Gestation et allaitement chez les chiennes : quels soins ?

31 juillet, 2020
La gestation et l'allaitement des chiots sont deux phases très importantes aussi bien pour les chiennes que pour les propriétaires.
 

La gestation et la période d’allaitement chez les chiennes sont des phases très importantes dans leur vie. Par conséquent, il est fondamental d’être informé pour maintenir la santé de nos animaux. Dans cet article, nous vous proposons un ensemble de conseils qui pourraient vous aider à vivre ces deux étapes.

La gestation chez les chiennes

Cette période de gestation d’une chienne dure généralement neuf semaines. Il est recommandé que ce processus soit accompagné par un spécialiste, car selon l’avancée de la gestation, il sera nécessaire de la ponctuer avec diverses étapes.

Modification de l’alimentation

La prise de poids ne sera pas visible avant la cinquième ou la sixième semaine de gestation. C’est à partir de ce moment-là que vous pourrez modifier l’alimentation afin que les chiots reçoivent les nutriments nécessaires.

Ainsi, l’apport de nourriture sera progressivement augmenté depuis la cinquième semaine jusqu’à la neuvième. A ce moment, la ration sera d’un tiers plus élevé que d’habitude.

Par ailleurs, l’état physique ou une éventuelle maladie avant la gestation constituent des limites au changement d’alimentation. Dans ce cas, il faut suivre les recommandations du vétérinaire.

Maintenir l’hydratation

Il est indispensable que la chienne soit suffisamment hydratée et puisse boire souvent de l’eau. Elle doit donc toujours avoir de l’eau propre et fraîche à disposition.

D’autre part, si le type d’aliment qu’elle reçoit est sec, il est essentiel qu’elle ait une source d’eau accessible. Surtout dans les dernières semaines de gestation.

 

De l’exercice

Au fur et à mesure des semaines, il est préférable que la chienne fasse un peu d’exercice en douceur. Il est donc conseillé de maintenir les promenades quotidiennes, même si le temps et la distance de la marche doivent être réduits.

Gestation chez les chiennes : le confort avant tout

Lorsque la date de la mise bas approche, on prépare généralement un petit coin avec des couvertures et des serviettes dans une boîte en carton appelée “nid”. La chienne pourra y mettre bas tranquillement. L’objectif du nid est d’assurer le confort et la sécurité de l’animal et de ses petits.

Après la gestation, l’allaitement chez les chiennes

Les chiots nouveau-nés n’ont pas terminé leur développement et ne peuvent réaliser correctement que quelques fonctions. Ils ont donc besoin d’une attention particulière et d’un investissement intense.

Une chienne qui allaite ses petits.

Voici les différentes étapes à prendre en compte.

Maintenir régulière leur température

Les chiots ne sont pas capables de réguler correctement leur température corporelle. Cela peut avoir de sérieuses conséquences sur leur santé.

Pour cela, il faut maintenir le chiot à une température stable. Puis éviter les températures basses car l’activité digestive du chiot diminue et son réflexe de succion peut disparaître.

 

La température idéale doit être supérieure à 34°C. Ainsi, les chiots pourront téter et digérer correctement le lait. S’ils se trouvent entre 32°C et 34°C, ils ne pourront que téter mais pas digérer. C’est pourquoi, il est important de réchauffer le chiot jusqu’à 34°C avant de lui donner à manger.

Les maintenir hydrater

Les chiots sont formés à 82 % d’eau et perdent une quantité importante d’eau et de chaleur. Par conséquent, il est préférable de garder les chiots dans un environnement avec 60 % d’humidité. Si ce niveau baisse, ils peuvent se déshydrater et s’il monte, cela augmente le risque de croissance bactérienne.

Surveiller leur prise alimentaire

Les chiots qui viennent de naître ne régulent pas complètement leur taux de glucose. Pour assurer une alimentation adéquate et surveiller la glycémie, il est recommandé de nourrir fréquemment les chiots avec des portions spécifiques de nutriments.

Système immunitaire immature

Par ailleurs, les chiots ont besoin de colostrum pour recevoir les anticorps de leur mère, car ils ne sont pas transmis par le placenta. Leur système immunitaire n’est donc pas encore mature.

De même, pour éviter les problèmes de santé, l’hygiène doit être suffisante. Autrement dit, le chiot doit se développer dans un environnement propre et désinfecté, avec un apport de colostrum le plus souvent possible.

Il faut également noter que son système digestif n’est pas fonctionnel. En effet, il est incapable de digérer l’amidon et ne peut pas déféquer comme le ferait les adultes.

 

Quel type de lait ?

Depuis la naissance jusqu’au sevrage, le chiot doit s’alimenter uniquement de lait. Cependant, tous les types de lait ne sont pas correctement assimilables par le chiot.

Un chiot qui boit un biberon de lait.

Par exemple, les chiots ne doivent jamais boire du lait de vache. Effectivement, la composition du lait de vache et celui de la chienne est différente. Cela pourrait alors entraîner des problèmes intestinaux en raison de la teneur trop élevée en lactose. Ainsi que des troubles de la croissance dus à l’absence de nutriments nécessaires.

Si, pour une raison quelconque, le chiot ne peut pas boire le lait de sa mère, il existe différentes alternatives sur le marché. Vous pouvez trouver du lait maternisé qui couvre les besoins nutritionnels et protège leur système digestif. D’autre part, on complète souvent avec un supplément de DHA. Un acide gras présent dans le lait de la chienne, ainsi que dans la rétine et le cerveau des chiots.

Gestation et allaitement chez les chiennes : conclusion

Il convient de souligner que tous ces conseils sont donnés à titre indicatif. Chaque cas de gestation et d’allaitement chez les chiennes a ses propres caractéristiques qui doivent être guidées par un vétérinaire.