Cancer chez le chien : 5 causes et prévention

Le terme « cancer » suscite la peur et le rejet à parts égales dans la société dominante. Malheureusement, c'est un sujet qui doit également être abordé dans le monde des animaux de compagnie.
Cancer chez le chien : 5 causes et prévention

Dernière mise à jour : 14 juillet, 2021

Le terme « cancer » ne génère pas de rejet injustifié. Nous connaissons tous quelqu’un qui en a souffert ou qui n’a malheureusement pas pu y faire face. Il s’agit sans aucun doute de la maladie la plus courante et la plus problématique dans les pays à revenu élevé, seulement dépassée par les maladies cérébrovasculaires. Connaissez-vous les causes du cancer chez le chien ?

D’après les études, l’incidence de tous les types de cancer réunis chez les chiens est estimée à près de 100 cas pour 1000 chiens/an. Les tumeurs malignes les plus courantes chez Canis lupus familiaris sont les tumeurs mammaires, les lymphomes non hodgkiniens et les cancers de la peau. Nous vous invitons à en savoir plus sur les causes de ce type de maladies.

Qu’est-ce que le cancer chez le chien ?

Le cancer suit le même principe chez tous les vertébrés (humains, chiens chats, baleines, etc.). Le cancer renvoie aux maladies dans lesquelles un groupe de cellules anormales se multiplient de manière incontrôlable et envahissent les tissus voisins.

Cette croissance incontrôlée de la lignée cellulaire atypique est due à des mutations génétiques dans son noyau, qui perturbent en général le taux de croissance et de mortalité des cellules affectées. Ne suivant pas les schémas normaux de sénescence et de division, les cellules se multiplient et génèrent une masse palpable, connue sous le nom de tumeur.

Cependant, il faut noter que tous les cancers ne génèrent pas de tumeurs (leucémie) et que toutes les tumeurs ne sont pas cancérigènes. Lorsque la croissance de la masse tissulaire est auto-limitée et qu’il n’y a pas de risque de migration vers d’autres tissus (métastases), on parle de tumeur bénigne.

L’incidence des tumeurs bénignes est 10 fois plus élevée chez le chien que chez le chat. Les canidés sont plus enclins à avoir une tumeur bénigne.

Une épidémie de cancer dans les parois cellulaires.

5 causes de cancer chez le chien

Dans de nombreux cas, il est impossible de trouver une cause spécifique à l’origine du cancer chez les chiens. Ce groupe de pathologies est favorisé par de nombreux facteurs, tels que la vieillesse, des maladies antérieures, l’environnement et certaines mutations héréditaires. Voyons quels sont les éléments déclencheurs les plus courants.

1. La prédisposition génétique, une des causes à l’origine du cancer chez le chien

La race golden retriever est le meilleur exemple pour illustrer le lien entre la prédisposition génétique et apparition du cancer. En effet, dans certains cas, le cancer est héréditaire.

Sans aller plus loin, 70 % des chiens de cette race finissent par mourir de 2 types de tumeurs malignes : l’hémangiosarcome et le lymphome. Des études génétiques ont montré que certaines mutations du génome de la race favorisent l’expression des tumeurs à long terme.

On peut supposer que l’incidence plus élevée de cancer chez certaines races pures est due au croisement des spécimens. Le croisement de chiens proches dans l’arbre généalogique comporte ce type de risques, car l’élevage sélectif favorise parfois l’établissement de pathologies très négatives chez la progéniture.

2. L’âge

L’âge peut jouer un rôle essentiel. Jusqu’à 50 % des chiens âgés de plus de 10 ans risquent de présenter une tumeur maligne. Près de la moitié des néoplasmes soient traitables et ont un bon pronostic.

Une diminution de l’efficacité du système immunitaire pourrait expliquer une partie de cette tendance.

3. L’exposition à des cancérogènes

Nous connaissons tous les effets nocifs du tabac. Jusqu’à 50 % des fumeurs finissent par mourir de leur dépendance. Cependant, nous oublions parfois les fumeurs passifs non humains qui habitent la maison, comme les chiens et les chats.

Selon le portail VCA Hospitals, l’incidence des tumeurs nasales chez les chiens fumant passivement augmente de 250 % par rapport à ceux vivant dans des environnements sains. Ils ne sont pas les seuls, puisque les chats ont deux fois plus de risques de souffrir d’un lymphoms si leurs tuteurs sont des fumeurs.

4. Les causes hormonales

Dans divers modèles animaux, il a été démontré qu’un excès d’œstrogènes peut favoriser le développement du cancer du sein. Chez le chien par exemple, les chances qu’une femelle présente ce type de cancer sont de 26 % si elle a subi 2 périodes de chaleur différentes. Si elle a été stérilisée avant le premier œstrus, la probabilité est réduite à 0,5 %.

5. La malchance ou un ensemble de tout ce qui précède

Malheureusement, la plupart des causes de cancer chez les chiens restent inconnues. Cette pathologie est multifactorielle et très difficile à expliquer. Il est donc également difficile de la prévenir. On estime que chez l’homme, 80 à 90 % des cancers sont évitables, car nombre d’entre eux sont liés à la consommation de tabac ou à un mode de vie malsain.

Bien que les chiens ne consomment pas directement de cigarettes ou ne boivent pas d’alcool, ils peuvent être exposés involontairement à des agents cancérigènes, tels que la fumée de tabac, les insecticides, les composés toxiques et de nombreux autres éléments nocifs. De plus, on peut s’attendre à ce que l’obésité et un mode de vie sédentaire favorisent le développement de néoplasmes, tout comme chez l’homme.

Comment éviter le développement du cancer chez le chien ?

Des sources déjà citées estiment qu’1 chien sur 4 aura un cancer à un moment de sa vie. Et cette donnée passe à 50 % pour les chiens âgés de plus de 10 ans. Bien que parfois ce groupe de maladies hautement conflictuel arrive à l’improviste, il est possible de minimiser les risques en prenant quelques mesures. Voyons quelles sont ces mesures :

  1. Stérilisation : La stérilisation s’est avérée être une méthode efficace pour réduire le risque de cancer du sein chez les femelles et le risque de cancer des testicules chez les mâles, parmi de nombreuses autres affections.
  2. Vermifugation : dans des modèles animaux, il a été démontré que l’ inflammation constante d’un tissu favorise l’apparition du cancer. Par conséquent, éviter les parasites, les bactéries et les virus qui peuvent endommager les organes à long terme est essentiel pour minimiser le risque de néoplasmes.
  3. Environnement sain : ne pas fumer dans la même pièce que l’animal est essentiel pour éviter qu’il ne développe à long terme un cancer de l’oropharynx, du poumon ou du nez.
  4. Éviter le stress : Le stress à long terme supprime le système immunitaire, ce qui favorise l’apparition de maladies. Il est nécessaire que votre chien se sente à l’aise à tout moment.
Un vétérinaire vérifie les yeux d'un chien.

Bien sûr, la recommandation la plus importante est de consulter régulièrement un vétérinaire et d’accompagner le chien à la clinique dès que vous remarquez quelque chose d’étrange. Les causes du cancer chez le chien ne peuvent pas être élucidées dans de nombreux cas, mais si les masses tumorales sont détectées tôt, le pronostic est toujours plus positif.

It might interest you...
Catosal pour chiens et chats : posologie et effets secondaires
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Catosal pour chiens et chats : posologie et effets secondaires

Catosal est un médicament recommandé pour les chiens, les chats, les chevaux et les bovins. Il est utilisé pour traiter certaines carences nutritio...