Morsure de mille-pattes chez le chien : comment agir ?

Les symptômes d'une morsure de mille-pattes chez le chien ne vont généralement pas au-delà d'un gonflement quelque peu douloureux pour l'animal, mais certains facteurs peuvent compliquer la morsure.
Morsure de mille-pattes chez le chien : comment agir ?

Dernière mise à jour : 10 juillet, 2021

Il n’est pas inhabituel de trouver un mille-pattes rôdant dans les espaces verts des maisons, c’est-à-dire dans les jardins ou les vergers. Il n’est donc pas surprenant que les morsures de mille-pattes chez les chiens soient plus courantes que beaucoup ne l’imaginent.

En plus de cela, cette morsure peut causer des problèmes aux animaux, dans une plus ou moins grande mesure. Un fait que beaucoup de maîtres ignorent.

S’il est vrai que la toxicité d’une piqûre de mille-pattes n’est pas mortelle dans de nombreux cas, la blessure causée peut évoluer vers un problème plus grave. Le fait que les conséquences soient plus ou moins dangereuses dépend de divers facteurs. Apprenez-en plus ici.

Les symptômes d’une morsure de mille-pattes chez le chien

En règle générale, les mille-pattes mordent lorsqu’ils sont menacés. Dans le cas des chiens, c’est assez courant, car beaucoup aiment les chasser et même les manger, ce qui peut être assez grave.

Parmi les différents symptômes qu’une morsure de mille-pattes peut provoquer, le principal est une inflammation autour de la piqûre ou bien de toute la zone. Ces arthropodes mordent généralement le museau, les oreilles, les pattes et l’abdomen.

Selon la quantité de toxine inoculée, le chien peut montrer de l’apathie, de la faiblesse, un manque d’appétit, de la fièvre et des difficultés respiratoires. En revanche, lorsque le mille-pattes est mangé par le chien, sa morsure peut provoquer une gangrène dans les tissus de la bouche ou sur les coussinets de ses pattes.

Vérifiez les excréments de l’animal pour voir s’ils sont différents, car cela peut donner des indices quant à savoir si l’animal a ingéré ou non un mille-pattes.

Le visage d'un mille-pattes.

Cette morsure est-elle dangereuse pour les chiens ?

En règle générale, une morsure de mille-pattes chez les chiens n’est généralement pas dangeureuse. Comme l’indiquent les experts, le plus normal est l’apparition d’une inflammation douloureuse qui va s’atténuer petit à petit et qui ne durera pas plus de 48 heures.

Cependant, plusieurs facteurs peuvent aggraver les symptômes qui présenteront un réel danger pour l’animal. Trois facteurs doivent être pris en compte :

  • Le nombre de morsures : si le mille-pattes mord plusieurs fois le chien, la quantité de poison est plus importante, donc l’empoisonnement est aussi plus important.
  • Les espèces de mille-pattes : La morsure de mille-pattes la plus courante, celle du Scutigera coleoptrata, n’affecte généralement pas gravement les chiens. Cependant, d’autres espèces causent plus de dommages. C’est le cas de Scolopendra viridicornis ou d’Otostigmus scabricauda.
  • La sensibilité de l’animal : il y a certaines caractéristiques qui peuvent faire qu’un chien soit plus affecté qu’un autre par la morsure de cet invertébré, comme son âge, une allergie, une maladie cardiaque ou encore une maladie respiratoire.

Des précautions particulières doivent être prises avec les espèces incluses dans le genre Scolopendra. Certains de ces arthropodes peuvent mesurer plus de 30 centimètres de long et avoir d’énormes forcipules. Certaines scolopendres ont le mérite douteux de provoquer les morsures les plus douloureuses du monde, bien qu’elles ne soient généralement pas mortelles.

Comment faire face à une morsure de mille-pattes chez le chien ?

Lorsqu’une morsure de mille-pattes a été détectée chez un chien, l’essentiel est de laver la plaie avec de l’eau et du savon neutre. Séchez ensuite la plaie avec une gaze stérile et appliquez un peu de froid sur la zone pour réduire le gonflement et l’inconfort. Pour ce faire, utilisez quelques glaçons, mais pas directement sur la peau : enveloppez-les dans un tissu.

Dans le cas où des symptômes plus graves sont détectés – comme par exemple une inflammation de la zone ou des problèmes respiratoires – il faudra se rendre immédiatement dans un centre vétérinaire. Si vous voyez le mille-pattes, l’idéal est de le photographier comme preuve pour le professionnel. Ce dernier saura ainsi avec plus de certitude qui est le responsable.

Le vétérinaire procédera à un nettoyage plus approfondi de la plaie, ainsi qu’à l’administration de médicaments nécessaires à son amélioration. Avec les espèces les plus meurtrières, chaque seconde est vitale pour augmenter les chances de survie de l’animal.

Comment éviter les morsures de mille-pattes ?

Si vous voulez éviter le contact entre votre chien et les mille-pattes, il est essentiel de savoir où ces arthropodes ont l’habitude de se trouver. Les mille-pattes recherchent souvent des zones à faible luminosité pour se cacher, mais ils aiment aussi les endroits humides.

Pour cette raison, dans les maisons, on les trouve généralement dans les patios, surtout s’il y a des espaces verts clôturés – vergers, jardins, vases avec des plantes – et, à l’intérieur, dans les salles de bains. Il est également très fréquent de les voir rôder dans des tas de bois mort ou de pierres.

Pour éviter la présence de mille-pattes, ainsi que leurs piqûres et celles d’autres insectes nuisibles, il est conseillé de maintenir une bonne ventilation dans la maison afin que l’humidité ne s’accumule pas à l’intérieur. Surveillez aussi les recoins de votre maison si vous habitez dans une zone intertropicale.

En plus de cela, les mille-pattes sont généralement attirés par les petits animaux dont ils se nourrissent, donc si la maison et ses environs en sont exempts, leur présence sera moindre. Évitez l’accumulation de mouches et d’autres insectes à l’intérieur de votre maison, car cela peut attirer les prédateurs.

Un chien sur un tronc d'arbre.

Gardez aussi à l’esprit qu’il peut aussi y avoir des mille-pattes dans les parcs et les forêts. Gardez un œil sur l’animal lorsqu’il se promène dans ces zones, afin de détecter à temps la présence de ces invertébrés ou d’autres invertébrés dangereux pour le chien, comme la chenille processionnaire. Le meilleur traitement est toujours la prévention.

It might interest you...
Intelligence et réalité émotionnelle des chiens
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Intelligence et réalité émotionnelle des chiens

Que savez-vous de l'intelligence chez les chiens ? Nos amis ont la capacité d'apprendre, de penser et de résoudre des problèmes. On vous montre !