Quatre moyens d'améliorer les promenades avec votre chien

03 avril, 2018

Les chiens ont besoin de passer des moments agréables en dehors de leur foyer. En effet, ils doivent interagir avec d’autres individus et percevoir des odeurs pour satisfaire leur instinct de pistage. L’essentiel c’est que votre animal soit heureux, équilibré, qu’il surmonte ses peurs ou, dans la mesure du possible, qu’il les évite.

La promenade représente l’un des moments de la journée les plus attendus par les chiens. Il s’agit d’un moment d’amusement et de sociabilisation avec leurs amis. Si vous souhaitez rendre les promenades encore plus exceptionnelles, suivez nos quatre conseils pour améliorer les promenades avec votre chien.

Qu’est-ce qu’une promenade de qualité?

Les promenades de qualité sont extrêmement importantes pour les chiens. Elles leur permettent de profiter de l’extérieur, de faire leurs besoins en toute tranquillité, de se sociabiliser avec d’autres chiens et de percevoir et de libérer diverses odeurs.

La promenade représente l’un des moments de détente de la journée. Par conséquent, une promenade de qualité est fondamentale pour rendre votre chien heureux et équilibré. Si les promenades sont mauvaises, le chien a peur une fois dans la rue et il vit beaucoup de mauvaises expériences. De là, surgissent toujours d’autres problèmes.

Mis à part ces conseils, pour améliorer les promenades avec votre chien, une promenade de qualité doit toujours permettre à votre animal de profiter de toutes les odeurs. De même, vous devez libérer votre chien de sa laisse pendant quelques minutes, là où vous en avez le droit, pour lui permettre d’explorer son environnement à sa guise.

1. Plus de coups secs

Une promenade agréable et relaxante ne doit en aucun cas être accompagnée de coups secs sur la laisse. Ni vous, ni votre chien, ne devez tirer sur la laisse ou donner des coups secs. Dans la rue, la laisse vous relie à votre chien. Elle peut aussi transmettre de nombreuses états d’esprit : la colère, la hâte, le stress ou, au contraire, la confiance et la décontraction.

chien qui renifle la pelouse

Oubliez les laisses rétractables car elles sont toujours tendues. Optez plutôt pour une laisse ordinaire et veillez à la manier correctement. Lors d’une promenade, savez-vous faire arrêter votre chien sans donner de coups sur la laisse ? De même, apprenez à votre chien à marcher sans tirer sur la laisse. Vos promenades s’amélioreront alors instantanément.

De nombreux chiens qui portent des colliers développent de graves problèmes de santé lorsqu’ils tirent sur leur laisse. Préférez donc le harnais car il réduit la pression sur le cou de votre chien. Choisissez celui qui vous convient en découvrant les nombreux modèles disponibles.

2. Une laisse plus longue

Les laisses que l’on aperçoit dans les rues sont presque toutes courtes. Avec de telles laisses, les chiens ne disposent pas vraiment de beaucoup d’espace pour bouger sans donner de coups. Paradoxalement, une laisse de deux mètres de long permet de mieux contrôler l’animal qu’une laisse de 50 centimètres.

De fait, si le chien dispose de plus d’espace en marchant à vos côtés, il donnera moins de coups et il vous dérangera moins. Il pourra suivre les différentes odeurs sans avoir à tirer. Vous ne devrez donc pas le corriger. Choisissez donc une laisse d’une longueur de minimum un mètre et demi. Vous sentirez la différence et le confort.

3. Promenade en liberté

La promenade en liberté de votre chien représente un vrai défi. En sortant de la maison, suivez-le. Laissez-le décider de l’endroit où il veut aller et du temps qu’il veut passer sur chaque odeur ou dans chaque coin.

chien qui court librement sur la plage

Un promenade en liberté est une promenade sans précipitation et sans ordre. Le chien fait ce qui l’intéresse. Il décide s’il veut suivre son parcours habituel, se rendre immédiatement au parc ou, au contraire, découvrir une nouvelle rue.

Pour les chiens qui sont habitués à obéir aux ordres, les premières promenades en liberté peuvent les bloquer. En effet, ils ne savent pas où aller. Faites alors confiance à votre chien et laissez-le prendre des initiatives. Il s’agit d’une manière simple d’améliorer les promenades. Vous serez surpris en découvrant les endroits qui l’intéressent le plus.

4. Proactivité : éviter le désagréable

N’obliger pas votre animal à vivre des situations désagréables. Pour ce faire, évitez-les. Vous connaissez votre chien mieux que personne et vous savez ce qu’il aime ou pas. Vous connaissez ses peurs et les expériences qu’il n’apprécie pas. Par conséquent, évitez-les au cours de vos promenades car elles ne lui apporteront rien de positif.

Par exemple, si vous savez que votre chien a peur des camions à ordures et que vous en apercevez un au loin, changez de chemin afin de ne pas le croiser. De même, si votre chien ne s’entend pas avec ses semblables, changez de trottoir pour ne pas en croiser.

Ainsi, vous éliminerez de nombreuses sources de stress ou de peur. Laissez votre chien s’éloigner de ce qui lui fait peur et découvrir qu’il ne s’agit pas d’une menace. Ces peurs ne disparaitront pas et seront toujours présentes. En évitant ces problèmes, la promenade s’améliorera nettement.

Ces techniques pour améliorer les promenades avec votre chien se basent sur des détails qui paraissent insignifiants mais qui, aux yeux du chien, sont importants. Si vous opérez ces changements, vous épargnerez beaucoup de stress à vos animaux. Vous leur permettrez aussi de prendre des décisions durant leur temps libre. Autrement dit, vous améliorerez le temps libre de votre chien en lui offrant des promenades de qualité.