Mon chien a un oeil rouge et gonflé : 7 causes possibles

Un chien avec un œil rouge et enflé peut avoir subi un traumatisme, souffrir d'une infection ou avoir un corps étranger incrusté, entre autres choses. Découvrez avec nous quelles sont les causes possibles à l'origine de ce signe clinique.
Mon chien a un oeil rouge et gonflé : 7 causes possibles

Dernière mise à jour : 13 juillet, 2021

Les yeux des autres mammifères sont assez similaires à ceux de l’espèce humaine en matière de morphologie. Ils développent donc des problèmes oculaires similaires aux nôtres, tels que la cataracte, le glaucome, la conjonctivite et encore d’autres pathologies. Nous vous disons ici quelles sont les causes pour lesquelles votre chien a un œil rouge et enflé.

Du traumatisme direct à l’inflammation de la conjonctive, de nombreuses conditions peuvent compromettre l’intégrité de l’environnement oculaire canin. Certaines d’entre elles sont anecdotiques et faciles à traiter, tandis que d’autres peuvent déclencher une cécité irréversible. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus

1. La conjonctivite, l’une des causes d’un œil rouge et enflé

Le terme conjonctivite fait référence à l’inflammation de la conjonctive, une membrane muqueuse qui recouvre la sphère oculaire et qui est impliquée dans la formation des larmes et divers processus immunologiques. Lorsqu’un facteur de stress endogène ou exogène affecte cette structure, les membranes conjonctives apparaissent rouges et gonflées.

Un chien atteint de conjonctivite aura un (ou les deux) œil enflé, rouge et éventuellement des écoulements purulents dans le canal lacrymal. Il est également susceptible de cligner des yeux de manière excessive et d’avoir de la morve, de la toux et des écoulements nasaux. Au sein de ce tableau clinique, on peut distinguer diverses variantes.

1.1 Conjonctivite virale

Certains virus comme celui de la maladie de Carré sont capables de provoquer une conjonctivite chez le chien. Ils peuvent également se manifester par des ulcères cornéens, un œdème cornéen (œil bleu), une kératite sèche et de nombreux autres symptômes au niveau du système digestif, de la peau ou encore du système respiratoire, par exemple.

Les symptômes viraux n’ont généralement pas de traitement spécifique. Il suffit de réduire les symptômes de l’animal par des médicaments et d’attendre que l’organisme lutte contre la maladie.

1.2 Conjonctivite bactérienne

Comme l’indiquent les études, jusqu’à 40 % des chiens sont porteurs d’espèces bactériennes dans leur environnement oculaire, bien qu’ils ne présentent pas de signes cliniques. La plupart des conjonctivites bactériennes canines sont causées par des micro-organismes du genre Streptococcus et Staphylococcus.

Bien qu’il s’agisse d’une infection rare, elle se propage très rapidement. Dans ce cas, il existe des traitements standardisés.

La gentamicine, la tobramycine, le chloramphénicol, l’oxytétracycline, la ciprofloxacine, un onguent antibiotique triple et des solutions ophtalmiques sont couramment prescrits. Parfois, des gouttes et des onguents anti-inflammatoires doivent compléter l’approche clinique.

1.3 Conjonctivite auto-immune

Votre chien peut avoir les yeux rouges et gonflés à cause d’une conjonctivite auto-immune, c’est-à-dire qu’elle provient du dysfonctionnement de ses cellules immunitaires et d’autres mécanismes de protection. L’une de ses variantes les plus intéressantes est celle du type plasma cell ou plasmocytes : les cellules sanguines s’infiltrent dans l’environnement oculaire et l’attaquent.

Cette condition se produit principalement chez les bergers allemands.

Un vétérinaire vérifie les yeux d'un chien.

2. Un objet étranger

Les chiens peuvent facilement subir des dommages au niveau de la cornée et de l’environnement oculaire à cause de la présence d’un corps étranger. Ils passent une grande partie de leurs promenades à renifler l’environnement, de sorte que leur appareil oculaire est généralement assez exposé à l’entrée d’éléments extérieurs.

Si un élément s’incruste dans son œil, le chien peut avoir un œil rouge et enflé, des larmoiements excessifs et des démangeaisons évidentes. Le portail vétérinaire Lort Smith nous dit comment agir dans une situation comme celle-ci :

  1. Rincez les yeux du chien avec une solution oculaire spécifique ou avec de l’eau normale, toujours à l’aide d’une seringue à large goulot.
  2. Si cela ne fonctionne pas, utilisez des gels spécifiques pour chiens à base d’eau stérile, puis essayez à nouveau de rincer. Utilisez une lampe de poche pour vérifier que vous avez bien réussi à vous débarrasser de l’élément gênant.
  3. Si votre chien a toujours les yeux rouges et enflés, mettez-lui un collier élisabéthain, afin qu’il n’endommage pas davantage son environnement oculaire avec ses pattes.
  4. Faites immédiatement appel à l’aide d’un vétérinaire.

3. Le glaucome, une cause grave d’un œil rouge et enflé chez le chien

Chez l’homme comme chez le chien, le glaucome se caractérise par une augmentation de la pression intraoculaire (PIO). Dans ces cas, l’œil n’est pas capable de drainer correctement les liquides, qui s’accumulent donc dans certaines zones.

Conséquence de cela : des pressions sont exercées sur les structures essentielles à la vue. Au fil du temps, le nerf optique est irréversiblement endommagé.

Un chien atteint de glaucome aura un œil rouge, enflé et vitreux, comme si un film opaque avait été placé sur sa cornée. Les analgésiques et les médicaments qui favorisent l’écoulement oculaire doivent être prescrits dès que possible. Si vous n’agissez pas rapidement, le chien peut devenir aveugle.

4. L’uvéite

L’uvéite correspond à une inflammation de l’uvée, la couche intermédiaire de l’œil. Cette structure complexe est composée de l’iris, du corps ciliaire et de la choroïde. Une ou plusieurs parties de ce système peuvent être affectées par l’uvéite.

Comme la conjonctivite, cette condition peut être causée par divers agents étiologiques. Nous vous présentons les différents tableaux cliniques ci-dessous.

4.1 Uvéite exogène

La cause est “à l’extérieur” du système oculaire. Cette catégorie comprend l’inflammation de l’uvée due à un coup direct à l’œil et les ulcérations cornéennes, qu’elles soient dues à la présence d’un corps étranger ou à une autre cause.

4.2 Uvéite endogène

La cause se trouve dans le système biologique du chien. La pathologie peut s’être développée au sein de l’œil ou, à défaut, avoir son origine dans un autre organe et se manifester d’une manière ou d’une autre dans l’environnement oculaire. Certains agents viraux et bactériens que nous avons déjà passés en revue peuvent provoquer des uvéites endogènes.

Selon l’agent causal, l’approche clinique varie considérablement. Des antibiotiques aux anti-inflammatoires, cette condition peut être traitée de plusieurs manières.

5. Un traumatisme direct

Les yeux de votre chien peuvent apparaître rouges et enflés simplement parce que l’animal a subi un traumatisme à cet endroit. L’inflammation chez les vertébrés vise à isoler les tissus endommagés et à les réparer autant que possible, il est donc courant que ce signe clinique apparaisse après une blessure grave. Les différents dénouements possibles sont les suivants :

  1. Résolution du stress tissulaire avec un retour à une fonctionnalité normale.
  2. Suppuration avec formation d’abcès.
  3. Gonflement avec régénération de tissus spécialisés ou fibreux. Il en résulte les fameuses cicatrices.
  4. Persistance des dommages, ce qui favorise la transition vers une maladie chronique.

Selon la force du coup et l’agent causal, un traitement vétérinaire à court ou à long terme peut être nécessaire. Si votre chien a un œil rouge et gonflé après une blessure et que cela ne se résout pas en quelques heures, n’hésitez pas à aller chez le vétérinaire.

6. L’ectropion

L’ectropion est une maladie canine qui se caractérise par le déplacement de la paupière vers l’extérieur, exposant les structures internes de l’œil. Cette conformation pathologique favorise les infections de l’œil touché, car les bactéries et autres parasites peuvent plus facilement entrer en contact avec la muqueuse oculaire.

7. L’entropion

Dans ce cas, il y a un enroulement du bord libre de la paupière vers l’intérieur de l’œil. Cela provoque un frottement des cils contre la cornée, ce qui favorise l’apparition d’ulcères cornéens, des rougeurs, des douleurs et une perte progressive de la vision. Dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale immédiate est nécessaire.

Un chien avec un œil rouge et enflé.

Vous venez de découvrir les causes pour lesquelles votre chien peut avoir les yeux rouges et enflés, mais ce ne sont pas les seules. En cas de doute ou d’apparition des signes cliniques précités, n‘hésitez pas à vous rendre rapidement chez le vétérinaire. Pour maintenir la santé visuelle d’un chien à long terme, chaque seconde compte.



  • Prado, M. R., Rocha, M. F., Brito, É. H., Girão, M. D., Monteiro, A. J., Teixeira, M. F., & Sidrim, J. J. (2005). Survey of bacterial microorganisms in the conjunctival sac of clinically normal dogs and dogs with ulcerative keratitis in Fortaleza, Ceará, Brazil. Veterinary ophthalmology8(1), 33-37.
  • Foreign body in the eye of dogs, Lort Smith. Recogido a 9 de julio en https://lortsmith.com/need-help-now/dog/injury-trauma/foreign-body-in-the-eye-in-dogs/#:~:text=Flush%20the%20eye%20with%20a,the%20foreign%20body%20is%20removed.
  • Violette, N. P., & Ledbetter, E. C. (2019). Lipemic uveitis and its etiologies in dogs: 75 cases. Veterinary ophthalmology, 22(5), 577-583.
  • Mimura, T., Noma, H., & Mizota, A. (2019). Specific Dog Allergen Immunoglobulin G Antibodies in Patients with Allergic Conjunctivitis. The Open Ophthalmology Journal, 13(1).