Les boules de poils chez les chats : causes, symptômes et traitements

19 avril, 2018

C’est très peu de dire que les félins adorent se brosser et prendre soin de leur hygiène… et cela s’ajoute à la texture rugueuse de leur langue qui peut affecter l’animal avec des problèmes digestifs. Pourquoi ? Du fait des boules de poils que le chat vomit souvent. En effet, il se sent plus faible ou a mal à l’estomac. Découvrez-en plus sur ce fléau dans cet article.

Comment se forment les boules de poils chez les chats ?

Si vous avez un chat chez vous, vous aurez surement observé à plus d’une occasion qu’il se lave lui-même. Cette tâche peut même lui prendre plusieurs heures… il ne s’arrêtera pas jusqu’à ce qu’il soit sûr d’être propre et brossé à 100%. Chez certains chats, vous pourrez même observer des blessures ou des lésions provoquées par la langue « rugueuse » que possèdent les félins (qui nous font aussi des chatouilles quand ils nous font ces fameuses preuves d’affection).

Les boules de poils chez les chats sont très communes à cause de cette habitude de se nettoyer. Au final, il passe son temps à avaler une partie de son pelage alors que vous ne vous en rendez même pas compte. Jusqu’à quel point ? Jusqu’à ce qu’il doive vomir, cracher ou qu’il élimine ces poils via ses besoins.

un chartreux se lèche la patte

Il n’y aurait aucun problème si le chat pouvait expulser les boules de poils. Cela n’arrive malheureusement pas beaucoup. En effet, les boules restent « bloquées » dans l’estomac ou dans l’intestin. Cela cause des douleurs, des gènes des brûlures et même des sautes d’humeur.

Votre chat a des nausées, il a le ventre gonflé ou il n’est pas en forme pendant plus d’un jour. Il est probable qu’il ait une boule de poils ou qu’il souffre d’un autre problème digestif. N’hésitez surtout pas à l’emmener chez le vétérinaire pour qu’un contrôle soit fait.

Quand faire attention aux boules de poils ?

Une chose à prendre en compte est que le fait de vomir des poils n’est pas une chose aussi normale qu’elle n’y parait. En réalité, des boules ne devraient pas se former à l’intérieur du chat, même si c’est un animal très attaché à son hygiène.

Quand cela arrive comme tel, ce peut être un symptôme qui signale qu’il y a un autre dysfonctionnement dans le système digestif de l’animal et plus spécifiquement dans ses intestins. Quand l’animal ne fait pas ses besoins comme d’habitude, les poils s’accumulent avec les autres déchets.

Une des théories qui servent à comprendre pourquoi les chats sont assez propices à la formation de ces boules de poils dégoutantes est le type d’alimentation qu’ils consomment. Bien que les croquettes contiennent toutes les protéines dont il a besoin, son régime devrait être composé d’autres aliments, comme la viande ou le poisson.

Bien entendu, vous pouvez aussi ajouter des croquettes humides pour lubrifier complètement le système digestif de votre animal et ainsi éviter ce qu’on appelle communément une « maladie inflammatoire intestinale ». Cette pathologie devient de plus en plus communes à cause de l’importance des ingrédient secs que contiennent les croquettes (comme le riz et les céréales).

Que faire si mon chat a des boules de poils ?

Une fois que vous avez remarqué un grave problème de santé chez votre animal via les tests médicaux appropriés, le mieux à faire est d’éviter la formation de boules de poils. Prêtez attention aux conseils suivants :

1 – Proposez-lui un régime sain

Le vétérinaire vous a probablement indiqué quel type de nourriture votre chat peut consommer et en quelles quantités. Vous pouvez équilibrer les croquettes pleines de céréales et d’hydrates avec des conserves au fort taux de protéines. Si vous avez un peu de temps pour cuisiner, n’hésitez pas à lui servir du foie, du poulet, du poisson ou encore de la viande. Il y a des milliers de recettes faites-maison que vous pouvez servir à votre chat.

un chartreux mange dans une barquette

2 – Brossez-le régulièrement

Si vous avez un chat aux poils très longs, comme le Persan, l’Angora ou le Maine Coon ; vous devrez brosser son pelage au moins une fois par semaine. Nous vous recommandons de commencer cette habitude à partir du très jeune âge du chat.

Ainsi, il verra cela comme un jeu ou une affection et non comme quelque chose d’embêtant. De cette manière, il aura moins de poils morts à avaler quand il se nettoiera.

3 – Aidez-le à éliminer les boules de poils

Il existe certaines plantes qui aideront votre chat à expulser les poils avalés pendant ses toilettes. C’est le cas du blé, de l’orge ou de la dite « herbe à chats ».
Parlez-en tout de même à votre vétérinaire avant de placer des graines un peu partout dans votre maison.

Enfin, certains maîtres donnent même à leur chat une cuillerée de vaseline liquide. Ils peuvent aussi donner de l’huile de tournesol mélangée à la nourriture (ou directement dans sa gueule). Cela aide à éliminer plus rapidement ce qu’il ingère.