Insuffisance hépatique chez le chat : la jaunisse est le principal symptôme

Comme chez les humains, le jaunissement de la peau chez le chat est un signe qui indique un dysfonctionnement dans le foie.
Insuffisance hépatique chez le chat : la jaunisse est le principal symptôme

Dernière mise à jour : 22 février, 2022

Le jaunissement de la peau n’est qu’un des symptômes d’une insuffisance hépatique chez le chat. Si votre chat a la jaunisse, il est impératif que vous consultez un vétérinaire. La jaunisse peut survenir chez tous les chats, indépendamment de la race, de l’âge et du sexe.

Si votre chat a la jaunisse, il est probable qu’il présente également certains des symptômes suivants : léthargie, vomissements, diarrhée, miction fréquente, urine orange, perte de poids et modifications des habitudes alimentaires.

Qu’est-ce que la jaunisse ?

La jaunisse est un état clinique qui se caractérise par le jaunissement des muqueuses, de la sclérotique et de la peau du patient. Ce phénomène est causé par l’augmentation de la bilirubine dans le sang, qui fait partie de la structure des érythrocytes et qui est métabolisée par le foie.

La bilirubine est normalement présente en très petites quantités. La plage clinique “saine” pour les chats se situe entre 0,12 et 0,3 mg/dL. La jaunisse n’apparaît que lorsque la quantité de bilirubine dépasse 2 mg/dL, soit près de 10 fois plus que l’idéal. C’est pourquoi la jaunisse est considérée comme un signe clinique d’urgence.

Les causes de la jaunisse chez le chat

Bien que la bilirubine soit métabolisée par le foie, il existe d’autres facteurs qui peuvent provoquer une augmentation de cette molécule. Pour cette raison, la médecine vétérinaire classe la jaunisse selon son origine. Elle distingue au moins 3 groupes de facteurs différents :

  • Pré-hépatique : la jaunisse est généralement causée par une infection qui détruit les globules rouges et libère de la bilirubine dans le sang. Cela signifie que le foie fonctionne normalement, mais qu’il ne peut pas traiter l’excès. Ce type d’ictère est aussi appelé hémolytique.
  • Hépatique : la jaunisse est causée par une défaillance du fonctionnement du foie, qui empêche la bilirubine d’être métabolisée. C’est pourquoi cette dernière s’accumule dans la circulation sanguine.
  • Post-hépatique : une fois la bilirubine traitée dans le foie, elle est transférée dans la vésicule biliaire pour faire partie des sucs biliaires. Cependant, certaines pathologies peuvent obstruer les conduits et provoquer l’accumulation de la molécule.

Les principales causes du jaunissement de la peau chez le chat sont les problèmes de foie. Parmi eux, figurent les suivants : stéatose hépatique, cirrhose, problèmes inflammatoires dans les intestins et le foie, infections virales et bactériennes et cancer. Par ailleurs, certains médicaments et toxines, tels que les métaux lourds, peuvent provoquer une insuffisance hépatique.

Parmi les problèmes non liés au foie pouvant causer la jaunisse chez le chat, figurent les suivants : parasites sanguins, dirofilariose, némie,  immunodéficience et réactions de transfusion sanguine, entre autres.

Qu’est-ce que l’insuffisance hépatique ?

Étant donné que les symptômes de l’insuffisance hépatique ne sont pas spécifiques, les maîtres peuvent avoir des difficultés à reconnaître un problème potentiel. Tout chat qui a cessé de manger pendant deux ou trois jours ou qui présente d’autres symptômes connexes doit être examiné.

L’insuffisance hépatique est grave et peut mettre la vie de l’animal en danger. Un diagnostic et un traitement précoces sont essentiels pour une éventuelle guérison. Le foie est responsable de nombreuses fonctions importantes, notamment la filtration des substances toxiques du sang, la digestion des nutriments et le stockage des vitamines et des minéraux.

Chat malade.

Ses multiples fonctions le rendent sensible aux dommages. Sa capacité à se régénérer diminue la probabilité de dommages permanents.

Les chats souffrant d’insuffisance hépatique peuvent souffrir d’une encéphalopathie hépatique, un syndrome neurologique qui se caractérise par des comportements spécifiques, tels que l’errance sans but, la rotation et la pression sur la tête. La perte d’appétit et la perte de poids extrême sont également des symptômes potentiels de la maladie.

Le diagnostic de l’insuffisance hépatique chez le chat

L’insuffisance hépatique provoque une augmentation de la quantité de bilirubine, ce qui provoque à son tour le jaunissement de la peau, tant chez les animaux que chez les humains. Le vétérinaire effectuera un test sanguin pour déterminer si le taux de bilirubine est anormal.

Des tests d’urine devront également être effectués pour identifier les causes possibles du jaunissement de la peau. Les causes peuvent aller d’une infection virale à un cancer ou à un foie défaillant. Il est important d’effectuer autant de tests que possible pour déterminer le traitement le plus efficace.

Le traitement de l’insuffisance hépatique chez le chat

Une fois que le vétérinaire a déterminé la cause du jaunissement de la peau, il peut établir un plan de traitement. La jaunisse ne peut pas être traitée à la maison, car de nombreux facteurs sous-jacents peuvent entraîner une décoloration de la peau.

Une fois que votre chat a reçu le traitement dont il a besoin, vous devrez le surveiller pendant sa convalescence. Les chats qui ont subi une intervention chirurgicale auront besoin de beaucoup de temps de repos et devront rester confinés dans une petite zone pour favoriser la guérison et prévenir les blessures.

Chat dans une couverture.

Il est crucial de surveiller la couleur et l’état du pelage du chat, les habitudes alimentaires de ce dernier, ses mouvements urinaires et intestinaux, ainsi que son niveau d’énergie. Des contrôles réguliers après le traitement seront également nécessaires.

Changements de régime

Lorsque le chat sortira de l’hôpital, l’accent sera mis sur la minimisation des effets du stress sur le foie. Pour cela, il faudra réduire la quantité de graisses, de protéines, de glucides et de médicaments.

Il faudra fournir à l’animal une alimentation de qualité riche en protéines et en calories, facile à digérer et faible en sodium. L’animal devra également prendre des petits repas plusieurs fois par jour, afin de minimiser le stress sur le système. Des compléments alimentaires peuvent également être prescrits.

Récupération d’une insuffisance hépatique chez le chat

Si le chat survit aux premiers jours de traitement, le pronostic est généralement bon et une guérison totale peut être attendue dans les trois à six semaines. Il est important de suivre à la lettre les recommandations du vétérinaire et de respecter les restrictions alimentaires. Des visites de suivi seront nécessaires pour assurer une récupération adéquate.

Vous devrez également vous assurer que votre chat n’est pas stressé et qu’il dispose d’un endroit calme pour se reposer et récupérer. Il sera essentiel de surveiller le poids, l’hydratation et la santé générale du chat et decsignaler immédiatement tout changement au vétérinaire.

Cela pourrait vous intéresser ...
Effet dogcat : toute situation est meilleure avec un chien ou un chat
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Effet dogcat : toute situation est meilleure avec un chien ou un chat

Nous vous parlons ici de l'effet dogcat. Une expérience a montré que toute situation était bien meilleure avec un chien ou un chat.