Gale des oreilles chez le furet : causes, symptômes et traitement

La gale des oreilles chez le furet provoque des démangeaisons et des sécrétions autour des oreilles. Apprenez-en plus ici sur cette pathologie.
Gale des oreilles chez le furet : causes, symptômes et traitement

Dernière mise à jour : 10 novembre, 2021

Les furets sont des animaux domestiques courants, mais ils n’ont pas été aussi domestiqués que les autres mammifères. C’est pourquoi de nombreux points sur leur santé demeurent incompris. Malgré leur nature curieuse et ludique, ces animaux sont sujets à certaines affections aiguës et chroniques. Nous nous intéressons ici à la gale des oreilles chez le furet.

L’un des processus les plus désagréables que traverse tout maître d’un mammifère est la vermifugation et la lutte contre les acariens, les tiques et les puce. De plus, certains de ces invertébrés sont vecteurs de maladies graves, et peuvent même affecter l’homme.

Qu’est-ce que la gale des oreilles ?

Le terme gale désigne une maladie de peau causée par l’acarien parasite Sarcoptes scabiei. Cet agent pathogène est hébergé par divers animaux mammifères, et chaque sous-variante est spécialisée dans un taxon spécifique. Par exemple, S. scabiei var. hominis affecte les humains, tandis que S. scabiei var. caprae infecte les chèvres.

Bien que la pathologie soit généralement causée par les espèces susmentionnées, il convient de noter que la gale des oreilles chez les furets est causée par l’acarien Otodectes cynotis. Environ 10 % des otites chez le chien et près de 50 % chez le chat sont liées à la gale des oreilles, mais cette affection est également relativement fréquente chez les furets.

Cet acarien se nourrit des déchets et des peaux mortes qui s’accumulent à l’intérieur de l’oreille. Bien que cela puisse sembler positif, il faut garder à l’esprit que leurs populations croissent rapidement et de façon très exponentielle. Comme vous pouvez l’imaginer, avoir des centaines d’invertébrés à l’intérieur de l’oreille est très douloureux pour l’animal.

L’infestation provoque beaucoup de démangeaisons et d’inconfort chez l’animal.

La cardiomyopathie dilatée est une maladie grave chez le furet domestique.

Les causes de la gale des oreilles chez le furet

L’espèce Otodectes cynotis est assez généraliste, elle peut donc facilement sauter entre les chiens, les chats, les furets et autres mammifères. Le plus souvent, la contagion se produit lorsqu’un furet en bonne santé entre en contact direct avec un autre animal infesté, mais les acariens peuvent rester viables dans l’environnement pendant un temps limité.

Bien qu’extrêmement improbable, il existe des cas isolés de personnes infectées suite à un contact avec des animaux infectés par O. cynotis. Par conséquent, il est important de maintenir une hygiène maximale et d’être prudent lors de la manipulation d’un animal malade.

Les symptômes

Les acariens n’endommagent pas directement l’audition du furet, puisqu’ils ne mangent pas les tissus vivants. Cependant, ces invertébrés ont des sortes de crochets sur leurs pattes pour adhérer à la surface de l’hôte, et ces crochets sont à l’origine des démangeaisons et des lésions.

Les symptômes de la gale des oreilles chez le furet dépendent de la période d’infestation. On distingue les signes cliniques suivants :

  • Irritation. Peu de temps après l’infestation, le furet commencera à montrer des signes de démangeaisons à l’intérieur de l’oreille. Il se grattera avec ses pattes et contre les surfaces, et un halo rouge apparaîtra au niveau du pavillon. Au fur et à mesure que le nombre d’acariens augmente, l’animal se grattera de plus en plus jusqu’à saigner.
  • Chute de poils. La gale des oreilles chez le furet provoque également une chute des poils dans la zone touchée, soit par l’action des acariens eux-mêmes, soit par le grattage du furet.
  • Écoulement. Au lieu de produire du cérumen normal, les furets infectés sécréteront une substance cireuse noircie par leurs oreilles. Cela peut prendre la forme de croûtes.

En plus de tout ce qui précède, il convient de noter que la gale des oreilles provoque l’apparition d’infections secondaires. Les lésions ouvertes peuvent devenir purulentes, nécrotiques et entraîner des symptômes plus graves. Pour cette raison, le diagnostic et le traitement sont essentiels.

Le diagnostic

De nombreux cas d’infestations précoces sont diagnostiqués lors d’un examen physique de routine. Il est donc nécessaire que vous emmeniez votre furet à la clinique au moins une fois par an, même s’il ne présente aucune pathologie évidente.

Une fois chez le vétérinaire, le professionnel examinera minutieusement l’oreille de l’animal avec des outils spéciaux, en prêtant attention aux lésions et aux écoulements noirâtres caractéristiques. Cela suffit généralement pour diagnostiquer la maladie.

Toutefois, la dermatite, les puces et d’autres affections similaires doivent être exclues. Pour cette raison, l’obtention d’un échantillon de cire et l’observation au microscope sont parfois nécessaires.

L’observation au microscope d’échantillons provenant d’un animal infecté mettront en évidence la présence d’acariens adultes et d’œufs.

Le traitement de la gale des oreilles chez le furet

Il n’y a pas de médicaments spécifiques pour traiter la gale des oreilles chez les furets, mais il y en a chez les chiens et les chats. Parmi les approches généralement prises en compte, figurent les suivantes :

  • Crèmes topiques pour chats. L’ivermectine est efficace, bien qu’elle doive toujours être administrée sous contrôle vétérinaire. Parfois, elle doit être diluée. Il est à noter qu’elle ne tue les œufs du parasite.
  • Nettoyage de l’environnement. Étant donné que les acariens peuvent survivre pendant un temps limité dans l’environnement, tous les effets personnels du furet – sa cage et la pièce dans laquelle il se promène – doivent être soigneusement nettoyés.
  • Désinfection et traitement de la queue. La queue doit également être désinfectée, car les furets ont tendance à dormir avec la pointe de leur queue très près de leurs oreilles.

En cas d’infection dérivée de la gale des oreilles, l’administration d’antibiotiques spécifiques sera nécessaire. La récupération risque d’être un peu plus longue, et légèrement plus désagréable.

Un furet chez le vétérinaire.

La plupart des furets se remettent rapidement de cette pathologie avec un traitement approprié. Dans tous les cas, s’il y a d’autres animaux à la maison, ils doivent tous être traités simultanément pour éviter les réinfections. Consultez votre vétérinaire si vous remarquez une réaction étrange chez votre animal pendant ou après le traitement.

Cela pourrait vous intéresser ...
La cardiomyopathie dilatée chez le furet
My Animals
Lisez-le dans My Animals
La cardiomyopathie dilatée chez le furet

La cardiomyopathie dilatée chez le furet est un problème qui affecte votre cœur. Apprenez à le repérer avant qu'il ne soit trop tard.



  • Castro García, L., & Saldivia Paredes, M. (2020). Eficacia comparada de tres fármacos acaricidas utilizados en el tratamiento de otocariasis por Otodectes cynotis en gatos domésticos de Puerto Montt, región de Los Lagos, Chile. Revista de Medicina Veterinaria, (41), 91-105.
  • Heyning, J. V. D., & Thienpont, D. (1977). Otitis externa in man caused by the mite Otodectes cynotis. The laryngoscope, 87(11), 1938-1941.
  • Ferret ear mites, VCA Hospitals. Recogido a 8 de noviembre en https://vcahospitals.com/know-your-pet/ferrets-ear-mites