Comment connaître la bonne dose de médicament à donner à un chien ?

10 septembre, 2020
Lorsque nous parlons de la posologie des médicaments, savoir quelle quantité doit être administrée à l'animal est fondamental. Nous allons ici vous expliquer comment connaître la bonne dose de médicament à donner à un chien.

La posologie est la branche de la pharmacologie qui se charge de l’étude des doses et des quantités qu’un patient doit recevoir pour atteindre la bonne quantité thérapeutique, en minimisant les effets secondaires. Dans le cas de la médecine vétérinaire, étant donné que l’on se charge de différents animaux de tailles diverses, cette considération est particulièrement importante. Connaître la bonne dose de médicament à donner à un chien est indispensable pour le traitement de n’importe quelle maladie. Nous allons donc parler aujourd’hui de la façon dont nous pouvons calculer la dose correcte de médicaments pour un chien.

Posologie des médicaments

La dernière fois que votre médecin généraliste vous a prescrit un médicament d’usage commun, vous n’avez probablement pas beaucoup pris en compte votre poids. Cette circonstance a lieu fréquemment car nous autres, humains adultes, avons des rangs de taille plus restreints et il n’est généralement pas nécessaire de calculer notre poids de façon exacte pour administrer la bonne dose de médicament.

En revanche, lorsqu’il s’agit des chiens, les vétérinaires travaillent avec des rangs de taille corporelle qui vont du kilo – ou moins – jusqu’à 70 kilos ou plus. C’est pour cette raison que le calcul de la dose exacte est d’une importance vitale afin de garantir un bon traitement. Le plus grand chien peut en effet voir sa dose multipliée par 70 par rapport au plus petit chien.

Un comprimé pour un mâtin est presque aussi grand que la tête d’un chihuahua.

Quelle est la bonne dose de médicament à donner à un chien ?

Quelle dose de médicament donner à un chien ?

En général, la majorité des médicaments, avec quelques exceptions comme les produits pour la chimiothérapie qui varient en fonction de la surface corporelle, dépendent du poids total du chien. Par conséquent, connaître le poids plus ou moins exact de l’animal est indispensable pour régler n’importe quel traitement.

Il peut parfois être très simple de calculer à vue d’œil le poids d’un animal. Cependant, chez des grands chiens à poils longs ou chez des animaux très robustes et musclés, ces calculs approximatifs peuvent largement s’éloigner du poids réel. Ainsi, pour protocoliser l’acte clinique, le pesage de l’animal doit se réaliser de façon habituelle.

Une fois que nous connaîtrons le poids du chien, nous aurons seulement besoin de connaître la dose qui correspond à ce poids. La quantité de médicament est généralement indiquée dans sa notice, en mg/kg. Si, par exemple, la dose totale d’un médicament est de 0,1 mg/kg et l’animal pèse 7 kilos, nous devons lui administrer 0,7 mg. Si, au contraire, il pèse 65 kilos, il devra prendre 6,5 mg de ce médicament.

Combien de fois par jour ?

Le nombre de prises quotidiennes est aussi indiqué dans la notice. Généralement, on le retrouve sous les abréviations suivantes :

  • SID ou QD : du latin semel in die ou quaque die qui, pour ceux qui ne connaîtraient pas cette langue, signifie une fois par jour
  • BID : bis in die, deux fois par jour
  • TID : ter in die – saurez-vous deviner à combien de fois par jour cela correspond ?

Il y en a bien sûr beaucoup d’autres, mais la majorité des médicaments s’administrent SID ou BID, voire TID.

Comment divise-t-on la dose de médicament ?

Cette question a une réponse toute simple. La majorité des fabricants de médicaments pour animaux sont conscients de ces particularités ; par conséquent, la pharmacie des vétérinaires bénéficie de nombreux médicaments en version S, M et L.

Cette variété dans la taille des comprimés est d’une grande aide au moment d’administrer le médicament car il ne suffit pas seulement de calculer la bonne dose : il faut aussi l’administrer correctement. Disposer de comprimés de différentes tailles pour satisfaire les besoins de l’animal facilite énormément le travail du vétérinaire.

Cependant, il arrive que le médicament nécessaire n’ait pas de version vétérinaire, ce qui veut dire que selon ce qu’on appelle une prescription « cascade », il peut être nécessaire d’avoir recours à la pharmacopée humaine.

C’est là que le travail se complique et que vous pouvez vous retrouver dans cette délicate situation consistant à couper un comprimé en 24 morceaux pour un chien de deux kilos. Mais avec une main sûre et de la patience, tout est possible…

Un médicament pour chien.

Nous espérons que ces quelques lignes vous ont aidé à comprendre un peu mieux la façon dont les vétérinaires travaillent pour calculer et, surtout, pour doser correctement les médicaments pour les chiens.