Quels animaux peuvent devenir nos compagnons ?

Les chiens et les chats ne sont pas les seuls animaux présents dans nos foyers. En effet, d'autres animaux bien moins communs peuvent devenir nos compagnons. Venez découvrir lesquels.
Quels animaux peuvent devenir nos compagnons ?

Dernière mise à jour : 21 février, 2019

Si les chats et les chiens remportent la palme lorsqu’il s’agit de choisir un animal de compagnie, les poissons, les oiseaux et certains reptiles ou rongeurs sont aussi très appréciés. Cependant, peut-être par mode, hobby ou tentation, certaines personnes préfèrent des espèces dites exotiques. Et alors, la question à un million surgit : quels animaux peuvent devenir nos compagnons ?

Est-ce que tous les animaux peuvent devenir nos compagnons ?

devenir nos compagnons

Partons du fait que les animaux domestiques -de la ferme ou de compagnie- sont ceux qui se sont adaptés au foyer dans lequel ils vivent. En contrepartie, les animaux sauvages ont besoin de reproduire leur milieu naturel pour pouvoir survivre dans une maison.

Cela étant dit, nous savons que l’homme joue depuis toujours à être dieu et choisit capricieusement ses compagnons, parfois malgré des conséquences imprévisibles.

Et la législation n’est pas suffisamment claire ni précise lorsqu’il s’agit de déterminer quels animaux peuvent devenir nos compagnons. C’est pourquoi, de nombreuses associations de défense des animaux réclament aux autorités un recensement des espèces que l’on peut avoir chez soi. Dans tous les cas, il est important que l’espèce exotique ne soit pas menacée d’extinction ni considérée comme invasive ou potentiellement dangereuse.

Peut-être par mode, hobby ou tentation, certaines personnes préfèrent des espèces dites exotiques ou sauvages comme animal de compagnie. Cependant, elles ne peuvent pas toutes devenir nos compagnons.

Cette habitude si humaine…

Le besoin humain de contrôler tout être et toute chose, ou peut-être de vouloir briller et considérer que l’argent peut tout arranger, a donné lieu au fil de l’histoire des personnalités ou des gens puissants dans leur domaine à l’exhibition d’animaux de compagnie peu habituels.

Nous pouvons citer l’exemple de Salvador Dalí, dont les traits de génie en art n’avaient pas de raison de se refléter dans ses actions quotidiennes, même si certains les admiraient également et les imitaient même.

C’est ainsi qu’à la fin des années 60, il fit d’un Foumillier son animal de compagnie. Suite à un cliché de Salvador Dalí sortant du métro parisien avec ce pauvre animal d’une taille disproportionnée, une bonne partie de la haute société française l’a imité. Voilà comment les Fourmiliers sont devenus les compagnons â la mode Par pur snobisme. Mais avant lui, l’artiste avait adopté Babu, un Ocelot.

De nos jours, on entend toujours beaucoup parler de célébrités qui prennent comme compagnons des tigres, kangourous, boas, lions, moufettes ou différentes sortes de singes. Et certains cherchent alors à les imiter.

Parfois, c’est un film à succès qui met à la mode un certain type d’animal exotique. Et aussitôt, beaucoup veulent avoir le même à la maison sans en mesurer les conséquences.

Les animaux exotiques aussi sont abandonnés

Mais quand la mode change, que l’animal grandit ou n’est pas si adorable ou docile que prévu, les choses se compliquent. Ainsi, ces êtres innocents qui ont eu la malchance de devenir des animaux de compagnie, se retrouvent aussi abandonnés par des propriétaires irresponsables.

Pour certains c’est la mort assurée. En effet, en étant domestiqués ils n’ont pas pu développer leur capacité de survie et ils sont très loin de vivre dans leur milieu naturel.

Mais ceux qui parviennent à s’adapter à leur nouvel habitat et n’ont aucune compétence, se reproduisent facilement et peuvent devenir une véritable plaie, mettant en danger les espèces autochtones.

C’est le cas, par exemple, des tortues de Floride, des ratons-laveurs ou des cochons vietnamiens. On trouve généralement ces derniers dans les banlieues et ils vont même jusqu’au croisement avec des sangliers.

Pourquoi certains animaux ne peuvent pas devenir nos compagnons

devenir nos compagnons

Nous allons vous expliquer les raisons pour lesquelles on ne devrait pas choisir les animaux sauvages comme animaux de compagnie :

  • Les élever dans un environnement différent du leur est cruel.
  • Vous contribuez à la chasse illégale et à la contrebande d’espèces en voie d’extinction
  • Ils transmettent diverses maladies : rage, salmonellose, psittacose, etc
  • Ces animaux peuvent en venir à attaquer un membre de la famille, surtout lorsqu’ils atteignent l’âge adulte
  • Ils ont besoin d’aliments spécifiques que, par méconnaissance ou difficultés à les trouver, vous ne pouvez leur offrir. Et ces carences nutritionnelles entraînent souvent de graves conséquences
  • Les priver de contact avec leurs congénères. Or, c’est essentiel pour leur apprendre à survivre
  • Être loin de leur environnement naturel peut entraîner dépression, maladies ou même une mort sans raison apparente

De plus, avec tant de chiens et de chats surpeuplant les associations de protection ou errant dans les rues avec l’envie de donner et recevoir de l’amour, pourquoi faut-il extraire un animal de son habitat naturel ?

 

Cela pourrait vous intéresser ...
Guide pour adopter un chat errant
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Guide pour adopter un chat errant

De nombreux chiens et chats sont abandonnés chaque année. Si vous décidez d'adopter un chat errant, vous devrez suivre quelques étapes.