Médicaments et remèdes maison : que faut-il faire ou non ?

01 août, 2020
Si nous regardons dans notre pharmacie, nous pouvons donner beaucoup de médicaments ou de remèdes maison aux animaux. Cependant, il faut être très prudent avec les produits que nous choisissons, pour plusieurs raisons que nous vous exposons ici.
 

Les médicaments et remèdes maison doivent être utilisés avec précaution, en suivant toujours les indications du vétérinaire pour qu’ils aient un bon effet sur les animaux et ne nuisent pas à leur santé et bien-être.

Même si nous pouvons avoir, à la maison, des médicaments (pour humains) et des remèdes élaborés avec des produits naturels, cela ne veut pas dire qu’ils peuvent être utilisés n’importe comment pour soulager les animaux.

Note : les informations exposées ici ont un caractère informatif et ne se substituent pas à une consultation auprès d’un vétérinaire. Si votre animal est malade, n’utilisez JAMAIS un produit sans l’approbation d’un vétérinaire de confiance.

Lorsqu’un animal de compagnie est malade, il est normal que nous nous en inquiétions et voulions le soulager. Cependant, au moment de le soigner, il est important de prendre plusieurs points en compte.

Les médicaments et remèdes maison qui peuvent être efficaces chez les êtres humains peuvent leur être fatals. Il ne s’agit pas seulement de la différence au niveau du dosage, mais aussi de la composition des produits.

Que ce soit à cause de leur petite taille ou de leurs différences physiologiques, les animaux sont très sensibles à certaines substances. Il n’est pas rare, dans le cadre des consultations vétérinaires quotidiennes, de voir des animaux qui souffrent des conséquences de la prise de médicaments ou de remèdes maison qui ont été administrés sans avoir d’abord consulté un professionnel.

 

Médicaments et remèdes maison qui conviennent aux animaux

Pour pouvoir comprendre pourquoi il est important de faire attention au moment de donner des médicaments et remèdes maison à vos animaux de compagnie, lisez la suite de cet article.

La peau

 

Il existe plusieurs options disponibles au moment de traiter des problèmes dermatologiques. Voici quelques-unes des plus habituelles :

  • L’aloe vera : il s’agit d’une des plantes qui a le plus de propriétés. L’aloe vera peut s’utiliser sur des cicatrices, des brûlures, des blessures superficielles, des irritations sur la peau, des piqûres d’insectes. On retrouve, dans sa composition, des substances anti-inflammatoires, cicatrisantes, calmantes et hydratantes
  • Le miel : considéré comme un super-aliment et un super-produit, le miel peut être un bon remède maison. On lui attribue des propriétés antiseptiques, antibactériennes et cicatrisantes. C’est pour cela, entre autres choses, qu’on le considère comme idéal pour le traitement de blessures superficielles. Il est important de maintenir une bonne hygiène dans la zone car le miel, étant très collant, peut accumuler beaucoup de saleté
  • L’huile d’olive : elle peut être très utile pour hydrater les zones gercées, par exemple les coussinets. On peut aussi l’utiliser pour aider à enlever les tiques car, si l’on imprègne l’insecte d’huile, il finit par tomber tout seul. Il n’est pas nécessaire d’utiliser de l’huile extra-vierge
  • Le vinaigre : en raison de son pH acide, il est utile (toujours dilué dans de l’eau) dans le traitement de certaines maladies. Il est également d’une grande aide dans le traitement de certains types d’otite
 

Le système digestif

Le riz fait partie des remèdes maison pouvant aider les animaux ayant des problèmes de transit.

  • Le riz : il est particulièrement indiqué pour traiter des processus gastro-intestinaux non spécifiques qui ont la diarrhée pour symptôme. En effet, le fait que le riz contienne une grande quantité d’amidon permet d’aider à contrôler les processus diarrhéiques
  • Le soluté de réhydratation oral : en cas de déshydratation, il peut permettre de récupérer un équilibre électrolytique. Un litre d’eau avec une cuillerée de sucre, une demi-cuillerée de sel, une demi-cuillerée de bicarbonate et le jus d’un demi-citron, et le soluté est prêt

Le système respiratoire

  • Sérum physiologique : il est utile pour remédier aux processus respiratoires qui causent une mucosité (et ils sont nombreux). Il aide à décongestionner les fosses nasales des animaux de compagnie. Avec l’aide d’une seringue, vous pouvez en appliquer de petites quantités dans les orifices nasaux des animaux et, avec un mouchoir ou une serviette, essuyer le contenu expulsé.

Médicaments et remèdes maison NON adaptés aux animaux de compagnie

Nous allons maintenant voir ce qu’il NE FAUT PAS donner aux animaux. Pour cela, nous avons repris les situations les plus fréquentes provoquées par un mauvais usage des produits :

 
  • Anti-inflammatoiresil s’agit sans aucun doute du problème le plus habituel. Nous pouvons ici signaler les intoxications qui dérivent de l’administration d’ibuprofène, de paracétamol ou d’aspirine à des animaux. Ces médicaments, sauf exceptions, sont totalement interdits car ils peuvent provoquer des intoxications fatales chez les animaux
  • Huile d’arbre à thé : il s’agit d’un produit à la mode en ce moment, surtout dans le traitement de parasites externes. Quand on l’utilise correctement, elle peut apporter certains bénéfices. Malgré tout, une surdose ou une ingestion accidentelle de cette huile pourrait provoquer une intoxication chez les animaux
  • Sirops pour la toux faits maison : il est fréquent de voir des animaux intoxiqués par un remède maison à base d’oignon et d’ail. Ces deux aliments sont très toxiques pour les animaux et doivent donc être évités

Les recommandations du vétérinaire sont indispensables

Il faut faire attention aux médicaments et remèdes maison que l'on donne aux animaux de compagnie.

Comme nous avons pu le voir, il n’est pas recommandé de donner des médicaments et des remèdes maison n’importe comment aux animaux de compagnie. L’idéal est avant tout de consulter le vétérinaire pour savoir ce qui convient le mieux à votre animal.

 

Sans les indications d’un professionnel, on peut vite utiliser un produit d’une mauvaise façon, en mettant en danger la santé – voire la vie – de l’animal. Il ne faut donc pas les prendre à la légère.

Une fois de plus, il faut bien se rappeler que, même s’il existe énormément de produits qui peuvent être bénéfiques aux animaux, d’autres peuvent leur être extrêmement nocifs.