La prophylaxie chez les chiens : est-elle sûre ?

02 août, 2020
La prophylaxie chez les chiens inclut de nombreuses mesures hygiéniques destinées à la prévention de maladies.

La prophylaxie chez les chiens réunit toutes les mesures hygiéniques pour protéger l’animal contre les maladies. L’une des mesures qui effraie beaucoup de propriétaires, bien qu’étant nécessaire, est la prophylaxie dentaire. Elle comprend le nettoyage dentaire par des ultrasons chez le vétérinaire.

La peur associée à cette technique est causée par le recours à l’anesthésie générale qui est nécessaire pendant l’intervention, aussi bien chez les chiens que chez les chats.

Le nettoyage dentaire des animaux de compagnie se réalise sous anesthésie générale

Beaucoup de tuteurs se demandent pourquoi il est nécessaire d’avoir recours à une anesthésie générale pour réaliser le nettoyage dentaire de leur animal. La réalité est que son utilisation est totalement justifiée pour procéder à un nettoyage correct et complet du tartre des dents et des gencives.

Même si l’animal était très tolérant à la manipulation, le vétérinaire ne pourrait nettoyer que les zones visibles des dents avec l’animal éveillé. Il laisserait ainsi la majeure partie du tartre qui se trouve sous les gencives.

Il existe par ailleurs d’autres motifs importants pour rejeter ce type de pratique sans anesthésie :

  • Les mouvements de l’animal : il existe un risque que, si l’animal bouge, l’instrument utilisé pour le nettoyage provoque une blessure sur les gencives ou une autre partie de la cavité buccale du chien pendant l’intervention
  • Le stress : lors d’une procédure sans anesthésie, l’animal conscient sera sujet à une forte dose de stress. Ce dernier sera provoqué par son immobilisation, le bruit des machines et la sensation de l’instrument dans sa bouche. Cette technique serait très dangereuse, surtout si l’animal a une maladie respiratoire ou cardiaque
  • L’eau en trop du nettoyage : les nettoyeurs dentaires éliminent l’eau au fur et à mesure que le vétérinaire nettoie la bouche de l’animal. L’eau se récupère avec un petit tube qui s’introduit dans la bouche du chien pour l’aspirer. Si l’animal restait éveillé, il serait difficile de l’empêcher d’avaler cette eau pleine de tartre. Elle pourrait même l’étouffer s’il l’aspirait dans ses poumons
La prophylaxie chez les chiens se fait sous anesthésie.

Prophylaxie dentaire chez les chiens : l’utilisation de l’anesthésie est-elle sûre ?

Il est certain que l’anesthésie comporte des risques mais ceux-ci sont réduits en réalisant des tests pré-chirurgicaux.Ils ne sont pas obligatoires mais hautement recommandés par n’importe quel vétérinaire.

Les tests pré-chirurgicaux incluent une analyse de sang complète. Dans certains cas, il peut être nécessaire de réaliser une radiographie.

En connaissant ces paramètres à l’avance, le vétérinaire peut savoir si l’anesthésie de l’animal est sans danger ou si, au contraire, il nécessite des soins spéciaux pendant l’intervention. Il serait par exemple très important de savoir si l’animal souffre d’une maladie cardiaque ou respiratoire.

Les risques de la maladie parodontale

Certaines races sont plus sujettes que d’autres aux problèmes buccaux. Les chiens de petites races comme les yorkshireles poméraniens ou les chihuahas ont tendance à accumuler plus de tartre. Ce sont les chiens qui auront le plus besoin d’un nettoyage dentaire avant leur cinq ans.

La maladie parodontale est l’une des maladies les plus habituelles se produisant dans la bouche des chiens. Elle commence par la prolifération de bactéries dans la bouche ; celles-ci, avec les restes de nourriture et la salive, génèrent la plaque dentaire. Cette dernière jaunit les dents et crée une couche de tartre dure sur elles, ce qui provoque une inflammation des gencives et débouche sur une gingivite. Par ailleurs, ces chiens ont généralement une mauvaise haleine.

La prophylaxie chez les chiens permet de lutter contre l'accumulation de tartre.

Plus la maladie avance et plus la plaque détruit les tissus qui tiennent la racine de la dent. Cela provoque un mouvement de cette dernière et, finalement, sa chute. En outre, en laissant la racine à découvert, on laisse une porte ouverte aux bactéries, qui peuvent pénétrer dans le flux sanguin et finir par provoquer des problèmes cardiaques, respiratoires ou digestifs.

En prenant en compte les conséquences de la progression de cette maladie, la prophylaxie dentaire chez les chiens constitue une option sûre si on la réalise en suivant à tout moment les instructions du vétérinaire.

 

  • Vitalcan Centro Veterinario. ¿Por qué la limpieza bucal de las mascotas se realiza con anestesia?, 2018.
  • Zoetis. Enfermedad periodontal.
  • Animalshealth. Enfermedad periodontal, una amenaza para los perros pequeños, 2018.