labrador

C’est une erreur courante des propriétaires qui veulent protéger leur chien et diminuer sa peur. Cependant, lorsqu’il traverse une crise, vous devez faire de même.

De cette façon, l’animal ne le prendra pas comme une situation dangereuse, mais comme quelque chose de normal.

C’est essentiel, par exemple en vacances, lorsqu’il y a des feux d’artifice ou lorsqu’il pleut beaucoup et qu’il y a du tonnerre. Essayez de ne pas trop “envahir” son espace, pour ne pas l’inciter à accorder de l’importance à la peur. La meilleure réaction est de le laisser faire, tout en continuant de le regarder pour observer sa réaction.

2. Montrez une tranquillité d’esprit pour surmonter les peurs du chien

Votre animal est une copie fidèle de ce qui vous arrive. Si vous êtes calme, il le sera aussi ! Mais si vos nerfs ou votre peur vous envahissent, il sera probablement plus nerveux et effrayé. Par conséquent, lorsque vous êtes confronté à une situation de malaise, la dernière des choses à faire est d’avoir l’air effrayé. Cela procurera à votre chien une sensation de calme et surtout de confiance et de sécurité. Donc vous savez qu’il n’y a rien de mal à surmonter les peurs canines.

3. Tentez de le divertir

Si, par exemple, il se met à pleuvoir des cordes et que vous savez que votre animal sera effrayé, pourquoi ne pas jouer, lancer une balle ou la jeter par terre ? Vous pourriez lui donner à manger pour qu’il ne se concentre que sur le plat et non sur ce qui est en train de se passer.

Rappelez-vous que la nourriture est un subterfuge qui ne dure pas longtemps, alors ayez toujours un plan B à disposition. Vous pouvez lui jeter un biscuit coupé en morceaux. Il sera plus productif et occupé pendant plus longtemps !

4. Gardez la routine

Si c’est l’hiver et que vous savez que votre ville est orageuse ou que vous êtes en décembre et qu’il n’y a que des fêtes et des pétards, faites de votre mieux pour que rien ne change chez vous. Si vous déplacez des meubles, fermez les stores hermétiquement ou déplacez tout autre objet qui altère la routine, le chien paniquera ou sentira un danger.

5. N’abandonnez pas

un chien effrayé se caché

Vous aurez peut-être besoin de plusieurs nuits de pluie ou de grêle ou d’un nombre suffisant de sorties au parc pour que votre animal apprenne à ne plus avoir peur, ou que ce sentiment s’atténue. Ne le grondez pas, souvenez-vous que la patience est fondamentale dans l’apprentissage des animaux.

Chaque fois qu’il « se comporte bien » face à un éclair, un pétard ou un contact avec un autre chien, n’oubliez pas de le récompenser, de le féliciter et de lui montrer qu’il fait bien les choses.

Ces conseils aideront au cas où votre compagnon à quatre pattes éprouverait des peurs « normales » causées par un bruit fort ou un manque d’habitude d’être entouré d’autres comme lui. Cependant, si votre chien a une histoire difficile (maltraitance ou autre) vous devrez être très prudent, ralentir, parler doucement et être bien plus affectueux. Souvenez-vous qu’il a subi un traumatisme et que ce n’est pas si facile de s’en remettre.

Un professionnel peut vous aider afin que votre animal puisse surmonter les moments de méfiance, de terreur et d’anxiété qui l’envahiront s’il se sent maltraité ou de nouveau battu. De cette façon, il aura l’occasion de surmonter ses peurs et de mener une vie heureuse. Ensemble, vous y parviendrez.