Les chiens et l'hiver: conseils et mises en garde

01 avril, 2018
 

En hiver, nous sommes tous affectés par le froid. Les animaux de compagnie ne font pas exception. Le froid a une influence sur l’état de santé des chiens. Les propriétaires doivent donc prendre en compte les mises en garde afin que nos compagnons à quatre pattes gardent la santé lorsque la température extérieure baisse. Voici nos conseils sur les chiens et l’hiver. Prenez note.

Quels sont les chiens les plus vulnérables?

Etant donné la difficulté de l’organisme canin à réguler la température corporelle de manière naturelle, en hiver, il faut particulièrement prêter attention à certains chiens:

  • Les chiots.
  • Les chiens à l’âge avancé.
  • Toutes les races de petite taille.
  • Les chiens à poil court.
  • Les chiens souffrant ou ayant souffert de problèmes respiratoires.

Il existe des races de chiens capables de tolérer plutôt bien les températures extrêmement basses. Il s’agit des chiens nordiques. Ils sont issus de races originaires de l’Hémisphère Nord de la planète. Le pays exact importe peu, sachez juste qu’il fait très froid dans ces latitudes.

un Golden Retriever mange dans sa gamelle

Les races nordiques les plus communes sont: l’akita, le broholmer, l’elkhound norvégien, l’esquimau canadien, le husky sibérien, le lundehund, le malamute d’Alaska, le samoyède et le vallhund suédois.

 

Habituellement, ces chiens n’ont pas de problèmes avec l’hiver mais n’aiment pas trop l’été. Avec eux, il faudra faire attention aux coups de chaleur qui sont néfastes pour leur santé.

Les soins en hiver

Quand on aborde le thème des chiens et de l’hiver, certaines recommandations doivent être prises en compte. L’idée, c’est que votre chien traverse cette époque de l’année en bonne santé et sans problèmes.

L’alimentation

En hiver, les chiens ont tendance à manger davantage. Cela leur permet d’avoir plus d’énergie et d’arriver à conserver de la chaleur. Cette compensation doit donc être prise en compte. Cependant, si votre chien passe la plupart de son temps dans la maison et qu’il mange plus, il pourrait prendre du poids inutilement.

L’eau

Bien que cela paraisse évident, il est important de vérifier que votre chien ait quotidiennement de l’eau fraîche à sa disposition. Il faudra également vérifier que l’eau ou le bol ne se soit pas congelé et qu’il soit propre.

Les pattes

Les coussinets des pattes des chiens sont des organes très importants. Les sols froids sont susceptibles de causer des gerçures sur les coussinets. Sachez aussi que les produits chimiques utilisés pour dégivrer les rues sont toxiques. Votre chien pourrait donc être intoxiqué rien qu’en se léchant les pattes.

Afin d’éviter ce genre de problèmes, vous trouverez dans les boutiques pour animaux de petites chaussures pour chien. Il faudra seulement faire attention à bien les choisir de la bonne taille afin qu’elles ne gênent pas votre animal.

 

L’utilisation de la laisse

Il est recommandé de sortir votre chien en laisse, en particulier lorsqu’il y a du liquide toxique par terre utilisé pour dégivrer les rues. Cela permet de contrôler où votre chien marche et d’éviter le contact avec ce genre de substance.

L’endroit où votre chien dort

Pendant l’hiver, les chiens qui dorment à la merci des intempéries doivent pouvoir compter sur un endroit protégé. Ce lieu doit être protégé du vent, de la pluie ou de la neige. Vous pouvez également utiliser de la sciure ou des couvertures afin que le chien puisse rester au chaud. Cela permet également de contrôler l’humidité.

Lors de températures extrêmes, l’idéal c’est que votre chien dorme dans la maison.

Noël et le Nouvel An

Lorsqu’on aborde le thème des chiens et de l’hiver, on doit bien évidemment mentionner les célébrations de fin d’année. La première chose à ne pas oublier est de faire attention à ce que votre chien ne consomme pas accidentellement de l’alcool.

Les invités reçus dans votre maison représentent également un risque car ils pourraient donner à votre chien des aliments mauvais pour sa santé.

Enfin, il faudra faire attention avec les décorations de Noël. Bien qu’elles n’aient pas de relation avec la température, elles représentent tout de même un risque pour la santé de votre animal.

un couple promène un chien en laisse
 

Les promenades

Les promenades en hiver doivent être de courte durée. Souvent, s’il y a des intempéries, votre chien risque de souffrir d’hypothermie. Si vous avez la place à la maison, vous pouvez programmer des activités ou des jeux afin qu’il fasse un peu d’exercice.

Les chiens ne sont pas des objets

L’hiver et les chiens vont souvent de pair. En effet, à Noël, les personnes à la recherche d’un cadeau spécial optent souvent pour l’achat d’un chiotSi ce cadeau n’a pas été mûrement réfléchi, cela crée des responsabilités que le receveur ne voudra pas forcément endosser.

Beaucoup des chiens offerts à Noël finissent dans la rue ou à la fourrière. Il est plus judicieux de faire ce genre de cadeau à une personne que vous connaissez bien et à qui vous pouvez demander si c’est vraiment ce qu’elle souhaite.

Les voitures, l’hiver et les chiens

Tout comme les humains, les chiens cherchent la chaleur. Lorsque le chien dort dans le garage, il se rapprochera du moteur de la voiture afin de se sentir plus à l’aise. Cela ne posera aucun problème jusqu’au moment où il sera temps de démarrer la voiture. Il faut que vous fassiez attention à toujours vérifier avant de démarrer. Faites également attention à votre propre santé en hiver car la consommation d’alcool peut provoquer une hypothermie.