Comment prendre soin d'un chat stérilisé ?

Le prompt rétablissement d'un chat tout juste stérilisé dépend des soins apportés. En tant que maître, vous devez le surveiller et faire en sorte qu'il ne fasse pas de grands efforts physiques.
Comment prendre soin d'un chat stérilisé ?

Dernière mise à jour : 02 août, 2021

Les soins à prodiguer à un chat tout juste stérilisé sont simples, même s’ils dépendent de l’état de santé général de chaque félin. Dans tous les cas, les vétérinaires recommandent une série de soins spécifiques et généraux pendant la période postopératoire.

N’oubliez pas que la stérilisation féline est une procédure simple, quotidienne et courante. Ainsi, les chances que la vie de votre animal soit en danger sont très faibles.

En fait, c’est le contraire qui se produit : en stérilisant votre chat, vous cesserez de contribuer à la surpopulation (en évitant les portées indésirables) et vous éviterez qu’il ne contracte des maladies ou s’expose à d’autres dangers.

À quoi ressemblent les premiers jours d’un chat tout juste stérilisé ?

Après avoir stérilisé un chat, il est normal qu’il ressente une faiblesse et qu’il ait des vertiges, et même des nausées. Il faut laisser l’animal se reposer et surmonter les symptômes associés à l’effet de l’anesthésie.

Il faut donc le surveiller constamment. S’il saigne, s’essouffle, a des gencives pâles ou de la fièvre, il est indispensable de se rendre aux urgences.

Toutefois, comme l’explique l’American Society for the Prevention of Cruelty to Animals (ASPCA), certains symptômes tels que de légers saignements dans la zone de la plaie, une dépression ou une « mauvaise humeur », une perte d’appétit, des vomissements, l’instabilité lors de la marche et les frissons sont normaux. Ces symptômes sont transitoires et commenceront à disparaître au fil du temps.

Il est probable que votre chat – ou ses compagnons, s’il en a – aient tendance à lécher la plaie qui subsiste après l’opération. Dans ces cas, il est préférable de lui mettre un collier élisabéthain et de le séparer du reste des animaux de la maison.

L'épanchement pleural chez le chat peut être très grave.

Les soins généraux à prodiguer à un chat stérilisé

En plus de prendre en considération ces symptômes normaux et alarmants, il faut prodiguer une série de soins. Parmi eux, figurent les suivants :

  • Repos : le chat doit éviter les activités qui nécessitent un effort particulier, comme sauter depuis ou vers des endroits très élevés ou jouer brutalement avec d’autres animaux de compagnie. L’objectif est de prévenir les saignements internes ou le desserrage des points de suture externes, s’il en a.
  • Bain : il convient de ne pas donner de bain au chat pendant le processus de récupération, afin d’éviter d’éventuelles infections.
  • Bandages : le vétérinaire vous donnera un guide spécifique pour savoir comment faire les bandages. Il vous donnera également des instructions sur le désinfectant ou le produit approprié pour éviter de brûler la peau de l’animal.
  • Sorties en extérieur : les aventures du chat en plein air doivent être annulées jusqu’à l’approbation du vétérinaire. Le mieux est de se rendre chez le professionnel environ 10 à 15 jours après l’intervention pour évaluer l’évolution du félin et ce type de préoccupations.
  • Cohabitation avec d’autres animaux : pendant les deux premiers jours, l’anesthésie peut rendre le chat agité ou de mauvaise humeur, provoquant une gêne chez ses compagnons. Si vous remarquez une attitude négative, il est préférable de le laisser seul dans une pièce pour lui-même.

Alimentation

Durant les deux premiers jours après la chirurgie, il est normal que le félin n’ait pas d’appétit, voire qu’il vomisse après avoir mangé sa nourriture habituelle. Dans le cas où le chat passe plusieurs jours sans manger, ni même son plat préféré, il est préférable de consulter le vétérinaire.

Les experts soulignent que les chats stérilisés augmentent volontairement leur apport alimentaire de 20 %. Il convient donc de surveiller leur alimentation. Cette augmentation génère, dans certains cas, un surpoids ou une obésité.

Pour éviter cela, certains réduisent la ration recommandée avant la procédure, mais il n’est pas recommandé de faire cela. La raison en est qu’une réduction de la ration peut provoquer un déséquilibre du métabolisme et déclencher des problèmes ou des carences en vitamines, minéraux ou protéines.

Le professionnel pourra recommander un nouveau régime alimentaire. Il peut également suggérer l’achat d’une assiette interactive pour que le chat mange plus doucement.

Tranquillité d’esprit

La tranquillité d’esprit que vous apportez à votre chat tout juste stérilisé fait également partie des soins essentiels. L’animal doit se trouver dans un environnement qui lui permet de récupérer physiquement et qui s’adapte aux changements qu’il va subir.

Les premiers jours, il convient qu’il se repose dans un espace sombre, car ses pupilles seront très sensibles en raison de l’anesthésie. Il est également recommandé d’éviter de l’exposer à des bruits forts ou à des sons qui pourraient l’empêcher de se reposer. Petit à petit, le chat quittera cet espace pour retrouver son quotidien.

Un chat avec ascite chez le vétérinaire.

Gardez à l’esprit que dès le premier moment qui suit la stérilisation, des changements hormonaux se produiront, et le chat adoptera donc de nouveaux comportements. C’est le plus grand avantage que les chats acquièrent avec la stérilisation, et beaucoup laissent même derrière eux des pratiques telles qu’un marquage inapproprié.

Certains propriétaires prétendent même que leur animal devient plus affectueux et calme. Si tel est votre cas, profitez alors de ses ronronnements.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que signifient les positions de votre chat lorsqu’il dort ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Que signifient les positions de votre chat lorsqu’il dort ?

Les positions du chat lorsqu'il dort sont très variées et ont un sens lié au niveau de détente et de sécurité que ressent le félin.



  • Uribe Sarmiento, F. F., Prada Delgado, Y. F., Rodríguez Barajas, B. S., & Bayona Sánchez, J. A. (2018). Métodos de esterilización en caninos y felinos; revisión de literatura (Doctoral dissertation, Universidad Cooperativa de Colombia, Facultad de Ciencias de la Salud, Medicina Veterinaría y Zootecnia, Bucaramanga).
  • Baciero, G. (2015). La alimentación después de la esterilización.
  • Jeusette, I., & Romano, V. (2000). Gatos esterilizados. Research reports, 1-4.
  • Aisabucha Baldeón, G. D. R., & Muñoz Delgado, P. M. (2011). Campaña de esterilización para erradicar la sobrepoblación canina y felina en barrios marginales del sur de Guayaquil a través de la fundación FADA (Bachelor’s thesis, Guayaquil: ULVR, 2011.).
  • Post, C., Para, O., & Perro, S. (2021). Cuidados Post Operatorios Para Su Perro. American Society for the Prevention of Cruelty to Animals (ASPCA).