Infection oculaire chez les chiens adultes : traitement

22 juillet, 2020
Le traitement des infections oculaires varie selon l'agent responsable. C'est donc le vétérinaire qui détermine le traitement à suivre.

Les yeux représentent un organe essentiel mais très sensible qui peut être endommagé de différentes façons. Parmi les diverses pathologies qui peuvent affecter les yeux, on trouve les infections oculaires. Chez les chiens adultes, le traitement varie en fonction du type d’infection oculaire.

Qu’est-ce qu’une infection oculaire ?

Une infection oculaire est causée par la présence d’agents pathogènes qui se multiplient dans la zone de l’infection. Les agents pathogènes les plus fréquents sont les bactéries, les virus ou les champignons. Cela peut avoir lieu dans différentes parties de l’œil et affecter un seul oeil ou les deux.

Parmi les infections oculaires les plus fréquentes, on trouve la conjonctivite ou la sécheresse oculaire (aussi appelée kératoconjonctivite). Cette dernière est provoquée par un manque d’hydratation dans la cornée. Les chiens peuvent également souffrir d’autres problèmes oculaires tels que la cataracte ou les glaucomes.

Facteurs qui influencent l’infection oculaire chez les chiens adultes

L’infection oculaire chez les chiens adultes est le résultat de divers facteurs tels que l’âge ou autres. Aussi bien les chiots que les chiens adultes ou âgés peuvent souffrir d’infections oculaires.

Les yeux sont un organe essentiel mais considérablement délicat. Le nettoyage des yeux est un facteur déterminant dans les soins apportés à l’animal. Il convient donc de suivre un ensemble de recommandations pour éviter autant que possible l’apparition d’infections :

  • Nettoyer les yeux du chien régulièrement : sur le marché, il existe différents produits spécialisés dans le soin des yeux. Cependant, une option abordable est l’utilisation de sérum physiologique qui permet de retirer la saleté dans l’œil
  • Retirer les poils dans les yeux : il est important de couper ou d’enlever tous les poils qui gênent la vision ou qui pourraient causer des problèmes à l’avenir
  • Prendre soin des cils : parfois, les cils sont excessivement longs. Il est donc conseillé de les couper si l’animal n’est pas à l’aise
Bien nettoyer les yeux du chien pour éviter l'infection oculaire

Un autre facteur à prendre en compte est le lieu de l’infection. Les infections peuvent se loger dans différentes régions de l’œil :

  • Paupières : différentes infections peuvent s’y trouver. Par exemple, la blépharite ou la distichiasis
  • Membrane conjonctive : c’est à cet endroit que l’on trouve la conjonctivite ou la kératoconjonctivite
  • Cornée

Traitements pour l’infection oculaire chez les chiens adultes

Comme nous l’avons déjà mentionné, les principaux responsables des infections oculaires sont les agents pathogènes tels que les bactéries, les virus, les champignons ou les parasites. Selon la cause et le type d’infection, le traitement variera. Dans la suite de cet article, nous analysons deux pathologies spécifiques avec leurs symptômes et traitements respectifs.

Conjonctivite

La conjonctivite est une pathologie caractérisée par l’inflammation de la membrane conjonctive de l’œil. Cette membrane transparente recouvre les paupières d’un côté et la sclérotique de l’œil de l’autre côté.

Les symptômes les plus frappants sont l’inflammation, qui entraîne des rougeurs et des sécrétions. Par ailleurs, la conjonctivite canine peut être causée par un agent pathogène, un corps étranger ou irritant. En fonction du type de sécrétion, le diagnostic changera.

Avant tout, le traitement dépendra du type de cause. Toutefois, il comprendra le nettoyage de l’œil avec du sérum physiologique ainsi que l’élimination de toute substance ou corps étranger.

Ehrlichiose canine

Cette pathologie infectieuse est généralement provoquée par un membre de la famille bactérienne rickettsies, plus concrètement Ehrlichia canis. Il s’agit d’une maladie grave qui a été localisée dans différents continents du monde. En Afrique, Amérique, en Asie et en Europe.

D’autre part, cette bactérie affecte non seulement les chiens, mais également les êtres humains, les chats et autres animaux de grande taille. Comme symptômes légers caractéristiques de l’ehrlichiose canine, on trouve la perte de l’appétit, une respiration difficile, la fièvre et le gonflement des ganglions.

Si la maladie n’est pas diagnostiquée, l’aggravation des symptômes peut aller d’une altération des sens jusqu’à une perte de la coordination, voire même de la conscience. En outre, un diagnostic précoce est nécessaire pour une guérison complète.

Par ailleurs, le traitement requiert l’administration d’antibiotiques pendant un certain temps. En général, quatre semaines. Parfois, des transfusions sanguines sont nécessaires au cas où le chien fait de l’anémie.

Malgré la présence du traitement, si les méninges sont touchées, la maladie peut être mortelle. Par conséquent, le meilleur traitement dans ce cas est la prévention.

Examen des yeux d'un chien pour repérer une éventuelle infection oculaire

Bien que nous ayons mentionné les différents traitements et infections, si vous observez un symptôme ou un comportement alarmant, il est préférable de consulter un professionnel. Le vétérinaire sera toujours le meilleur conseiller dans ce cas.