Adopter un chien abandonné : aspects à prendre en considération

17 décembre, 2018
La patience et la tolérance sont deux facteurs clés à prendre en compte lorsque nous adoptons un chien abandonné.

Adopter un chien abandonné, c’est offrir un avenir à deux animaux : à celui-ci et à celui que l’organisme protecteur pourra récupérer pour occuper la place libre. C’est l’une des meilleures options si vous voulez lutter contre la maltraitance.

Adopter un chien abandonné

Vous pouvez trouver toutes sortes de chiens d’adoption dans les refuges pour animaux et les chenil. L‘abandon ne connaît en effet pas les âges, les races ou les couleurs. Les entités qui collectent des animaux abandonnés ont l’habitude de traiter avec des chiens très différents. Il n’existe en effet pas de prototype de chien abandonné.

Il existe en effet un grand mythe autour de l’abandon. De nombreuses personnes pensent qu’il existe une raison si un chien est abandonné. Il s’agirait du mauvais comportement du chien, les problèmes de santé ou qu’il soit de “mauvaise race”.

Rien n’est plus éloigné de la réalité. En effet, des milliers de chiens de race, de chiots, d’animaux au comportement irréprochable sont abandonnés chaque année … L’abandon peut toucher tout type de chiens. Des chiens craintifs, des chiens qui ont des problèmes de comportement. Des chiens qui proviennent de croisements de races très communes et qui ne se distinguent pas par leur beauté.

adopter un chien abandonné

Chaque chien qui a été abandonné et qui se trouve dans un refuge ou un chenil est unique. Nous ne pouvons pas faire de généralité sur leur histoire ou leur caractère. Le mieux pour adopter un chien abandonné est donc de parler en toute confiance avec l’institution qui l’a recueilli. D’essayer de le connaître, sans préjugé.

Son histoire

Tous les abandons d’animaux ne sont identiques. Nous imaginons généralement une situation dramatique. Une situation dans laquelle le chien est seul dans la rue depuis des mois. Il n’en est pas forcément ainsi. Les institutions protectrices d’animaux récupèrent de nombreux chiens devant leurs portes. Il s’agit donc de chiens qui ne se sont jamais égarés.

Beaucoup d’entre eux passent directement de cette situation à une famille d’accueil. Ils ont donc toujours vécu dans une maison. Les portées de chiots grandissent généralement dans les refuges. Ces chiens ne connaissent donc le sentiment d’abandon avant leur adoption.

Il est souvent utile de connaître l’histoire du chien avant de l’adopter. Avec qui vivait-il auparavant ? Quelles étaient ses habitudes ? Pourquoi l’abandonnèrent-ils ? Ces questions peuvent en effet nous aider à comprendre son caractère. A déterminer ses besoins.

adopter un chien abandonné

Il n’est toutefois pas toujours possible de connaître l’histoire d‘un chien abandonné. De nombreuses personnes déposent des animaux dans les institutions de protections sans donner de détails sur leur vie antérieure. L’état d’hygiène de certains chiens retrouvés dans la rue permet parfois de deviner qu’ils y sont depuis longtemps.

Son origine

Il est également intéressant, avant d’adopter un chien abandonné, de connaître les conditions de vie de ce dernier au sein de l’institution protectriceLes animaux abandonnés sont en effet placés à différents endroits :

  • Maison d’accueil. Le chien vit en famille, dans une maison. Nous pouvons donc interroger la personne qui s’occupa de lui sur son caractère et ses habitudes. Cela facilitera son adaptation à notre foyer.
  • Refuge avec cages. Le chien est seul ou avec un petit groupe d’autres chiens dans une cageLes bénévoles du refuge sont ceux qui le connaîtront le mieux. Ils pourront donc vous parler de son caractère.
  • Refuge ouvert. Ils sont en minorité. Il existe néanmoins de petits refuge qui n’utilisent pas de cages et possèdent un petit groupe de chiens en liberté ou semi- liberté dans un terrain clôturé. Vous pouvez également parler avec les volontaires pour qu’ils vous éclairent sur le comportement du chien.

Les chiens qui vivent dans des refuges ont tendance à avoir des niveaux de stress plus élevés que ceux qui vivent dans des maisons d’accueil. Ils seront donc un peu plus nerveux ou désorientés les premiers jours dans votre maison. Il ne s’agit cependant pas d’une règle générale.

Ceux qui vivent dans des refuges ne possèdent par ailleurs pas de routine domestique. Vous devrez donc vous efforcer à établir des heures fixes de promenade et de repos lorsque le chien abandonné arrivera à votre domicile. S’il provient d’une famille d’accueil, essayez de conserver celle qu’il possédait afin de faciliter la transition.

Vous rencontrerez toujours quelqu’un qui connaît le caractère et les habitudes de votre chien adopté. Donc n’hésitez pas à discuter avec tous les volontaires que vous pouvez. Vous pourrez ainsi avoir une idée de comment il sera lorsqu’il arrivera dans votre maison : nerveux, craintif, courageux, aboyeur, paresseux, affectueux, mangeur …

Notre patience et notre tolérance

Nous devons prendre plusieurs aspects en compte pour adopter un chien abandonné. Le processus de transition est différent dans chaque cas. Il dépend du chien ainsi que de votre famille et de vos habitudes. Nous vous conseillons  cependant :

  • D’être patient avec le chien. Il ne connaît pas encore votre maison, ni les règles à respecter ou les membres de votre famille. Donnez-lui quelques jours ou quelques semaines pour s’y habituer. Ne le grondez pas lorsqu’il fait quelque chose de mal. Apprenez-lui à bien faire.
  • Sécurité maximale dans la rue. Ne lâchez pas le chien lorsque vous vous promenez. Attendez quelques mois pour cela. Dans la rue, promenez-le toujours en laisse. Achetez-en une de 5 ou 10 mètres de long si vous voulez lui donner davantage de la liberté.
  • Faites en sorte que tout lui soit très facile. Soyez proactif. Tenez compte de tout ce que vous avez appris des bénévoles. Attendez-vous à ce que le chien fasse des erreursPar exemple, s’il n’est pas autorisé à entrer dans la cuisine, fermez la porte. Vous deviendrez un modèle pour lui et gagnerez sa confiance si vous ne le réprimandez pas et lui facilitiez la transition.

Adopter un chien abandonné est une bonne décision pour toutes les familles qui en ont les moyens. Ce n’est pas toujours facile. Il existe par ailleurs des chiens avec des besoins très spéciaux. Consultez l’institution protectrice, elle disposera peut être d’un éducateur canin qui pourrait vous conseiller individuellement.