Acné chez les chiens : manifestations et traitement

11 septembre, 2020
L'acné est une maladie cutanée bien connue. Il s'agit d'un processus inflammatoire bénin mais qui peut devenir véritablement inconfortable. Dans cet article, nous vous parlons de son traitement pour les chiens.

Comme pour les êtres humains, lorsque les chiens atteignent la maturité sexuelle, ils commencent à souffrir d’un ensemble de bouleversements hormonaux. En revanche, chez eux il n’y a pas de poils supplémentaires qui poussent là où ils n’en avaient pas. Ils n’essaient pas non plus de défier les règles établies. Par contre, ils peuvent souffrir d’acné. Ce processus inflammatoire si fréquent au moment de la puberté chez les êtres humains existe également dans le monde canin. Même s’il est moins fréquent. Dans cet article, nous aborderons donc l’acné chez les chiens et ses traitements possibles.

L’acné chez les chiens

L’acné canin correspond à un phénomène inflammatoire caractérisé par des folliculites et des furoncles. Autrement dit, il s’agit de boutons. Ils se situent, comme chez les êtres humains, sur la région faciale de l’animal, et plus concrètement sur le menton et les babines.

Par ailleurs, l’acné survient chez les jeunes animaux, et en général les races à poils courts. Parmi les races prédisposées à avoir de l’acné, nous pouvons mentionner le boxer, le bulldog anglais, le rottweiler ou le pinscher.

Concernant le rôle des hormones sur le développement de ce processus, on a toujours pensé qu’elles avaient une extrême importance. Cependant, des études récentes ont laissé entendre que la prédisposition raciale et la composante génétique jouaient également un rôle fondamental dans l’apparition de l’acné chez les chiens.

L'acné chez les chiens peut se déployer sur les babines.

Traitement de l’acné chez les chiens

Quant aux considérations thérapeutiques, il faut prendre en compte l’intensité et la chronicité de la maladie. En effet, l’acné chez les chiens peut présenter des manifestations légères qui n’ont pas d’importance clinique. Ou alors entraîner des lésions significatives qui doivent se traiter intensivement. Voici donc les possibilités de traitement:

Réduire le traumatisme et le grattage

Il s’agit d’un aspect essentiel dans le traitement de nombreuses maladies animales. Face à l’impossibilité de dresser un chien à cesser de se gratter, des mesures de protection peuvent être nécessaires. L’usage de collerette, ou bien couvrir les zones de la maison où l’animal est susceptible de se gratter -comme les tapis, les canapés-, sont de bonnes options.

Limiter les aliments qui produisent une salivation

La salive humidifie la zone, créant ainsi un terrain idéal pour la prolifération des bactéries. Par conséquent, dans la mesure du possible, il est primordial de maintenir la région affectée sèche.

Cependant, il existe des chiens qui, rien qu’en écoutant les croquettes tomber dans leur écuelle, produisent de la salive. Mais l’interdiction, par exemple, des aliments comme les os ou les snacks durs, peut être efficace pour limiter la production de salive.

Nettoyer régulièrement la zone

Il est vital de maintenir la zone propre et sèche pour réduire la concentration de bactéries et la teneur en humidité. A cette fin, l’usage de shampoings spéciaux ou l’application d’antiseptiques est particulièrement indiqué. En outre, il est recommandé de jouer avec le chien ou de le garder en animation après l’application des produits afin d’éviter qu’il se lèche.

Résister à la tentation d’éclater les boutons

Bien évidemment, ce conseil s’adresse aux propriétaires des chiens. Il est totalement contre-indiqué d’essayer d’éclater les éventuels boutonsCela risquerait de rompre la papule et de provoquer une réaction inflammatoire massive et plus grave encore.

Appliquer une médication systémique

Dans les cas réfractaires ou d’infections massives qui compromettent la santé et le bien-être de l’animal, des traitements systémiques ont prescrits. Effectivement, pour lutter contre les affections complexes, on peut utiliser des antibiotiques oraux. L’usage de corticoïdes est également recommandé pour la gestion du syndrome inflammatoire associé.

La truffe d'un chien.

L’acné chez les chiens: une pathologie peu préoccupante

Finalement, l’acné chez les chiens est une condition généralement bénigne et autolimitante. Dans la plupart des cas, les animaux qui manifestent de l’acné la surmontent généralement sans avoir besoin de traitement, ou avec l’aide d’un traitement conservateur.

Toutefois, dans certains cas, cela peut développer un cadre clinique qui compromet la santé et le bien-être du chien. Par conséquent, il est essentiel de lui fournir un traitement adéquat, après avoir consulté un vétérinaire.