Comment les chiens aident-ils les enfants hospitalisés ?

12 août, 2018

Tout le monde sait que les chiens sont utilisés de différentes façons pour nous faciliter la vie, surtout dans les moments difficiles. Par exemple, nous pouvons retrouver les chiens de sauvetage, les chiens policiers, les chiens d’assistance, les chiens guides et les chiens de thérapie qui sont utilisés pour d’autres situations, comme l’aide aux enfants hospitalisés.

Nous savons déjà que, quel que soit le rôle qu’il joue, il aura toujours la même force motrice : la loyauté et l’amour qu’il ressent pour nous. C’est pourquoi il n’est pas étonnant qu’ils réussissent presque toujours leur travail. Aujourd’hui, nous allons parler d’une de ces tâches très spéciales : l’aide apportée aux enfants hospitalisés.

Le petit coup de pouce que les chiens donnent aux enfants hospitalisés

On dit souvent que tout est mieux avec un chien, et dans Mes Animaux nous ne pouvons pas être plus d’accord avec cela. C’est le cas d’Alicia, une fillette de 8 ans ayant des difficultés se concentrer. En fait, elle ne peut presque jamais se concentrer. Mais quand elle se retrouve à l’hôpital pour ses séances de thérapie et que son bon ami Ron, un chien de ferme, arrive, Alicia se transforme en une fille différente.

Il existe un lien inexplicable entre un enfant et un chien : c’est une magie qui échappe peut-être à nos esprits d’adultes. Il y a beaucoup de gens qui se demandent comment les chiens peuvent prendre soin d’un bébé et ne pas le blesser alors même que l’enfant lui tire la queue, lui met sa main dans la bouche ou lui met son doigt dans l’œil.

Malheureusement, nous n’avons pas la réponse. Mais ce dont nous sommes sûrs, c’est que les chiens et les enfants sont faits l’un pour l’autre dès le premier regard.

C’est en tout cas ce que le comité TAA (Assisted Animal Therapy) pense. Ils ont donc introduit et autorisé la zoothérapie chez les enfants. Cette thérapie est utilisée chez les enfants atteints d’autisme, de mutisme sélectif, de déficience intellectuelle ou de paralysie cérébrale.

Ce n’est ni une nouvelle idée, ni une nouvelle méthode. Sigmund Freud, l’inventeur de la psychanalyse, consultait toujours son chien et fidèle compagnon. Il y a donc une raison pour laquelle la zoothérapie fonctionne encore aujourd’hui.

Cependant, si votre enfant présente l’une ou l’autre de ces anomalies, vous vous demandez probablement si la TAA sera faite pour lui. C’est pourquoi nous allons vous dire tous ses avantages.

Avantages de la TAA avec les enfants hospitalisés

Source de l’image : www.stuff.co.nz

  • Médiateur. C’est le rôle principal que le chien jouera entre le médecin et votre enfant. Il agira comme une passerelle qui facilitera la communication entre eux et aidera ainsi l’enfant à être plus réceptif. Ce type de thérapie n’est pas un substitut à la médecine traditionnelle, loin de là, mais ça favorise l’expression des sentiments et des émotions de l’enfant.
  • Importance de l’interaction. Beaucoup peuvent croire qu’il suffit d’avoir un chien à la maison, mais ce n’est pas vrai. Le bon développement de l’enfant n’est pas quelque chose qui se produit au hasard avec un chien : c’est le résultat d’un entraînement exhaustif donné à ces animaux, ainsi que des exercices que les tout-petits font sans s’en rendre compte, et qui réussissent.
  • Ça marche pour tout le monde. Peu importe à quel point l’enfant est bouleversé, ou quel que soit son âge, ce type de thérapie est bénéfique pour tout le monde. Il faut seulement tenir compte d’un petit détail : le garçon ne doit évidemment pas être allergique, et encore moins avoir peur des chiens. Sinon, si tout va bien de ce point de vue-là, il n’y aura pas de problème.
  • Favorise la motivation des enfants. Ce type de thérapie est préparé pour que les enfants se sentent dans un environnement détendu et calme, ce qui leur permet d’exprimer plus librement leurs émotions tout en leur donnant la motivation nécessaire pour avancer.
  • Votre fils sera plus heureux. Etre avec un animal est quelque chose que tout enfant aime. C’est pourquoi tous les enfants qui sortent de cette thérapie reviennent heureux et encouragés, même si leur combat reste quotidien. Cela reste un signe de bons résultats.

Si vous n’étiez pas certains de cette thérapie avec les chiens, n’y réfléchissez pas à deux fois, les bienfaits sont nombreux et très importants.