Le dysfonctionnement cognitif chez les chiens âgés

Suite à la dégénérescence du système nerveux, qui peut survenir entre 7 et 10 ans, le chien peut présenter une désorientation, des troubles du comportement, des troubles du sommeil et même une perte de mémoire, entre autres.
Le dysfonctionnement cognitif chez les chiens âgés

Dernière mise à jour : 09 février, 2022

À l’âge adulte, les chiens commencent à montrer des signes de vieillissement. Le dysfonctionnement cognitif est un problème courant chez les chiens âgés. La sénilité commence à affecter leur mémoire et leur comportement.

Qu’est-ce qu’un dysfonctionnement cognitif ?

Le dysfonctionnement cognitif est une conséquence de la dégénérescence du système nerveux central. Parmi ses symptômes, figurent les troubles du comportement et les troubles du sommeil, ainsi que la perte de mémoire et la désorientation, entre autres.

Les troubles cognitifs chez les chiens âgés peuvent être observés entre l’âge de 7 et 10 ans. Lorsqu’un comportement inhabituel est suspecté, un contrôle auprès d’un spécialiste est recommandé.

Chien qui mord un objet.

Le vétérinaire pourra identifier s’il s’agit d’un dysfonctionnement cognitif dû à l’âge de l’animal, ou d’un dysfonctionnement lié à un problème métabolique.

L’hypoglycémie, le manque de vitamine B12 et les troubles de la thyroïde peuvent également provoquer la démence chez le chien. Un traitement précoce peut inverser les effets de la maladie.

Les effets du dysfonctionnement cognitif

  • Perte de mémoire. L’un des signes les plus évidents du dysfonctionnement cognitif est la perte de mémoire. Cet effet est l’un des plus frustrants pour le maître de l’animal. Au début, le chien ne reconnaît pas ses proches, par exemple. Plus tard, cette perte affecter le contrôle du sphincter. Dans ce cas, le chien oublie comment et où se soulager.
  • Troubles du comportement. Le dysfonctionnement cognitif peut augmenter les phobies chez les chiens et l’irritabilité. Par exemple, certains animaux réagissent de manière excessive à des situations qui les dérangent. D’autres adoptent le comportement contraire.
  • Stress et anxiété. Ce sont des facteurs qui augmentent la sénilité. Ils se reflètent directement dans le comportement.
Un labrador.

Un chien anxieux est dans un état d’alerte constant, il ne suit donc pas les ordres et a des difficultés à traiter de nouvelles informations.

Troubles de la personnalité et du sommeil

  • Sautes d’humeur. Un chien âgé atteint de dysfonctionnement cognitif a tendance à avoir des sautes d’humeur. Un chien généralement joyeux peut devenir facilement irritable. Une surveillance constante du chien permettra d’évaluer la progression du dysfonctionnement cognitif et de préserver l’intégrité des maîtres.
  • Manque d’intérêt et peu d’interactions. Le dysfonctionnement cognitif affecte la socialisation. Les chiens perdent tout intérêt à interagir avec les membres de leur famille et avec d’autres chiens. Ils montrent également peu d’intérêt pour les stimuli sensibles, comme les caresses.
  • Problèmes de sommeil. Comme l’adulte, le chien senior présente des troubles du sommeil. Dans certains cas, il peut souffrir d’insomnie ou dormir beaucoup pendant la journée.

Comment traiter un dysfonctionnement cognitif ?

Le dysfonctionnement cognitif est une maladie dégénérative liée au processus de vieillissement. Par conséquent, la plupart des traitements qui existent sont de nature palliative. Cependant, vous pouvez suivre quelques recommandations pour améliorer l’état de santé de l’animal.

  • Renforcez le comportement. Les chiens souffrant de troubles cognitifs ont des difficultés à maintenir une routine. Aidez l’animal à corriger ces comportements au mieux de ses capacités. La patience est clé dans ces cas.
  • Adaptez l’environnement. Beaucoup de chiens adultes souffrent de problèmes psychomoteurs. Mettre leurs affaires à leur portée est une façon de les aider. Cependant, il est également important de faire en sorte qu’ils restent actifs. L’activité physique et mentale empêche l’accélération de la dégénérescence. 
  • Faites-le suivre un traitement médical. Certains médicaments peuvent améliorer la qualité de vie de l’animal. Ceux-ci ne doivent pas être administrés sans avis ni surveillance médicale.
  • Consultez un spécialiste. Lorsqu’un dysfonctionnement cognitif est suspecté, une évaluation médicale est nécessaire. Elle permettra de déterminer le stade de la maladie et les options de traitement.
Cela pourrait vous intéresser ...
Callosités sur les pattes d’un chien : comment les soigner et les prévenir ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Callosités sur les pattes d’un chien : comment les soigner et les prévenir ?

Si vous ne savez pas quoi faire face aux callosités sur les pattes d'un chien, vous êtes au bon endroit. Découvrez ici comment les traiter et les p...