Comprimés pour déparasiter votre chien

17 juin, 2018
Ils peuvent être d'une importance vitale pour préserver la santé des chiens car les parasites peuvent causer de nombreuses blessures qui peuvent s'avérer très graves

Les vermifuges internes et externes sont essentiels pour offrir une médecine préventive à nos meilleurs amis. Aujourd’hui, il existe des vermifuges disponibles sous différentes formes pour déparasiter votre chien : des colliers, des sprays et des comprimés. Il est donc important de savoir les choisir en toute connaissance de cause.

Nous allons comparer ci-dessous brièvement les principales méthodes de déparasitage pour chiens disponibles sur le marché. Cependant, vous devez garder à l’esprit qu’une bonne hygiène reste primordiale pour prévenir l’apparition de parasites.

En plus du traitement antiparasitaire, vous devez également brosser le pelage de votre chien et inspecter régulièrement sa peau et ses poils. En été, les chiens au pelage dense peuvent souffrir de la chaleur et de la prolifération d’ectoparasites. Dès lors, une visite chez le toiletteur peut également être utile.

Les parasites et les risques pour la santé

Les parasites qui peuvent affecter les chiens se divisent en deux grandes sous-catégories : les endoparasites et les ectoparasites. Comme leur nom l’indique, les endoparasites vivent à l’intérieur du corps de l’animal. En général, ces organismes se trouvent dans l’intestin du chien, là où ils trouvent de nombreux nutriments.

Les endoparasites peuvent présenter un corps plat comme les ténias et les cestodes. D’autres ont une forme cylindrique comme les ascaris. Les premiers symptômes sont des troubles gastro-intestinaux, comme des diarrhées ou des vomissements. Si le chien n’est pas traité rapidement, il peut souffrir d’anémie, d’obstruction intestinale et même de troubles neurologiques.

En ce qui concerne les ectoparasites, ils sont plus fréquents chez les chiens et affectent la peau du chien, à l’extérieur du corps. Les principaux représentants de ces ectoparasites sont les puces, les tiques, les poux et les acariens. De même, les moustiques sont aussi des parasites temporaires ou opportunistes.

vétérinaire qui examine les oreilles d'un chien

Ces parasites peuvent également provoquer des maladies graves. Par exemple, la salive des puces peut causer de fortes démangeaisons, des réactions allergiques et des éruptions cutanées. De même, les moustiques sont les principaux vecteurs de maladies comme la leishmaniose et la filariose.

Quant aux tiques, elles peuvent occasionner des démangeaisons et des dermatites. Elle peuvent aussi transmettre des pathologies graves comme l’ehrlichiose et la babésiose. Si une infection provoquée par des tiques n’est pas traitée rapidement, elle peut s’avérer fatale pour l’animal.

Comprimés de déparasitage et leur mode de fonctionnement

Avant de choisir un produit ou une marque spécifique, il est essentiel de comprendre comment les différentes méthodes de déparasitage fonctionnent. Les comprimés sont administrés par voie orale. Ensuite, ils atteignent le tube digestif du chien. La dose recommandée pour chaque animal dépendra de son poids, de son âge et de son état de santé.

Le produit antiparasitaire des colliers et des sprays emprunte la voie transdermique et pénètre dans le sang après avoir été absorbé par la peau. Si vous choisissez ces méthodes, assurez-vous qu’elles éliminent complètement les parasites et qu’elles ne se contentent pas de les chasser.

Aujourd’hui, beaucoup optent pour des comprimés à mâcher pour éliminer et prévenir les ectoparasites. Avec le temps, le traitement évolue et devient de plus en plus efficace.

Le principe actif de ces produits (l’afoxolaner) est absorbé par l’appareil digestif et atteint le sang. Ensuite, il est distribué dans les tissus du corps et tue les ectoparasites en surexcitant leur système nerveux.

homme qui donne une pastille à son chien

A quelle fréquence devez-vous déparasiter votre chien? 

La fréquence du déparasitage dépend avant tout de l’âge et de l’état de santé de chaque animal. Les chiots doivent commencer leur traitement pour éliminer les parasites internes dès leurs premières semaines de vie. Après quelques mois, votre vétérinaire vous recommandera de vous attaquer au déparasitage externe avec des produits spécifiques pour chiots.

Chez les chiens adultes, les comprimés pour déparasiter votre chien de l’intérieur sont généralement administrés tous les trois ou six mois. La fréquence de l’application du traitement préventif pour les ectoparasites dépendra de l’efficacité du produit utilisé.

Certains comprimés à mâcher offrent une protection de 90 à 120 jours. Quant aux pipettes, vous devez les appliquer tous les un ou deux mois. La fréquence dépendra également de la taille de l’animal, de sa race, etc.

Les colliers anti-puces et antiparasitaires restent généralement efficaces pendant trois à huit mois. Tout dépend du fabriquant et du produit. Le Scalibor fait partie des produits les plus recommandés pour les chiens. Il s’agit d’un collier à large action qui repousse les tiques, les puces, les poux et les moustiques.

Vous devez également toujours garder à l’esprit l’importance de l’accompagnement vétérinaire dans le processus de déparasitage de votre chien. Ce professionnel pourra vous orienter vers les produits les plus adaptés à votre animal et les nouveautés disponibles. De plus, une visite chez le vétérinaire tous les six mois est essentielle pour que votre meilleur ami reste en bonne santé.