Conseils pour éviter les problèmes avec votre chien

Ce n'est pas parce que nous aimons les animaux que tout le monde doit les aimer aussi. En effet, certains de vos voisins n'aiment pas les chiens, c'est pourquoi il existe des règles de voisinages pour les propriétaires d'animaux qui fixent des limites à ne pas dépasser. L'idéal est d'éviter les problèmes avec votre chien.
Conseils pour éviter les problèmes avec votre chien

Dernière mise à jour : 28 juin, 2018

Vous devez bien gardez à l’esprit deux réalités. Premièrement, un chien mal éduqué peut causer pas mal de problèmes. Deuxièmement, en tant que propriétaire d’animaux domestiques, c’est vous qui êtes responsable de ce qu’ils font.

C’est pourquoi nous vous présentons quelques conseils qui peuvent vous être utiles pour éviter que votre chien vous cause des problèmes au sein de votre résidence.

Lisez les statuts de votre communauté

En général, chaque communauté possède dans sa réglementation en matière de cohabitation des points relatifs à la possession d’animaux de compagnie. Vous devez tout d’abord les lire et faire en sorte de prendre les mesures nécessaires pour les respecter.

Rappelez-vous que vous ne pouvez pas remettre en question ces règles, ni les transgresser. Celles-ci constituent un engagement mutuel pour mieux vivre ensemble. Pour éviter les problèmes avec votre chien, vous devez donc avant tout respecter ces règles.

Le dressage est la clé du respect

bouledogue français couché sur du parquet

Dresser votre chien et lui apprendre comment se comporter n’est pas une option mais un devoir. Aussi bien pour votre animal que vos voisins. Un chien bien dressé pose peu de problèmes et n’aboie pas sur les gens ou d’autres animaux.

En ce sens, le processus de sociabilisation est vital car il permet à votre fidèle compagnon d’être bien vu par la communauté. S’il ne mord pas, qu’il n’aboie pas beaucoup et qu’il ne fait pas ses besoins dans des endroits inappropriés, le voisinage donnera son feu vert.

Éviter les aboiements nocturnes

La routine quotidienne de votre animal doit être conçue de manière à ce qu’il dépense son énergie la journée et qu’il dorme la nuit. Même si cela est naturel, vous devez vous assurer que votre animal domestique ne fasse pas trop de bruit la nuit.

Parmi les mesures à prendre, vous pouvez attribuer à votre animal la pièce la plus profonde de l’appartement. Éloignez également votre animal de la porte pendant les heures tardives. Après tout, vous aussi pouvez être dérangés par des bruits forts pendant que vous dormez.

Vous souhaitez éviter les problèmes avec votre chien? N’oubliez pas de ramasser ses excréments

Même si des amendes ont été mises en place pour régler la situation, vous agirez par principe. Pour rester correct, vous devez à tout prix éviter que votre ami à quatre pattes ne fasse ses besoins à l’intérieur d’un bâtiment, dans l’entrée ou dans la rue. C’est pourquoi vous devez entrainer votre animal dès son plus jeune âge et veiller à la ponctualité de sa promenade matinale.

En ce qui concerne les excréments, un sachet en plastique sera plus que suffisant pour épargner à vos voisins une mauvaise surprise.

Promenez-le toujours en laisse et, si nécessaire, avec une muselière

A l’intérieur de la maison, chaque animal peut circuler librement comme il s’agit de votre propriété. Cependant, lorsque vous sortez, vous devez promener votre chien en laisse afin de pouvoir contrôler votre animal au cas où il réagirait de manière inattendue.

De plus, si votre animal a des problèmes comportementaux, la muselière est également nécessaire. Dans le cas contraire, vous pourriez vous attirer de graves ennuis. Selon les lois en vigueur, c’est vous qui êtes responsable des morsures et d’autres dommages causés par votre animal.

Sympathisez avec d’autres propriétaires d’animaux

Chaque quartier abrite généralement plus de 3 ou 4 propriétaires d’animaux. Il est donc logique et idéal de faire leur connaissance pour créer une communauté basée sur la possession d’animaux domestiques.

chien assis sur le trottoir

Ainsi, vous pourrez recevoir du soutien en cas de problèmes de voisinage liés aux animaux de compagnie. Cette communication stratégique peut également être bénéfique pour votre chien. De fait, celui-ci pourra se faire des amis canins, se sociabiliser et éviter les bagarres.

Mettez-vous à la place de votre voisin

Dans n’importe communauté, certaines maitres défendent systématiquement leur chien contre toute accusation. Néanmoins, cette attitude défensive ne fera que renforcer l’animosité. Si vous êtes en tort, vous trouverez devant votre porte un administrateur ou une amende à payer.

En revanche, la bonne chose à faire consiste à vous mettre à la place de vos voisins. Ceux-ci ont droit à une cohabitation harmonieuse et leurs réclamations ne représentent qu’une partie de l’inconfort légitime qu’ils ressentent. De plus, en écoutant leurs plaintes, vous pourrez rectifier le tir et éviter d’autres conflits à l’avenir.

Ces conseils représentent donc tout ce que vous devez mettre en pratique afin d’éviter que votre chien ne vous cause de problèmes là où vous vivez.

Cela pourrait vous intéresser ...
N’ayez pas peur, adoptez-le !
My AnimalsLisez-le dans My Animals
N’ayez pas peur, adoptez-le !

Des chiens négligés, blessés et maltraités sont à la recherche d'une famille d'accueil qui s'occuper d'eux. Alors n'ayez pas peur, adoptez!