L'hygiène bucco-dentaire de votre chien

10 juin, 2018
L'hygiène bucco-dentaire de votre chien ne vous préoccupe peut-être pas beaucoup. Cependant, elle est d'une importance capitale car elle pourrait améliorer la qualité de vie de votre chien et lui éviter des maladies dues à une mauvaise hygiène dentaire.

Souhaitez-vous découvrir nos meilleures astuces pour vous assurez de l’hygiène dentaire de votre chien ? C’est parti !

Ce que vous devez savoir sur l’hygiène bucco-dentaire

La première chose à comprendre est que l’hygiène bucco-dentaire de votre chien est votre responsabilité, car il ne peut pas s’en charger lui-même. Il faudra vous en occuper dès son plus jeune âge, entre trois semaines et un mois et demi. Il aura alors 28 dents et sa dentition définitive commencera à apparaître. Quand votre chien aura 6 mois environ, il aura ses 42 dents.

Que peut engendrer une mauvaise hygiène bucco-dentaire ?

Quand il n’y a pas de bonne hygiène buccale, les problèmes de santé pourraient commencer avant même les trois ans de votre chien. C’est pour cela qu’il est nécessaire de mesurer l’importance qu’elle joue. Ces inconvénients apparaîtront à cause de l’excès de tartre à la surface des dents. Le tartre est une accumulation de calcium et de phosphore dont les bactéries profitent pour se développer dans la bouche.

une femme brosse les dents d'un chien

Ces bactéries dégraderont ses gencives et provoqueront une gingivite qui lui fera perdre sa dent. Il est donc nécessaire de vérifier l’hygiène buccale de votre chien régulièrement.

Comment entretenir une bonne hygiène bucco-dentaire

Étudions les différentes étapes à suivre pour que votre chien ait une bouche saine et qu’il n’ait pas de problèmes de santé.

  1. Commencez par une visite chez le vétérinaire. Le mieux est que le vétérinaire examine la bouche de votre chien et détermine s’il y a un quelconque problème à traiter. En général, pour faire un examen exhaustif, il endormira l’animal. Ce n’est pas un problème, ne vous en faites pas.
  2. Demandez à votre vétérinaire de vous faire une démonstration. Beaucoup de vétérinaires se proposent de vous montrer comment bien brosser les dents de votre chien. Cela vous aidera à réaliser cette tâche plus facilement.
  3. Achetez du dentifrice approprié. N’essayez jamais de brosser les dents de votre chien avec du dentifrice pour l’homme. Il existe un dentifrice spécial pour les chiens, qui s’achète en cliniques vétérinaires ou magasins animaliers. Choisissez-en un qui contienne des enzymes, qui protégera mieux les dents de votre chien, et qu’il peut avaler sans problème.
  4. Utilisez une brosse à dents pour chiens. Il y a plusieurs types de brosses à dents pour chiens. Demandez à votre vétérinaire le type le plus approprié pour votre chien. Selon la taille de sa bouche et sa dentition, la forme pourra varier. Il y a certains chiens, cependant, qui ne supportent pas les brosses à dents. Vous aurez alors peut-être à utiliser un doit en plastique ou un autre produit que votre vétérinaire peut vous conseiller.
un caniche se fait brosser les dents

Plus de conseils sur l’hygiène buccale de votre chien

  1. Faites-le progressivement. Ne brossez pas les dents de votre chien brusquement, mais de manière progressive et lente pour que votre chien ne se sente pas attaqué et tente de vous mordre. Vous pourriez commencer par mettre un peu de dentifrice sur votre doigt et le laisser le goûter.
  2. Soyez régulier. Le mieux serait que vous brossiez les dents de votre chien tous les jours, mais si vous le faites deux fois par semaine, ce sera déjà suffisant. L’important est de mettre en place une habitude.
  3. Jouets pour la santé dentaire. Les os et autres jouets à mâchouiller sont idéaux pour maintenir la propreté de la bouche de votre chien.
  4. N’oubliez pas les récompenses. Les friandises pour chiens qui s’utilisent comme récompenses pour développer le renforcement positif sont idéales pour garder les dents et les gencives propres.

Suivez ces conseils et faites en sorte que l’hygiène bucco-dentaire de votre chien fasse partie de votre routine pour qu’il soit un chien sain et heureux, qui n’ait pas à souffrir les pathologies propres au chien abandonné.