Comment connaître le sexe d’un oiseau ?

11 avril, 2018
Connaitre le sexe d’un oiseau peut être une tâche complexe. En effet, même les yeux les plus experts ou les  vétérinaires peuvent ne pas être sûrs de leur observation.

La majorité des oiseaux ne présentent pas de détails évidents sur leur anatomie. Ainsi, il n’est pas rare de découvrir qu’un oiseau mâle porte en fait un nom féminin et vice-versa.

L’analyse de laboratoire : la méthode infaillible

Il est clair qu’il y a plus de chiens et de chats que d’autres espèces d’animaux domestiques sur le marché. C’est pour cela qu’il peut être difficile de chercher un vétérinaire spécialisé pour les oiseaux.

Devant les doutes qu’ils peuvent éventuellement avoir pour déterminer le sexe d’un oiseau, de nombreux spécialistes optent pour l’option la plus sure : l’examen en laboratoire.

On peut réaliser des analyses :

  • De sang : c’est la plus commune, bien qu’elle requiert une certaine délicatesse pour extraire l’empreinte des pattes de l’animal sans le blesser.
  • D’excréments : récupérer un échantillon est beaucoup plus facile mais cette technique a une limite importante : elle ne s’applique qu’aux animaux adultes.
  • Des plumes : avec une exactitude égale aux deux techniques précédentes : 100%. Le point noir, ici, est que de nombreux laboratoires ne sont pas en capacité de faire cette analyse.

un oiseau posé sur la main d'une personne

Via l’observation (et les autres sens)

Certains oiseaux présentent des caractéristiques facilement identifiables qui permettent d’établir le sexe sans complications.

Le paon et les poules font partie des cas les plus emblématiques. La queue longue et fournit de plumes colorées du paon est faite pour séduire les femelles et ressort au premier regard, même quand elle n’est pas ouverte. La crête du coq le différencie de la poule (en plus de son puissant chant du matin) et ne laisse aucun doute sur le sexe.

En ce qui concerne les perruches, l’une des espèces les plus populaires, les couleurs du “museau” (la zone qui se situe juste au-dessus du bec de l’oiseau) servent comme une marque d’identification. Chez les mâles, celui-ci est bleu ou rose, alors que celui des femelles est marron ou blanc.

Pour certaines variantes de perroquets, le vert du plumage est plus intense et plus dense chez les mâles.

Les canaris et les autres espèces

Le canari est un autre oiseau adapté à la vie domestique et très populaire dans les foyers. Les mâles chantent constamment dans leur cage : c’est leur parade nuptial. En revanche, ce n’est pas un facteur nécessairement utile pour déterminer le sexe de cet animal. Les changements hormonaux propres aux menstruations des femelles peuvent aussi les pousser à chanter.

Dans le cas des canaris et d’autres espèces, la taille générale des animaux, comme certaines parties de leur corps, sont des signaux assez révélateurs. C’est avec la taille de ces parties qu’il est possible de déterminer le sexe de l’oiseau.

Les mâles sont plus sveltes et athlétiques et ils sont généralement plus imposant en terme de caractère. On peut aussi remarquer chez eux les dimensions et la forme du bec (plus grand et prononcé). Les pattes, elles, sont de plus grande taille et restent plus facilement unies entre elles.

Les femelles, en revanche, en plus d’être plus petite en taille, présentent une silhouette qui tend à être plus ronde.

Une autre méthode qui permet de connaitre le sexe d’un oiseau via l’observation consiste à vérifier la zone arrière de l’animal. En observant la zone proche de l’anus, on remarquera alors que les mâles ont une légère protubérance.

Une question de comportement

Pour la majorité des espèces d’oiseaux domestiques, les femelles sont généralement plus sociables, même avec leurs propriétaires. Le mâle, au contraire, se montre souvent plus froid et recherche toujours à imposer sa présence.

un couple d'inséparable sur une branche

Les femelles, elles, arrêtent d’être dociles après la période d’accouplement. Même chose quand elles se préparent à couver et à prendre soin de leurs bébés. Dans ces moments, elles jouent alors le rôle de la défense du nid et doivent donc être plus fermes. Elles font même preuve de plus de détermination que les mâles.

Quand les oisillons commencent à voler en dehors du nid, les femelles s’apaisent. C’est la même chose si elles avaient été déplacées vers une nouvelle cage.

Pourquoi est-il important de connaitre le sexe d’un oiseau ?

Connaitre le sexe d’un oiseau est un facteur clé pour l’élever et bien en prendre soin.

Enfin, les mâles ne doivent jamais partager de cage.
En effet, ils seraient dans une situation de lutte continue pour dominer le territoire. En revanche, les femelles peuvent avoir besoin de protection pendant l’époque d’accouplement.

Source de l’image principale : Juan Tello