Comment nourrir correctement un chat malade ?

20 juin, 2020
Il existe un type d'alimentation pour chaque type de chat. Surtout s'il s'agit d'un chat malade avec des besoins particuliers.
 

Tous les chats ne mangent pas la même chose, ni les mêmes quantités de nourriture. En fonction de l’âge, du poids, et de l’état de reproduction ou de santé, l’alimentation varie. Il est important de prendre ces éléments en compte pour adapter l’alimentation à chaque félin. Et plus précisément lorsque nous devons nourrir un chat malade. Auquel cas, la gestion alimentaire peut être primordiale pour traiter la maladie.

L’importance de nourrir correctement un chat malade

Certaines maladies chez les chiens ou les chats requièrent un contrôle de l’alimentation afin de connaître une évolution favorable. En effet, la présence ou l’absence de certains aliments, une composition précise ou un apport plus ou moins important de calories journalières, sont des aspects souvent déterminants pour maintenir un état de santé stable.

Alimentation d’un chat souffrant d’une maladie rénale

Les problèmes rénaux sont très fréquents chez les chats et nécessitent une gestion diététique particulière pour réduire les dommages dans les reins. Dans ce cas, on réduit la quantité de protéines, de phosphore et de sodium présente dans la composition de l’aliment.

En outre, des acides gras oméga-3 sont ajoutés pour améliorer le flux sanguin rénal. Ainsi que des vitamines du groupe B. On augmente également les glucides pour maintenir les niveaux d’énergie et diminuer le métabolisme des protéines pour éviter de solliciter les reins.

Nourrir un chat diabétique

Le régime spécifique pour le diabète est riche en protéines et en fibres, et pauvre en graisses et en glucides. Ce type d’alimentation a pour objectif de prévenir l’obésité et de réduire les niveaux de glucose dans le sang. Parfois, les chats reçoivent des compléments d’arginine afin de stimuler la sécrétion d’insuline.

 

Alimentation d’un chat avec des problèmes articulaires

Les chats d’un certain âge peuvent être sujets à des problèmes d’articulation. Afin de minimiser les douleurs articulaires et retarder la dégénérescence, il est essentiel d‘inclure davantage d’acides gras oméga-3 et oméga-6 en raison de leurs propriétés anti-inflammatoires. On ajoute également de l’acide eicosapentaénoïque ou autres précurseurs du cartilage comme conservateurs.

Par ailleurs, ce type d’alimentation est généralement faible en graisses et en calories. Puis complété avec de L-carnitine pour aider à contrôler le poids. En effet, le surpoids surcharge les articulations affectées et aggrave ainsi l’état de l’animal. Il est conseillé aussi de réduire la quantité de protéines, de calcium, de phosphore et de sodium. Les aliments sont alors plus adaptés aux chats âgés.

Un chat malade qui n'a pas faim

Nourrir un chat malade avec des calculs rénaux

Le contrôle de l’alimentation des chats atteints de calculs rénaux diminue notablement la formation de ces calculs. Pour cela, il est préférable de limiter la quantité des minéraux qui forment des cristaux de struvite et d’oxalate calcique. On réduit également la quantité de protéines, comme dans le cas des maladies rénales. D’autre part, ce type d’alimentation modifie le pH de l’urine afin de rendre la précipitation des minéraux plus difficile:

 
  • L’urine devient acide chez les animaux qui ont tendance à former des cristaux de struvite
  • Pour les chats qui forment des cristaux d’oxalate, il est recommandé de donner des aliments qui alcalinisent l’urine

En outre, il est essentiel d’ajouter davantage de vitamine E et de carotènes comme antioxydants car ils neutralisent les radicaux libres et aident à combattre l’urolithiase.

Alimentation d’un chat allergique

Dans le cas d’un chat souffrant d’une allergie ou d’une intolérance alimentaire, il existe des aliments formulés à base de protéines hautement digestibles. Comme le saumon, les oeufs, le canard… Les glucides doivent être réduits aux moins réactifs tels que la pomme de terre, le riz ou le maïs…Il existe également des croquettes avec des protéines hydrolysées.

De même, la quantité d’acides gras et d’antioxydants doit être augmentée. Car ils participent au maintien de la santé des poils et de la peau.

Un chaton qui se gratte l'oreille

Alimentation d’un chat malade avec des problèmes digestifs

Pour les chats qui souffrent de diarrhées ou de vomissements de manière ponctuelle ou périodique, une alimentation facilement digestible est conseillée. Elle doit aussi être riche en fibres et pauvre en graisses afin de rétablir la flore intestinale. Des électrolytes et des vitamines peuvent également être ajoutés pour compenser les pertes dues aux vomissements et aux diarrhées.

 

 

  • McDonald, Edwards Grennhalgh y Morgan. Nutrición animal.Zaragoza, Editorial Acribia, 1995.
  • Hand, Tharcher, Remillard y Roudebush. Nutrición clínica en pequeños animales. Buenos Aires; Panamericana, 2000.