Albendazole pour chien : posologie et contre-indications

L'albendazole pour chiens est utilisé depuis 1970 et agit contre les parasites : il affecte le fonctionnement de leurs enzymes digestives, entraînant ainsi leur mort.
Albendazole pour chien : posologie et contre-indications

Dernière mise à jour : 24 novembre, 2021

Il ne faut pas confondre l’albendazole pour chiens avec le médicament humain du même nom. Bien qu’ils aient une action similaire, les concentrations du principe actif et les doses recommandées sont très différentes d’une espèce à une autre. De plus, il ne doit jamais être administré sans l’autorisation d’un professionnel.

Ce médicament est généralement prescrit comme traitement contre les parasites. Cependant, en raison de l’action similaire d’autres médicaments, il est tombé en désuétude en ce qui concerne les chiens et les chats. Cela ne veut pas dire qu’il ne peut pas être prescrit, mais il n’est pas utilisé autant qu’avant.

Malgré ces réserves, il est tout de même bon de savoir comment fonctionne ce médicament et quels sont ses éventuels effets indésirables, entre autres questions vitales. Poursuivez donc votre lecture !

L’albendazole pour les chiens

L’albendazole est un principe actif qui appartient au groupe des benzimidazoles, qui font partie des médicaments antiparasitaires. Bien qu’actuellement les médicaments les plus prescrits soient le fébantel et le fenbendazole, le médicament qui nous intéresse ici est encore recommandé par certains vétérinaires, notamment pour le bétail.

La forme la plus courante de l’albendazole est la gélule, mais ce médicament se présente également sous forme de suspensions, de solutions liquides et de comprimés.

Ce médicament est une excellente option pour vermifuger votre animal, car il est efficace et peu coûteux. Si vous suspectez une infestation de parasites internes, vous devez consulter un vétérinaire. Seul ce dernier peut prescrire un traitement approprié.

Un chien va prendre une pilule.

Indications

L’albendazole est un vermifuge interne qui agit sur les larves et les formes adultes des nématodes gastro-intestinaux et pulmonaires. Il agit aussi contre les spécimens adultes de cestodes et de trématodes. Il est principalement utilisé pour lutter contre Dipylidium caninum (le ténia du chien), une espèce de ver plat de la classe des Cestoda.

L’albendazole tue les parasites en empêchant le fonctionnement de leurs enzymes digestives, ce qui les rend incapables d’obtenir le glucose dont ils ont besoin pour vivre. Par conséquent, ils meurent et sont rejetés par l’organisme de l’hôte. Comme la plupart des vermifuges internes, ce médicament n’empêche pas de nouvelles infestations.

La posologie de l’albendazole pour les chiens

L’albendazole est un médicament sûr et efficace, bien qu’il existe d’autres médicaments avec un taux de réussite plus élevé. C’est la raison pour laquelle il n’est plus autant prescrit pour les chiens.

La dose à administrer dépend du poids et de l’âge du chien à traiter, ainsi que de la forme du médicament et du parasite à éliminer. Pour cette raison, il est important d’emmener l’animal chez le vétérinaire, afin que ce dernier puisse faire le calcul précis. Voici quelques références :

  • 50 milligrammes pour chaque kilogramme de poids vif par jour pour Toxocara canis
  • 25 milligrammes par kilo en 2 prises pendant 4 jours pour Giardia spp
  • 50 milligrammes pour chaque kilo de poids pendant 5 jours avec une nouvelle dose au bout de 21 jours pour Filaroides hirthi
  • 50 milligrammes par kilo de poids par jour pendant 21 jours pour Paragonimus kellicotti
  • 25 milligrammes pour chaque kilogramme de poids par jour pendant 5 jours pour Filaroides osleri

Certains professionnels recommandent un déparasitage tous les 3-4 mois pour les canidés adultes. En revanche, d’autres indiquent qu’il vaut mieux faire une analyse des selles pour identifier le parasite précis à combattre.

Il est conseillé de commencer le déparasitage à l’âge de 2 semaines et de répéter le processus tous les 15 jours jusqu’à ce que le calendrier de vaccination soit respecté. De même, et selon des critères vétérinaires, il est recommandé de vermifuger l’animal 8 jours avant les rappels.

Quelques conseils pour l’administration

Administrer des médicaments à des chiens ou à tout animal de compagnie n’est pas chose simple. Voici quelques recommandations utiles pour y parvenir selon le format du médicament :

  • Solution d’albendazole. Remplissez une seringue avec la quantité prescrite, insérez-la sur le côté de la gueule du chien (derrière les crocs) et libérez le liquide. Si votre animal est très agité, demandez à quelqu’un de vous aider à le tenir. Lorsque vous avez terminé, récompensez le chien, afin qu’il associe cette expérience à une récompense positive.
  • En comprimés. C’est la forme la plus complexe à administrer, mais vous pouvez camoufler les comprimés dans de la nourriture humide. Si cette méthode échoue, faites macérer le comprimé, mélangez-le avec de l’eau et administrez ce mélange à l’aide d’une seringue.

Les effets secondaires de l’albendazole chez les chiens

L’albendazole est un médicament sûr. Cependant, il peut provoquer certains effets secondaires, tels que :

  • Diminution de l’appétit
  • Anémie (rare)
  • Carie
  • Léthargie
  • Convulsions
  • Vomissements et diarrhée

Contre-indications

Comme pour la plupart des médicaments, l’albendazole pour chien a ses contre-indications. Parmi eux, figurent les suivantes :

  • Il ne doit pas être administré aux chiots de moins de deux semaines.
  • Chez les chiennes enceintes, il cause des dommages aux fœtus et des fausses couches.
  • Il peut provoquer une intoxication chez les chiots qui allaitent.
  • Il est déconseillé aux chiens allergiques au principe actif ou aux excipients.
Nolotil pour chiens peut être très utile.

L’albendazole pour chien, un antiparasitaire efficace

En résumé, l’albendazole pour chiens est utilisé comme antiparasitaire depuis 1970. Il existe actuellement d’autres médicaments qui donne de meilleurs résultats, mais il peut encore être prescrit. La dose sera déterminée par le professionnel en fonction du poids et de l’âge de l’animal, ainsi que de la forme du médicament.

Il convient de rappeler qui ne faut en aucun cas fournir de l’albendazole à ses chiens sans l’autorisation du vétérinaire traitant. Il ne faut pas non plus administrer la version humaine de ce médicament. Dans tous les cas, si vous soupçonnez que votre chien a des parasites, mieux vaut consulter un professionnel.

Cela pourrait vous intéresser ...
Points chauds chez les chiens : causes, symptômes et traitement
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Points chauds chez les chiens : causes, symptômes et traitement

L'inflammation des points chauds sur la peau des chiens peut provoquer une gêne. Découvrez ici tout ce qu'il faut savoir sur ce problème.



  • Gutiérrez, Á. Eficacia de albendazol contra Dipylidium caninum. Vet. Méx., 29. (3) 1998.
  • Stokol, T., Randolph, J. F., Nachbar, S., Rodi, C., & Barr, S. C. (1997). Development of bone marrow toxicosis after albendazole administration in a dog and cat. Journal of the American Veterinary Medical Association, 210(12), 1753-1756.
  • Gokbulut, C., Bilgili, A., Hanedan, B., & McKellar, Q. A. (2007). Comparative plasma disposition of fenbendazole, oxfendazole and albendazole in dogs. Veterinary parasitology148(3-4), 279-287.