Quel est l'âge idéal d'un chiot pour l'adoption ?

20 mai, 2018
On pensait autrefois qu'un chiot âgé de huit semaines pouvait être séparé de sa famille naturelle. Cependant, il faudrait, idéalement, attendre un peu plus longtemps

Les chiens éprouvent de nombreuses difficultés et traversent différents processus psychologiques à mesure qu’ils se développent. Évidemment, un dressage précoce peut présenter de grands avantages. Cependant, vous devez vous interroger sur l’âge idéal d’un chiot pour l’adoption.

L’idéal est d’établir un équilibre entre la naissance, la période d’allaitement de la mère et le processus de sociabilisation qui suit. Il convient de noter que tout changement pourra définir, par la suite, les comportements et les perceptions de l’animal. Dès lors, il est essentiel de définir l’âge idéal d’un chiot pour l’adoption pour l’avenir de l’animal.

La cohabitation avec la mère et les frères et sœurs

Cette question importante nous pousse inévitablement à nous en poser une autre : à quel moment peut-on séparer un chiot de sa mère et de ses frères et sœurs ? Vous devez savoir qu’une telle interaction familiale est primordiale pour les chiots qui viennent de naitre. L’appartenance à la meute leur apporte des avantages sur le plan physique et psychologique.

Vous pouvez nourrir un chiot qui vient de naitre au biberon. Toutefois, il est préférable de respecter le lien qui unit le chiot avec sa mère et ses frères et sœurs. D’un point de vue naturel, un chiot doit être nourri par sa mère et être rapidement confronté au processus de sociabilisation avec ses semblables.

chiots qui dorment côte à côte

La présence de la mère permet au chiot de se sociabiliser avec d’autres membres plus grands de son espèces sans se blesser. Les êtres humains peuvent, bien sûr, entrer en contact avec le chiot dès le début. Toutefois, ils doivent respecter l’ordre naturel.

Le sevrage précoce

Le simple fait d’arrêter l’allaitement maternel provoque des changements physiques et comportementaux chez l’animal. Certains symptômes visibles sont l’hyperactivité, l’agressivité envers ses semblables, le stress et la peur de la séparation.

Le manque de sociabilisation pose un autre problème. En effet, les chiens sevrés trop tôt peuvent ne pas pouvoir s’empêcher de mordre lorsqu’ils jouent. De plus, certains canidés qui présentent cette carence peuvent se montrer timides au moment de l’accouplement.

Sans parler des désavantages physiques que présentent les chiots sevrés trop tôt. De fait, leur système immunitaire est moins résistant face aux infections, ce qui met en danger la vie de l’animal.

Quel est l’âge idéal d’un chiot pour l’adoption?

Autrefois, on pensait qu’un chiot âgé de huit semaines pouvait être séparé de sa famille naturelle. Selon ce point de vue, le dressage humain serait donc le facteur le plus déterminant dans le comportement du chien.

Néanmoins, on pense aujourd’hui que le meilleur moment pour construire une relation exclusive entre le chien et son maitre est à partir de trois mois. Ainsi, l’interruption des relations familiales est moins traumatisante et plus normale.

chiot dans un jardin

Durant les trois premiers mois de la vie du chiot, sa mère fixe les limites. Elle lui apprend à jouer sans se blesser et lui donne de l’affection. L’interruption brutale de ce processus entraine beaucoup de difficultés à domestiquer l’animal. Vous obtiendrez alors un chien peureux ou excessivement violent.

Les avantages d’adopter un chiot âgé de trois mois

Il s’agit de l’âge idéal pour qu’un être humain commence à éduquer l’animal. Sa capacité cognitive sera au top et ce sera le moment idéal pour vous attaquer à l’apprentissage social. Bientôt, le chien commencera à obéir à des ordres en fonction de conditions positives ou négatives.

L’aspect émotionnel est également fondamental. Lorsque le chiot a trois mois, la séparation avec sa famille est moins traumatisante et il s’attache mieux à son maitre. D’un point de vue psychologique, il s’agit de l’âge idéal pour procéder à l’adoption.

Chaque chien développe sa propre personnalité. Néanmoins, c’est à cet âge là que les canidés commencent à devenir indépendants. Si l’animal est encore trop petit lorsque vous l’adoptez, il souffrira d’un traumatisme et vous éprouverez plus de difficultés à le dresser au fur et à mesure qu’il grandit.

Le problème des chiens adultes

Les chiens adultes ne posent pas forcément problème. Cependant, ils présentent un inconvénient : leur personnalité est déjà forgée. Dès lors, vous aurez du mal à les éduquer et vous pourriez entretenir une relation compliquée si vous ne connaissez pas bien leur caractère.

Néanmoins, il existe aussi chiens adultes qui ne mordent pas d’objets et qui savent à quel endroit ils doivent faire leurs besoins. Tout dépend des expériences et des traumatismes vécus par l’animal.

Comme nous l’avons vu, c’est le processus de sociabilisation qui détermine l’âge idéal d’un chiot pour l’adoption. Vous devez bien comprendre que tous les chiens ne sont pas identiques. Par conséquent, tous les aspects que vous venons d’aborder restent relatifs.