Bulldog anglais : les maladies plus courantes

Les maladies les plus courantes chez les bulldogs anglais vont des complications respiratoires aux problèmes de peau. Découvrez ici les pathologies pour lesquelles ces chiens ont une certaine prédisposition.
Bulldog anglais : les maladies plus courantes

Dernière mise à jour : 30 novembre, 2021

Le bulldog anglais est un chien avec un physique adorable. Comme tout animal de compagnie, il a besoin de soins pour mener une vie saine. Nous vous invitons ici à découvrir les maladies les plus courantes chez le bulldog anglais, afin que vous sachiez quelles précautions prendre si vous en adoptez un.

Ce chien au nez court, à la bajoue pendante et aux lèvres tombantes a une espérance de vie de 8 à 10 ans, qu’il ne peut atteindre qu’avec votre aide et vos soins. Découvrez quelles sont les complications osseuses, oculaires, respiratoires et cutanées les plus fréquentes chez cet animal.

Les maladies osseuses les plus courantes chez le bulldog anglais

Parmi les maladies osseuses les plus courantes chez les bulldogs anglais, figurent la dysplasie de la hanche et la dysplasie du coude. La dysplasie de la hanche est une maladie dégénérative qui empêche l’articulation de la hanche et la tête du fémur de s’emboîter, provoquant des douleurs et une boiterie chez le chien.

La dysplasie du coude correspond à une inflammation et à une dégénérescence des tissus osseux et articulaires. Les symptômes sont une intolérance marquée à l’activité physique, des douleurs et une boiterie. La maladie peut être combattue par des traitements ou une intervention chirurgicale, selon sa gravité.

Un bulldog anglais.

Les problèmes oculaires du bulldog anglais

En dehors des complications au niveau osseux, le bulldog anglais a également une prédisposition à souffrir de problèmes oculaires. Concrètement, il peut souffrir d’entropion ou d’ectropion, des maladies qui affectent les paupières de l’animal. Aussi, il est possible qu’il souffre de complications comme la kératoconjonctivite. Regardons ces conditions en détail.

L’entropion

Dans l’entropion, les cils du chien entrent en contact avec le globe oculaire car le bord de la paupière est pliée vers l’intérieur. Conséquence de cela : le contour des yeux commence à devenir douloureux et irrité et l’animal a des difficultés à ouvrir les yeux. Une opération chirurgicale est nécessaire. 

L’ectropion

Dans l’ectropion, la paupière est exposée car elle est pliée hors de l’œil. Ce trouble compromet la santé du bulldog anglais, car la zone oculaire est en contact avec l’environnement extérieur, ce qui peut entraîner de multiples infections.

La kératoconjonctivite

Une autre des maladies les plus courantes chez le bulldog anglais au niveau oculaire est la kératoconjonctivite, une inflammation des glandes lacrymales, de la conjonctive et de la cornée qui, si elle n’est pas traitée à temps, cause de graves dommages au globe oculaire. Cette maladie doit être traitée avec des antibiotiques et des collyres hydratants.

Les complications respiratoires

Le bulldog anglais est un chien qui souffre de brachycéphalie, une affection qui survient chez les chiens qui ont la tête large, le nez court et le visage plat. Cette race a un palais mou très long et des narines qui présentent une obstruction physiologique, c’est pourquoi elle a tendance à souffrir de problèmes respiratoires.

En cas de respiration forte, de ronflements accrus, de vomissements, de muqueuses bleues et d’une respiration nasale continue, il vaut mieux que vous emmeniez rapidement votre animal chez un vétérinaire. N’oubliez pas qu’avoir un animal de compagnie n’est pas seulement un privilège, mais aussi une responsabilité.

La brachycéphalie empêche également la dissipation de la chaleur en été par exemple. Il est nécessaire de prévenir cette situation, afin d’éviter l’hyperthermie.

Les maladies de la peau les plus courantes chez le bulldog anglais

Concernant la peau, il est essentiel de souligner que le bulldog anglais a une prédisposition aux allergies, notamment dues à l’inhalation d’allergènes (pollen ou moisissure), car c’est un chien au système immunitaire sensible. Si votre animal présente une inflammation, des rougeurs ou des égratignures excessives, il s’agit probablement d’une allergie cutanée.

Idéalement, vous devriez aller chez le vétérinaire pour un examen. S’il s’agit d’une allergie cutanée, vous saurez quelle procédure ou quel traitement suivre pour éliminer le problème et aider votre animal à vivre sainement.

Un bulldog anglais avec un gilet orange.

La prévention est la meilleure approche

Sachez que vos soins permettent de prévenir ces maladies. En tant que maître, vous devez être attentif à la santé de votre animal. Il est essentiel de respecter l’intégralité du calendrier de vaccination et d’effectuer des contrôles périodiques.

Il est à noter qu’une alimentation et une hygiène équilibrées jouent un rôle crucial. Bien que cette race soit sujette à certaines complications, votre attention peut faire la différence. Adopter un animal est une responsabilité à long terme qui requiert un dévouement.

Cela pourrait vous intéresser ...
8 différences entre le beagle et le basset hound
My Animals
Lisez-le dans My Animals
8 différences entre le beagle et le basset hound

Les différences entre le beagle et le basset hound concernent leur corps, leur caractère, leur peau et même leurs problèmes de santé.