Cancer chez le chien : 12 signes qui doivent vous alerter

Malheureusement, le cancer est une maladie très répandue chez les chiens. Il est essentiel d'apprendre à le détecter rapidement, car un diagnostic rapide peut faire la différence entre la vie et la mort.
Cancer chez le chien : 12 signes qui doivent vous alerter

Dernière mise à jour : 25 août, 2021

Selon le portail vétérinaire VCA Hospitals, 1 chien sur 4 développe un type de cancer au cours de sa vie. Les tumeurs malignes sont l’une des principales causes de décès chez les chiens : plus de la moitié des chiens âgés développent une tumeur. Nombreux sont les signes de cancer chez le chien et nous vous en présentons ici douze d’entre eux.

Aussi désagréable que soit ce sujet, il convient de souligner que le taux d’apparition des cancers chez le chien est très similaire à celui de chez l’homme. Il est de notre devoir de détecter les premiers signes d’une tumeur maligne dans le corps de l’animal, car un traitement rapide peut faire la différence entre la vie et la mort pour l’animal. Poursuivez donc votre lecture.

Qu’est-ce que le cancer et comment se manifeste-t-il chez le chien ?

Le terme « cancer » fait référence à un groupe de maladies qui se caractérisent par une croissance excessive de certaines cellules. Une lignée cellulaire subit une mutation génétique dans son ADN qui la fait croître plus vite que la normale, et qui l’empêche de mourir au moment où elle le devrait, ce qui favorise la formation de tumeurs.

La tumeur est considérée comme maligne ou cancéreuse lorsqu’elle a la capacité de se développer et de se propager à d’autres parties du corps. Si les cellules cancéreuses voyagent par le sang ou le système lymphatique vers d’autres organes de l’animal, il est possible qu’une tumeur secondaire se forme dans un tissu autre que le tissu original, une condition connue sous le nom de métastase.

Comme déjà commenté dans les lignes précédentes, jusqu’à 50 % des chiens âgés développent un type de cancer. Apprenez à détecter avec nous les signes d’une tumeur maligne chez votre animal, car lorsqu’on parle de tumeurs, la rapidité du diagnostic est un facteur déterminant.

1. Une masse qui pousse sous la peau peut être un signe de cancer chez le chien

Bien qu’une masse sous la peau ne soit pas toujours un signe de cancer, elle nécessite une attention vétérinaire immédiate dans tous les cas. Il convient de noter que la plupart desmasses chez le chien sont des lipomes, à savoir des excroissances graisseuses bénignes et inoffensives pour l’animal.

Moins de la moitié des masses présentes sous la peau des chiens sont de nature maligne.

Une bosse sur la peau d'un chien.

2. Des odeurs anormales

Un chien dégage souvent des odeurs désagréables (en particulier celles qui émanent de la bouche), mais ces odeurs nauséabondes ne sont pas similaires à l’odeur de pourriture. Ainsi, la mauvaise haleine chez les chiens peut être un signe de cancer buccal, surtout si elle est accompagnée de saignements et d’une difficulté à mordre.

3. Des écoulements anormaux

Autant une mauvaise odeur peut être courante chez un chien, ce qui n’est pas normal, c’est qu’elle soit accompagnée d’écoulements purulents provenant de la bouche, des yeux, des oreilles ou du rectum. Cela indique qu’il y a une infection dans certains tissus, qui peut être dérivée des lésions causées par une tumeur cancéreuse. Ce signe clinique montre une urgence vétérinaire grave.

La présence de pus indique que le système immunitaire de l’animal combat une infection.

4. Des ballonnements abdominaux peuvent être un signe de cancer chez le chien

Les ballonnements abdominaux prolongés sont l’un des signes de cancer les plus clairs chez le chien. Une tumeur du péritoine ou de divers organes peut provoquer une accumulation de fluides, ce qui fait gonfler l’intestin de l’animal. Au-delà des néoplasmes, ce signe clinique indique également certains problèmes intestinaux.

5. Une perte de poids inexpliquée

Comme chez l’homme, une perte de poids involontaire chez le chien est souvent le signe d’un cancer ou d’un autre problème systémique. Si vous nourrissez bien votre chien et que vous remarquez de plus en plus ses côtes, vous devriez consulter rapidement un vétérinaire : son alimentation peut ne pas être adéquate ou alors il souffre d’une maladie grave.

6. La toux

Les tumeurs primaires dans les poumons des chiens sont très rares, mais elles conduisent presque toujours à un cancer des voies respiratoires. La toux est l’un des premiers symptômes de ce tableau clinique, puisque le corps de l’animal essaie de cracher un élément étranger (en l’occurrence la tumeur) afin de bien respirer.

7. Une difficulté à respirer, l’un des signes de cancer chez le chien

La difficulté à respirer chez les chiens peut indiquer un cancer du poumon ou la présence d’une tumeur dans une autre partie du corps qui provoque des effets nocifs dans la cavité thoracique. Dans les cas les plus graves, l’incapacité d’obtenir suffisamment d’oxygène entraîne une condition connue sous le nom de cyanose.

Lorsqu’un chien souffre de cyanose, certains de ses tissus (comme les gencives) virent au bleu à cause du manque d’oxygène.

8. Léthargie et dépression, des signes de cancer chez le chien

Ces deux situations font partie des principaux signes de caner, mais elles sont assez subjectives. Seul le maître pourra remarquer un éventuel changement de comportement. Aussi, il faut tenir compte du fait que ces animaux vieillissent à un rythme relativement accéléré, il est alors possible que la fatigue ne soit associée qu’au passage du temps.

Dans tous les cas, un chien âgé en bonne santé veut toujours jouer et faire de l’exercice, même s’il est plus lent et a besoin de plus de pauses. Si rien ne le rend enthousiaste, s’il bouge à peine ou s’il a du mal à se déplacer, il souffre peut-être d’un problème musculo-squelettique ou systémique qui doit être traité.

9. Une difficulté à manger et à avaler

Un chien qui mord mal et qui a des problèmes de déglutition est un candidat au cancer de la bouche ou de l’œsophage. Ce dernier type de néoplasme est souvent accompagné de vomissements, de dysphagie et de ptyalisme (sécrétion excessive de salive).

10. Des changements dans les comportements excréteurs

La fréquence et la consistance des excréments d’un chien en disent long sur son état de santé général. Par exemple, la diarrhée est généralement une indication de gastro-entérite, tandis que la constipation chronique indique la présence d’un blocage ou d’un déséquilibre dans le tractus intestinal du chien. De plus, la présence de sang dans ses selles indique un cancer ou d’autres problèmes de santé graves.

11. La douleur

Lorsqu’un chien a mal, il peut vocaliser et émettre plus de gémissements que d’habitude. Il sera également agité, triste et recherchera constamment votre attention. Il n’est pas nécessaire de développer davantage ce point : chaque maître remarquera rapidement si quelque chose ne va pas chez son animal de compagnie rien qu’en regardant ses yeux.

12. Des blessures qui ne guérissent pas

L’un des signes de cancer chez le chien se manifeste sous la forme de problèmes de guérison. Il est possible que votre chien se blesse et que la blessure ne guérisse pas ou que des plaies et des ecchymoses apparaissent sans raison apparente. Ces signes sont typiques des troubles hématologiques, parmi lesquels se trouve la fameuse et redoutée leucémie.

Le cancer chez le chien peut être traité.

Comme vous pouvez le constater, les signes de cancer chez le chien sont multiples et non spécifiques. L’un des signes susmentionnés peut être dû à une infection ou à une affection aiguë spécifique, mais il est dans l’obligation du maître de suspecter le pire et d’obtenir un diagnostic précis. À l’heure de diagnostiquer une tumeur, chaque seconde augmente les chances de survie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi les chiens se mordent-ils la queue ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Pourquoi les chiens se mordent-ils la queue ?

Les chiens se mordent la queue pour des raisons physiques - telles que des parasites - ou à cause de stéréotipies psychiques. Apprenez-en plus ici.