Comment réagir face à des convulsions chez le chien ?

Que faire si votre chien convulse ?
Comment réagir face à des convulsions chez le chien ?

Dernière mise à jour : 25 décembre, 2018

Lorsque nous faisons face à une crise d’épilepsie avec convulsions chez le chien, la première chose à se rappeler est que nous devons rester calme. Nous devons coucher l’animal, l’empêcher de tirer la langue, le laisser se reposer et suivre le traitement recommandé.

Certaines races ont plus de prédispositions aux convulsions que d’autres

convulsions chez le chien

Les attaques d’épilepsie sont plus susceptibles de se produire chez certaines races. En effet, on remarque cette maladie chez le Berger Allemand, Saint-Bernard, Setter, Beagle, Poodle, certains Teckels et Basset. La première crise d’épilepsie se manifeste souvent chez les chiens âgés de six mois à cinq ans. Il est nécessaire d’apprendre à réagir rapidement. En effet, l’épilepsie n’entraîne pas la mort, mais elle peut avoir de graves effets secondaires.

Étapes précises au milieu de la crise d’épilepsie et des convulsions chez le chien

L’épilepsie dite idiopathique ou essentielle chez le chien est une maladie du cerveau. Elle se caractérise par une symptomatologie similaire à celle qui se manifeste chez les humains atteints de cette pathologie. Quand une attaque commence, c’est généralement de manière imprévisible. Il se produit, alors, une décharge d’énergie dans le cerveau. Cette décharge électrique provoque des mouvements incontrôlés chez le chien. En effet, vous verrez l’animal “pédaler”, vous pourrez observer une salivation abondante, une miction ou une défécation sans contrôle et une perte de conscience. Vous devez vous préparer à cette situation.

La première chose à faire est de rester calme et de placer l’animal de manière à ce qu’il ne heurte pas d’objet et ne tombe pas d’un endroit trop haut. Vous devrez vous occuper de lui avec grand soin, car il se trouve dans une situation particulièrement délicate. Idéalement, posez-le sur une surface molle, comme un tapis ou des coussins, pour qu’il soit à l’aise et qu’il ne se blesse à la suite des convulsions.

Certaines personnes conseillent de tirer la langue de l’animal afin qu’il s’oxygène. Mais le bon sens nous dit que le chien qui tire la langue risque de la mordre.

Après la crise d’épilepsie, il est nécessaire de laisser le chien se reposer dans un endroit calme, car il sera épuisé. Le vétérinaire prescrira un traitement quand il le jugera utile. C’est généralement un relaxant musculaire, normalement du Valium ou Diazépam, que vous administrerez par voie rectale. Le propriétaire peut lui-même appliquer ce relaxant au chien en cas de crise d’épilepsie.

Chiens épileptiques et les signes de l’attaque

Les crises d’épilepsie et les convulsions chez le chien peuvent être d’intensité plus ou moins grande. Le comportement de l’animal avant l’attaque a une certaine valeur indicative, comme c’est le cas lorsque le chien est plus nerveux et agité que d’habitude.

Si nous anticipons l’attaque, nous pouvons mettre en œuvre les premiers soins, par exemple en plaçant le chien dans un endroit où il n’y a aucun risque de se cogner la tête ou de risquer de tomber d’une certaine hauteur. On vous recommande également de poser le chien sur le sol, de préférence avec une couverture, afin qu’il ne tombe pas et ne se blesse pas.

Durée des convulsions

Bien que cela puisse sembler une éternité pour les propriétaires, en réalité, ces attaques ne durent pas plus de deux minutes. Après la crise de convulsions chez le chien , il sera désorienté et très fatigué. Cette épilepsie idiopathique chez le chien est incurable et nécessitera très probablement un traitement à vie.

On ne peut détecter ni l’un ni l’autre par des analyses ou des radiographies. En général, les crises ne nécessitent pas de traitement d’urgence. En revanche, si elles ne se répètent souvent, ce qui peut être très dangereux pour notre animal domestique et il sera nécessaire d’appliquer un traitement à base de barbituriques.

L’animal ne souffre généralement pas durant la crise, bien que l’on pense souvent le contraire.

Conseils utiles

convulsions chez le chien

Lorsque vous observez ces symptômes chez votre animal, il est préférable de consulter rapidement un vétérinaire. Vous devez suivre à la lettre le traitement prescrit par l’expert afin de minimiser les épisodes épileptiques.

En réalité, les crises de convulsions chez le chien sont le symptôme d’une maladie du cerveau, de la même manière que la diarrhée est le symptôme d’une maladie du système digestif. Dans de nombreux cas, il est possible de déterminer quelle maladie est à l’origine des crises: une tumeur, une malformation congénitale ou un accident vasculaire cérébral. Cependant, il est parfois impossible de déterminer la cause et dans ce dernier cas, l’épilepsie est appelée idiopathique.

Lorsqu’un vétérinaire nomme une maladie “idiopathique”, c’est généralement parce que les causes qui la provoquent sont inconnues.

 

Cela pourrait vous intéresser ...
Troubles compulsifs chez les chiens
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Troubles compulsifs chez les chiens

Ce type de comportement canin est plus grave que vous ne pouvez l'imaginer, car les troubles obsessionnels-compulsifs chez les chiens peuvent causer l'auto-mutilation