Maux d'estomac chez le chien : signes et symptômes

31 janvier, 2020
Les maux d'estomac chez les chiens peuvent provenir d'une suralimentation ou de causes plus graves, y compris des affections mettant leur vie en danger. Pour cette raison, vous devriez voir votre vétérinaire et ne pas essayer de gérer cette situation à la maison.

Les maux d’estomac chez les chiens peuvent provoquer la panique chez leurs propriétaires jusqu’à ce qu’ils découvrent ce qui ne va pas. Il est important de garder à l’esprit qu’un abdomen douloureux est un problème médical assez courant qui peut entraîner un gonflement de l’estomac.

La clé est de pouvoir lire les signes et les symptômes qu’ils présentent. En général, un signe de douleur est une respiration superficielle qui peut s’accompagner d’un manque d’énergie et d’un faible appétit. Dans cet article, nous discuterons en détail des signes et des symptômes de cette affection.

Qu’est-ce qui définit les maux d’estomac chez les chiens ?

Il est courant d’appeler un spectre de conditions qui causent des douleurs abdominales des “maux d’estomac” chez les chiens. Sur le plan médical, les épisodes répétés de malaise dans la région abdominale d’un chien sont connus sous le nom d’abdomen aigu.

En général, deux types d’abdomen aigu sont considérés : infectieux ou non infectieux. Au sein de ces groupes, il existe plusieurs types de douleurs abdominales : digestives, métaboliques, musculo-squelettiques, péritonéales, reproductives ou urinaires.

Tous les propriétaires de chiens doivent comprendre que les douleurs abdominales aiguës sont presque toujours secondaires à une condition sous-jacente qui doit être traitée afin de soulager leur chien.

Que faire en cas dans un tel cas ?

Bien que les douleurs abdominales chez les chiens puissent être difficiles à reconnaître, vous devriez toujours être attentif à un changement de comportement de votre animal. Emmenez votre chien chez le vétérinaire chaque fois que vous soupçonnez qu’il agit différemment. Dans le cas de maux d’estomac, une affection sous-jacente doit être traitée sans délai car il peut y avoir un risque de maladie comme une obstruction ou des tumeurs.

Un chien souffrant de maux d'estomac

Symptômes de maux d’estomac chez les chiens

En tant que propriétaire qui surveille son chien quotidiennement, vous pouvez identifier les changements de comportement qui indiquent une douleur. Une liste de signes d’avertissement possibles peut comprendre

  • Abdomen gonflé et sensible
  • Vomissements
  • Perte d’appétit
  • Gémissements
  • Respiration difficile ou schémas respiratoires anormaux
  • Adoption d’un changement de posture : élévation des hanches et rapprochement des épaules et des jambes vers le sol
  • Difficulté à se lever en position couchée ou agitation, le chien ne peut pas trouver une position confortable
  • Diarrhée, selles sanglantes ou mucosités, déshydratation
  • Dépression ou manque d’énergie
  • Fièvre

Causes des maux d’estomac chez le chien

Il y a d’innombrables raisons pour lesquelles votre chien souffre d’un abdomen aigu. Les douleurs abdominales chez le chien se divisent essentiellement en 2 types : infectieuses et non infectieuses. Dans ces deux catégories, il peut y avoir plusieurs types de douleurs abdominales :

  • Métabolique, comme l’insuffisance rénale, les maladies du foie, la malabsorption, l’ischémie (apport sanguin insuffisant à un organe ou à une partie du corps), le cancer
  • Cavité péritonéale, comme les traumatismes urinaires, l’obstruction urétrale, la cystite, la péritonite (inflammation de la paroi abdominale)
  • Digestive, comme la torsion gastrique, la pancréatite, la gastrite, l’ulcère gastro-intestinal, l’inflammation intestinale, la constipation ou l’obstruction gastro-intestinale
  • Reproductive, comme la prostatite
  • Musculo-squelettique, comme un traumatisme des muscles abdominaux
  • Neurologique
  • Infections bactériennes, parasitaires et virales telles que le parvovirus canin, la leptospirose
Un chien chez le vétérinaire pour cause de maux d'estomac

Consultation vétérinaire

Une partie importante du diagnostic est l’entretien. Il est important d’être prêt à signaler les signes qui se sont manifestés. Comment votre chien se nourrit-il ? Avez-vous introduit de nouveaux aliments ?

Vous devez également signaler s’ils ont visité de nouveaux endroits ou si votre chien a pu être exposé à des toxines ou à des produits chimiques. Il est également utile de signaler si votre chien a subi un traumatisme ou s’il a été blessé récemment.

Après cela, votre vétérinaire peut décider de faire des analyses de sang et d’urine de votre chien. Il examinera aussi physiquement votre chien, à la recherche de signes de traumatisme tels que des ecchymoses ou du sang. De plus, il examinera les poumons et le cœur, et palpera l’abdomen.

Si nécessaire, le vétérinaire peut faire une radiographie, une fluoroscopie, une radiographie et un test cytologique pour diagnostiquer plus précisément les causes possibles. Le traitement dépendra entièrement des causes de la douleur.

 

  • Gagnon, D., & Brisson, B. (2013). Predisposing factors for colonic torsion/volvulus in dogs: a retrospective study of six cases (1992–2010). Journal of the American Animal Hospital Association, 49(3), 169-174.
  • Hellyer, P., Rodan, I., Brunt, J., Downing, R., Hagedorn, J. E., Robertson, S. A., & AAHA/AAFP Pain Management Guidelines Task Force Members. (2007). AAHA/AAFP pain management guidelines for dogs and cats. Journal of Feline Medicine & Surgery, 9(6), 466-480.