Le paracétamol est-il toxique pour les chats ?

Le paracétamol est un médicament à usage humain qui ne doit jamais être administré aux chats. Il affecte leur fonction hépatique et peut leur être fatal. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus.
Le paracétamol est-il toxique pour les chats ?

Dernière mise à jour : 12 octobre, 2021

Le paracétamol est un médicament couramment utilisé chez l’homme, mais cela ne signifie pas qu’il a les mêmes effets positifs chez le chat. Il est nécessaire de souligner que les maîtres ne doivent en aucun cas administrer à leurs animaux des médicaments qui n’ont pas été prescrits par un vétérinaire professionnel.

Dans le monde humain, le paracétamol apaise de multiples douleurs et affections. Mais une infime quantité de ce médicament peut être mortelle pour les chats et les chiens. Découvrez ci-après ce qu’il se passe dans le corps des animaux qui ingèrent par accident du paracétamol.

Qu’est-ce que le paracétamol ?

Le paracétamol est un métabolite de la phénacétine, un médicament aux propriétés analgésiques et antipyrétiques qui a été retiré du marché en 1970 en raison de sa dangerosité.

Le paracétamol conserve certaines propriétés analgésiques du composé précité et fait baisser la fièvre, c’est pourquoi il est classé dans le groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Le dépassement de la dose recommandée (4 grammes par jour chez l’adulte et 3 grammes par jour chez l’enfant) peut entraîner de graves conséquences. Les effets indésirables d’un surdosage sont graves et affectent la fonction du foie, l’organe chargé de neutraliser la toxicité du médicament.

La dépression chez le chat peut être traitée avec des médicaments.

Le paracétamol est-il toxique pour les chats ?

Le paracétamol est également connu dans certains pays sous le nom d’acétaminophène. Quel que soit son nom commercial, ce médicament peut être fatal pour les chats : il a été prouvé que leur corps y est très sensible. Après 3 à 12 heures d’ingestion, les chats commencent à présenter des symptômes d’intoxication.

Le paracétamol est un médicament rapidement absorbé et métabolisé dans le foie. Une ingestion accidentelle produit une méthémoglobinémie, due à une forme d’hémoglobine incapable de transporter l’oxygène vers les tissus, et une nécrose du foie. Ces deux complications sont fatales si l’animal n’est pas soigné à temps.

Si le paracétamol affecte le foie des chats si sévèrement, c’est parce qu’ils ont une faible concentration de glucuronosyltransférase, une enzyme hépatique qui est essentielle pour métaboliser ce médicament.

Le foie des chats ne peut pas transformer le médicament en un métabolite inactif et l’excréter dans l’urine. Ce médicament reste alors dans le corps et empoisonne l’animal.

Comment agir en cas d’accident ?

Les chats sont des animaux très curieux et ils sont attirés par tout ce qui est coloré et qui se balance avec un coup (comme les pilules). Il se peut donc qu’un chat ingère un médicament par curiosité. Les principaux symptômes d’une intoxication au paracétamol sont les suivants :

  • Faiblesse
  • Dépression
  • Vomissements et salivation excessive
  • Douleur abdominale
  • Tachycardie
  • Dyspnée ou essoufflement
  • Convulsions
  • Jaunisse (jaunissement de la peau, des muqueuses et des yeux)
  • Coloration cyanotique des muqueuses
  • Œdème sous-cutané du visage et des extrémités

En présence du moindre changement et du soupçon que votre chat a ingéré du paracétamol, il est nécessaire de consulter un vétérinaire sur-le-champ. N’attendez pas l’apparition de signes cliniques évidents chez l’animal, car à ce stade, il peut être trop tard.

Le traitement de l’intoxication au paracétamol chez le chat

Le succès du traitement chez les chats intoxiqués par le paracétamol dépend de la rapidité d’action du maître. Idéalement, le vétérinaire devrait traiter l’animal avant que les dommages ne soient graves.

Suite à une ingestion de paracétamol, le professionnel aura recours à des lavages d’estomac, dans lesquels du charbon actif est généralement utilisé pour absorber la toxicité du médicament.

Dans les cas plus graves, de l’oxygène est administré comme traitement de soutien et de l’acétylcystéine comme antidote. En revanche, en cas de vie ou de mort, des transfusions sanguines doivent être effectuées et une évolution satisfaisante de l’état de santé doit être observée.

Gardez ceci à l’esprit…

Ne proposez jamais à un chat du paracétamol ou d’autres médicaments à usage humain lorsqu’il a des problèmes de santé. Il existe une série de médicaments conçus pour un usage vétérinaire qui ne mettront pas sa vie en danger. Cependant, ceux-ci ne doivent pas non plus être administrés sans supervision médicale.

Comme pour les humains, l’administration de médicaments sans ordonnance et le non respect des instructions médicales peuvent être mortelles. Les chats sont particulièrement sensibles à une mauvais administration médicamenteuse, car leur mécanisme de transformation des aliments ingérés est complexe.

Les antihistaminiques pour chats peuvent aider dans de nombreuses conditions.

Avant l’apparition de symptômes annonciateurs de l’intoxication, il est nécessaire d’aller chez le vétérinaire. Il ne faut pas attendre de voir ce qui se passe après l’ingestion : dans les cas d’empoisonnement, la rapidité d’action fera la différence entre la vie et la mort.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment empêcher mon chat de grimper sur les meubles ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Comment empêcher mon chat de grimper sur les meubles ?

Votre chat grimpe sur les meubles et les abîme avec ses griffes ? Alors vous êtes au bon endroit. Nous vous donnons ici quelques idées pour éviter ...



  • Paracetamol solución oral (acetaminofén). Revista Cubana de Farmacia. 2015;49(3):597-599
  • S. Sánchez, R. Obrador, A. Font. Intoxicación por acetaminofeno en dos gatos. AVEPA. Vol. 25. Núm. 2, 2006.