Comment savoir si mon chien souffre de calculs rénaux ?

15 novembre, 2020
Tout comme l'être humain, le chien peut souffrir de calculs rénaux. Découvrez ici quelles sont les causes, les symptômes et les mesures préventives, entre autres.

Tout comme les êtres humains, les chiens peuvent également souffrir de néphrolithiase, une maladie qui est principalement causée par la nourriture ingérée. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir au sujet des calculs rénaux chez votre chien.

Quelques données sur l’urolithiase chez les chiens

Egalement connue comme lithiase rénale ou urolithiase, cette affection se caractérise par la présence de petits cristaux ou calculs à l’intérieur des reins, des uretères, de la vessie ou de l’urètre.

Ces derniers se composent de substances résultant généralement de la synthèse des aliments. Les plus communes sont :

Nous pouvons également trouvé des urolithes de phosphate de calcium et de silicate. Voyons maintenant quels sont les symptômes liés à la présence de calculs rénaux.

Un chien qui souffre de calculs rénaux peut être asymptomatique.

Les symptômes d’un chien qui souffre de calculs rénaux

Lorsqu’un chien a des calculs rénaux, il peut être asymptomatique, au moins dans un premier temps. Parmi les symptômes à considérer, nous trouvons :

  • la présence de sang dans l’urine.
  • les infections urinaires à répétition.
  • le besoin fréquent d’uriner (une petite quantité à chaque fois).
  • une difficulté à uriner et des douleurs lors des mictions.
  • des vomissements.
  • une inflammation dans la zone de l’abdomen.

Si votre chien a des calculs rénaux, les symptômes cités peuvent se manifester. Apprenez à les identifier. Si vous remarquez l’un de ces symptômes, consultez votre vétérinaire.

Que faire si vous découvrez que votre chien a des calculs rénaux ?

Si le diagnostic est confirmé, le traitement dépendra du type et de la taille des calculs. Cela va des médicaments aux interventions chirurgicales conventionnelles ou au laser. Le but de ces traitements est de détruire les calculs.

Dans tous les cas, l’idée est d’éviter que l’animal souffre d’une obstruction des voies urinaires qui l’empêcherait d’évacuer l’urine. En outre, il est fondamental que le chien commence à recevoir une alimentation de qualité et adaptée à ses problèmes de santé.

Les facteurs qui favorisent l’apparition des calculs rénaux

L’alimentation que reçoit l’animal est souvent déterminante dans la formation des cristaux. C’est effectivement à travers les aliments qu’il obtient les minéraux et que les déchets sont générés avant d’être éliminés par les reins via l’urine.

Voici quelques exemples des aliments qui favorisent la formation des calculs rénaux :

  • Aliments de mauvaise qualité.
  • Alimentation riche en protéines (viande ou viscères).
  • Aliments riches en calcium, en phosphore, magnésium et vitamine C.

Par ailleurs, si votre chien ne consomme pas suffisamment d’eau au quotidien, sachez qu’il d’un facteur qui peut également favoriser l’urolithiase.

D’autres facteurs…

Au-delà de l’alimentation que reçoit l’animal, d’autres facteurs peuvent contribuer au développement de calculs rénaux. Voici les principaux facteurs :

  • Bien que cette maladie soit plus fréquente chez les animaux adultes, la composition des calculs varie en fonction de l’âge du chien. Les pierres d’urate et de struvite sont plus courantes chez les chiens de 1 à 3 ans. Celles d’oxalate de calcium, de phosphate de calcium et de cystine prédominent chez les chiens de 5 ans et plus.
  • Les mâles sont plus touchés que les femelles.
  • L’hérédité, certains traitements pharmacologiques, les infections dans les voies urinaires et certains problèmes anatomiques peuvent également favoriser l’apparition de calculs rénaux.

Les races de chiens ayant une plus grande prédisposition

D’autre part, certaines races semblent avoir une prédisposition plus importante à développer cette pathologie. Parmi elles, nous pouvons citer:

  • Dalmatien
  • Bulldog anglais
  • Schnauzer miniature
  • Yorkshire terrier
  • Lhassa Apso
  • Cocker anglais
  • Berger allemand
  • Shih Tzu

Mieux vaut prévenir que guérir

Adopter des mesures préventives contre les calculs rénaux chez le chien.

Enfin, même s’il est parfois impossible d’empêcher notre chien de contracter une néphrolithiase, sachez que vous pouvez prendre quelques mesures préventives. Voici les principales mesures préventives :

  • Alimentation de qualité et en fonction des besoins du chien.
  • Assurer une hydratation correcte de l’animal en lui mettant toujours de l’eau propre et fraîche à disposition.
  • Permettre au chien d’uriner régulièrement. Si vous n’avez pas de jardin où l’animal peut faire ses besoins, faites en sorte de le promener plusieurs fois par jour.
  • Être attentif à quelconque symptôme qui indique que quelque chose ne va pas.
  • Effectuer des contrôles périodiques auprès d’un vétérinaire.