Les 15 maladies les plus courantes chez le saint-bernard

Le saint-bernard est enclin à souffrir de certaines maladies. Découvrez ici quelles sont ces maladies.
Les 15 maladies les plus courantes chez le saint-bernard

Dernière mise à jour : 03 mars, 2022

Le saint-bernard est sujet à certaines maladies. Savoir quelles sont ces maladies permettra à tout tuteur d’un saint-bernard de prêter attention aux symptômes possibles et ainsi d’y remédier dans les plus brefs délais.

Chaque chien est différent, le degré auquel une maladie peut affecter un saint-bernard dépendra de ses caractéristiques personnelles. Que vous soyez le maître d’un de ces chiens ou que cela soit une possibilité pour l’avenir, nous vous invitons à découvrir ici quelles sont les pathologies auxquelles ce chien peut le plus couramment faire face.

S’il y a quelque chose qui définit le saint-bernard, c’est sa grande taille et son caractère noble et protecteur. C’est un excellent animal de compagnie qui peut accompagner votre famille pendant environ 10 ans s’il reçoit les soins qu’il mérite.

La grande majorité des maladies pouvant toucher le saint-bernard est due à sa corpulence. Le saint-bernard peut souffrir de maladies qui affectent les os et les articulations, telles que l’ostéochondrite, la dysplasie de la hanche et du coude, la déchirure du ligament croisé, la panostéite et l’ostéosarcome. Il peut aussi être sujet à des maladies génétiques.

1. Ostéochondrite

Ce problème survient généralement lorsqu’il y a une interruption de l’apport sanguin à l’os, ce qui provoque une rétention anormale du cartilage à l’endroit où devrait se produire le développement osseux. Il est plus fréquent lors de la croissance du chiot et chez les chiens de grande race et de race géante. Il provoque des douleurs et rend les mouvements difficiles.

2. Dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche est une autre maladie courante chez le saint-bernard. Elle correspond à une déviation entre la tête du fémur et l’emboîture de la hanche. En conséquence, le tissu osseux est affecté et une inflammation se produit, qui se transforme en arthrite.

Au fil du temps, les structures osseuses qui composent l’articulation s’usent, provoquant l’arthrose. La dysplasie de la hanche est particulièrement fréquente chez les chiens âgés.

Une radiographie des problèmes de dos chez les chiens.

3. Dysplasie du coude

C’est un trouble osseux qui apparaît généralement dans la phase de croissance du chien. Ce trouble survient en raison d’un développement anormal du tissu osseux, qui conduira d’abord à l’arthrite puis à l’arthrose, comme dans le cas de la dysplasie de la hanche.

La cause principale est génétique, mais ce trouble peut aussi être dû à une mauvaise alimentation. Parmi les symptômes les plus évidents figurent la boiterie, à la fois au début d’un mouvement et après le mouvement, et l’intolérance à l’activité physique.

4. Rupture du ligament croisé

Dans ce cas, c’est l’articulation du genou de l’animal qui est touchée : le tissu osseux dégénère progressivement. Normalement, il produit une inflammation dans l’articulation en raison de la rétention d’eau. À son tour, la musculature fémorale s’atrophie et tout cela provoquera une grande douleur chez le chien.

5. Panostéite

La panostéite touche les chiots. Au cours de leur développement, les os plus longs et à croissance rapide peuvent s’enflammer, ce qui entraînera une panostéite. La boiterie et la douleur sont les principaux symptômes de cette maladie, qui peut toucher un ou plusieurs membres du chien.

6. Ostéosarcome

Les grandes races de chiens étant jusqu’à 200 fois plus susceptibles de souffrir d’ostéosarcome, cette tumeur osseuse est malheureusement l’une des pathologies les plus courantes chez cette race. Personne n’aime le mot “cancer”, mais cette pathologie apparaît également dans le monde des chiens.

La maladie affecte normalement les os les plus longs, notamment ceux des pattes du chien, mais elle peut toucher tout os. Malheureusement, cette maladie est difficile à détecter.

7. Les maladies cardiaques chez le saint-bernard

Parmi les maladies les plus fréquentes chez le saint-bernard, figurent également les pathologies cardiaques. Il est très important de prendre en compte les indicateurs suivants, car ils pourraient indiquer un problème dont l’origine retrouve dans le cœur du chien :

  • Toux
  • Fatigue excessive
  • Faiblesse des membres
  • Décoloration
  • Essoufflement

L’une des maladies cardiaques les plus courantes chez cette race est la cardiomyopathie dilatée. Elle provoque des changements dans le muscle cardiaque : la paroi de ce dernier s’amincit et devient surchargé, et le ventricule gauche devient plus gros. Tout cela affecte la capacité du cœur à pomper le sang dans le corps, ce qui peut entraîner une insuffisance cardiaque.

8. Lymphome interne ou lymphosarcome

Le lymphosarcome ou lymphome interne est un type de tumeur qui affecte les ganglions lymphatiques internes, mais aussi d’autres organes, comme le foie ou la rate. Il est assez agressif et, s’il n’est pas traité, il peut entraîner la mort du chien en très peu de temps. Par conséquent, il est essentiel de prêter attention à tout symptôme étrange chez l’animal.

Vomissements, essoufflement et douleurs abdominales sont quelques-uns des signes cliniques de cette pathologie.

9. Le syndrome de Wobbler chez le saint-bernard

C’est une autre des maladies fréquentes chez le saint-bernard. Cette maladie affecte la région cervicale. Plus précisément, elle touche les vertèbres cervicales et les disques intervertébraux, et provoque une compression de la moelle épinière. Cela conduit à des problèmes neurologiques.

Son nom fait référence à la marche bancale qui apparaît chez le chien lorsqu’il souffre de ce syndrome. Parmi les autres symptômes de cette maladie, figurent une raideur de la nuque, la fatigue, une faiblesse, le gonflement des membres, une paralysie partielle ou complète et des difficultés à se lever et à bouger.

10. Entropion et ectropion

Dans ces deux maladies, les paupières de l’animal sont atteintes (une ou les deux à la fois). Elles peuvent causer de l’inconfort et des problèmes de vision pour l’animal.

Dans le cas de l’entropion, la paupière se replie vers l’intérieur et frotte contre la cornée, provoquant une irritation des yeux, une conjonctivite et une lacération. La solution à cela est une intervention chirurgicale et le pronostic après l’opération est généralement bon.

Dans le cas de l’ectropion, la paupière se replie vers l’extérieur, exposant l’intérieur de celle-ci. Étant visible, elle peut subir des dommages. Ce problème affecte également la vision de l’animal. Si le cas est léger, un traitement médical (gouttes et antibiotique) suffira. Dans les cas les plus graves, l’ectropion est traité avec un taux de réussite élevé.

11. Pyodermite

La pyodermite est une infection cutanée causée par une bactérie. Elle est généralement liée à des affections qui fragilisent la peau. L’hygroma du coude est l’une d’entre elles.

12. Hygroma du coude

Cette maladie se caractérise par l’apparition d’une poche de liquide dans un ou les deux coudes du chien, et survient généralement en raison d’un traumatisme récurrent dans cette partie du corps. Elle ne cause généralement pas de douleur ni de problèmes de mouvement. Cependant, elle peut s’infecter. Dans ce cas, en plus d’être douloureuse, un traitement sera nécessaire.

13. Hypothyroïdie

L’hypothyroïdie fait partie des maladies dont le saint-bernard souffre le plus fréquemment. Cette maladie est due à un déficit en hormones thyroïdiennes, lesquelles sont synthétisées dans les glandes thyroïdiennes.

Cette carence peut être causée par une atrophie des glandes ou par une inflammation de celles-ci. Parmi les symptômes les plus courants, figurent la prise de poids, les problèmes de peau, la léthargie ou l’intolérance au froid.

14. Torsion de l’estomac

La torsion gastrique ou la torsion de l’estomac est assez courante chez les chiens de grande race, mais elle peut survenir chez n’importe quel chien. L’estomac se dilate et se retourne sur lui-même en raison d’une accumulation de nourriture, de liquide et de gaz.

La torsion gastrique est une maladie très grave qui doit être traitée rapidement par un vétérinaire, car elle peut entraîner la mort de l’animal.

Le meilleur moyen de prévenir la maladie est de nourrir le chien plusieurs fois par jour, afin qu’il n’ingère pas la quantité de nourriture totale recommandée en une seule fois. En plus de cela, il convient de s’assurer que le chien ne boit pas d’eau pendant le repas, afin que l’estomac ne se remplisse pas trop.

Un chien ne doit pas non plus faire de l’exercice juste après avoir mangé. D’autres bonnes mesures à prendre consistent à humidifier un peu la nourriture et à placer la gamelle à une certaine hauteur de manière à ce que l’animal n’ait pas à plier complètement son cou.

15. L’hémophilie chez le saint-bernard

L’hémophilie renvoie à la difficulté du sang à coaguler. Les chiens qui en souffrent peuvent subir des saignements très difficiles à contrôler et sont à risque de choc septique.

Dans de nombreux cas, ce problème est héréditaire. Parmi les symptômes les plus fréquents, outre les saignements excessifs en cas de blessure, figurent la fatigue, la faiblesse, les troubles du rythme et, parfois, la détresse respiratoire.

Un Saint-Bernard en hiver.

Les maladies courantes chez le saint-bernard sont nombreuses, mais cela ne veut pas dire que votre animal en souffrira tout au long de sa vie. Avec des soins vétérinaires appropriés, votre animal peut vivre la vie qu’il mérite.

Cela pourrait vous intéresser ...
Dermatophytose chez le chien : causes, symptômes et traitement
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Dermatophytose chez le chien : causes, symptômes et traitement

La dermatophytose est une maladie à transmission rapide qui affecte de nombreuses espèces. Nous nous intéressons ici à la dermatophytose chez le ch...