Les 3 problèmes de santé les plus habituels chez les tortues domestiques

02 juillet, 2020
Étant donné qu'il s'agit de l'un des animaux de compagnie les plus habituels aujourd'hui, il est essentiel de connaître les problèmes de santé des tortues domestiques.

Les tortues sont l’un des animaux de compagnie exotiques les plus habituels. Elles sont petites, on peut facilement s’occuper d’elles et, par conséquent, elles sont choisies comme animal de compagnie avant les chiens et les chats. On bénéficie de plus en plus de connaissances sur leurs soins mais quels sont les problèmes de santé les plus habituels chez les tortues domestiques ?

Les 3 problèmes de santé les plus habituels chez les tortues domestiques

Hypovitaminose A

Dans un premier temps, la vitamine A est nécessaire au bon état des muqueuses et de la peau des animaux. Il s’agit d’une vitamine qui ne se synthétise pas dans l’organisme et elle doit donc être ingérée à travers l’alimentation, sous forme de bêtacarotènes ou de rétinol.

Symptomatologie

Les tortues souffrant d’hypovitaminose ont les yeux gonflés, une blépharite, un œdème, une hyperkératose de la peau qui entoure l’œil et, parfois, des croûtes. Normalement, la cornée perd de sa brillance et devient opaque. Par ailleurs, l’état général empire et l’on voit apparaître des signes d’apathie, un manque d’appétit et une perte de poids.

Les symptômes sont similaires à ceux d’autres maladies comme la conjonctivite purulente ou les ulcères cornéens. Pour les différencier, on doit réaliser des examens complémentaires à la clinique vétérinaire.

Diagnostic et traitement

Pour confirmer le diagnostic, on cherchera une réponse positive au traitement avec des injections intramusculaires de vitamine A tous les 15 jours. On traitera par ailleurs les symptômes oculaires en nettoyant l’œil et en appliquant une pommade ophtalmologique.

Finalement, le plus important sera le changement d’alimentation. Il est nécessaire de nourrir la tortue avec des aliments spécifiques enrichis en vitamine A, ou suivre un régime naturel strict – même si cela est toujours plus compliqué car on n’a pas forcément les aliments adéquats à la maison.

S’il s’agit d’une espèce carnivore, il est recommandé d’ajouter au menu hebdomadaire quelques morceaux de foie cru. En revanche, s’il s’agit d’une tortue herbivore, il convient d’ajouter des fruits et des légumes oranges, rouges et jaunes.

Les tortues domestiques et l'alimentation à leur apporter

Un des problèmes de santé les plus fréquents chez les tortues domestiques : otite

Les causes de l’otite chez les chéloniens sont variées :

  • Hibernations inadéquates qui provoquent une immunosuppression
  • Infections buccales ou du pharynx
  • Coups dans la zone de l’oreille
  • Hypovitaminose A

En général, l’alimentation ne convient pas non plus, surtout chez les espèces carnivores, où elle est pauvre en vitamines.

Symptomatologie

Les tortues domestiques souffrent fréquemment d'otites

Dans un premier temps, la région du tympan semble avoir augmenté de taille, formant une boule sur un côté de la tête – ou les deux si les deux oreilles sont touchées. Lors de la palpation, cette région est dure et on sent que la température a augmenté.

En faisant ouvrir à la tortue sa cavité orale et en appuyant sur la boule, on voit que la bouche se remplit d’une sécrétion dense et blanchâtre, généralement purulente. Cette dernière donnée, en principe, doit nous permettre de différencier le diagnostic d’une possible tumeur.

Dans un second temps, l’animal se montre généralement apathique et semble avoir perdu l’appétit.

Diagnostic et traitement

Pour confirmer le diagnostic, on suggère de réaliser une radiographie pour évaluer l’oreille moyenne et interne et voir si elles sont affectées, ainsi qu’une analyse de sang. Une fois confirmé, on procédera à une intervention chirurgicale pour retirer l’abcès et on prescrira un traitement antibiotique pendant 10 jours.

Le prolapsus du cloaque

Les prolapsus du cloaque sont des pathologies relativement fréquentes chez les reptiles. Les causes qui les provoquent sont très diverses :

  • Hypocalcémie
  • Gastro-entérite
  • Hyperphosphatémie
  • Parasites intestinaux
  • Présence d’un corps étranger

Étant donné que, pour diagnostiquer plusieurs de ces causes, certains examens complémentaires sont nécessaires – comme l’analyses des matières fécales – et ne peuvent pas être réalisés en cas de prolapsus, il faudra se contenter d’observer les symptômes et de les traiter.

Symptomatologie

Tout d’abord, la cloaque se trouve en-dehors de son orifice, elle est enflammée et a la forme d’un œdème. Ce mal-être fait que la tortue perd son appétit, est déshydratée, ne défèque pas et se retrouve dans un mauvais état.

Traitement

Le traitement commencera en essayant de réduire l’inflammation de la cloaque, en appliquant de la gaze avec de la glace sur le tissu concerné par le prolapsus. Une fois cette étape achevée, avec l’animal anesthésié, on réintroduit le prolapsus dans l’anus, en lubrifiant bien la cloaque, et on pose quelques points pour éviter que cela ne se reproduise.

Conclusion

Il existe plusieurs maladies pouvant affecter fréquemment la santé des tortues domestiques. Il est donc important de les connaître et d’être attentifs aux premiers symptômes. Bien entendu, l’idéal est de toujours appliquer de bonnes stratégies de prévention pour garantir le bien-être de l’animal.

 

  • Valls Badía X, Vergués Bueno J. Casos clínicos de animales exóticos. Servet.