Paraphimosis chez le chien : caractéristiques, causes et traitement

Le paraphimosis chez le chien est une affection qui nécessite une attention vétérinaire immédiate. Apprenez avec nous comment aborder ce tableau clinique délicat.
Paraphimosis chez le chien : caractéristiques, causes et traitement

Dernière mise à jour : 08 juillet, 2021

Le paraphimosis chez le chien est une affection très peu connue des maîtres de chiens Le sexe et la reproduction sont souvent tabous dans de nombreuses cultures et ce n’est pas moins le cas avec les animaux de compagnie.

C’est pourquoi nous avons très peu de connaissances générales sur le système reproducteur canin. Ainsi que sur les pathologies possibles pouvant survenir dans cet organe.

Avec l’étymologie du terme lui-même, on peut déjà se faire une idée de ce en quoi il consiste. Para signifie “à côté de” ou “à côté de”, tandis que phimosis fait référence à une constriction dans l’ouverture du prépuce. Si vous voulez en savoir plus sur cette condition, poursuivez donc votre lecture.

Qu’est-ce que le paraphimosis chez le chien ?

Le système reproducteur mâle chez le chien est composé de testicules, d’un épididyme, d’un canal déférent, d’un pénis, d’un prépuce et de glandes. Pour sa part, le pénis est divisé en racine, corps et gland et possède 4 paires de muscles extrinsèques.

Lors de l’observation du tractus génital des chiens, ce qui se manifeste extérieurement est le prépuce, c’est-à-dire la peau et le reste des tissus qui entourent et protègent le pénis non érigé. Le pénis lui-même est tapissé d’une membrane muqueuse humidifiée à l’intérieur de la cavité préputiale, d’où son apparence visqueuse et rosâtre dans les moments d’excitation.

Un chien qui souffre de paraphimosis a du mal à « ranger » le pénis dans la cavité préputiale après une érection. Comme indiqué par le portail MSD Veterinary Manual, cela est dû au fait que la peau de l’ouverture du prépuce est inversée, ce qui emprisonne le pénis en érection et empêche le drainage correct de l’organe au niveau sanguin.

Un chien qui souffre de paraphimosis ne parvient pas à « ranger » son pénis dans la cavité préputiale.

Un chien sur l'herbe.

Les causes du paraphimosis chez le chien

Le paraphimosis peut être congénital ou acquis. Nous vous présentons brièvement ci-dessous quelques-unes des causes possibles de la maladie.

Les caractéristiques de la race

Parfois, le paraphimosis survient à la suite d’une caractéristique normale du chien. Chez certains petits chiens, la peau fine du prépuce et sa nature flasque peuvent favoriser la maladie au fil du temps, comme l’indiquent les experts.

Des anomalies héritées

Selon les recherches, les bergers allemands et les golden retrievers peuvent hériter d’une affection qui favorisent le paraphimosis. Il semble qu’ils ont une certaine prédisposition à avoir une ouverture préputiale très étroite ou une cavité préputiale très courte.

Des poils frisés

Curieusement, des poils parfois longs peuvent se glisser entre le gland et le prépuce lors d’une érection. Les poils forment alors un anneau qui emprisonne le pénis, l’étrangle et empêche le sang de circuler correctement, ce qui empêche le pénis de se rétracter après une stimulation sexuelle.

Autres causes possibles

Au-delà des déclencheurs énumérés ci-dessus, il y en a encore beaucoup d’autres. En voici quelques-uns :

  • Blessures pendant les rapports sexuels : Les blessures locales au pénis peuvent entraîner une déformation physique et une inflammation. Pour cette raison, l’organe peut ne pas garder sa taille initiale et n’est alors pas capable de se rétracter correctement.
  • Ecchymoses : Des fractures au niveau de l’environnement vasculaire du pénis sont également possibles. Dans ce cas, une ecchymose enflamme l’organe.
  • Balanoposthite chronique : il s’agit d’une inflammation du gland ou de la peau du prépuce, généralement due à une infection ou à une mauvaise hygiène.
  • Priapisme : ce terme désigne une érection persistante dans le pénis. Les facteurs qui favorisent cet état ne sont pas détectés.

Par ailleurs, certains types de cancer, la sténose, l’hypoplasie et encore d’autres pathologies peuvent être à l’origine d’un paramiphosis. Dans tous les cas, il convient de noter que jusqu’à 30% des cas de paraphimosis chez le chien sont idiopathiques, c’est-à-dire que la cause sous-jacente n’est jamais trouvée.

Les symptômes

Comme vous pouvez l’imaginer, le symptôme le plus évident dans tous les cas est que le pénis du chien ne se rétracte pas. Cet organe apparaîtra d’abord sous la forme d’un “crayon” rose, qui s’enflammera et rougira avec le temps. La muqueuse du pénis devient érythémateuse, sèche et causera beaucoup de douleur au chien.

Dans un premier temps, le chien léchera sans doute de manière excessive la partie génitale, afin d’apaiser l’irritation et l’inconfort. Si la condition n’est pas traitée, une thrombose vasculaire se produira dans le pénis, ce qui provoque une nécrose et la perte de fonctionnalité du tissu. Dans ce cas extrême, le pénis est noir, très gonflé et le chien perd la capacité d’uriner.

Si cette conditon n’est pas traitée rapidement, le chien peut s’automutiler.

Le diagnostic

Le paraphimosis chez le chien doit être traité par un vétérinaire. En clinique, le diagnostic se fait principalement par observation directe du pénis de l’animal.

Cependant, si une infection sous-jacente ou un cancer est suspecté, des tests supplémentaires peuvent être nécessaires. Il s’agit notamment de prélèvements sanguins, de prélèvements de la muqueuse génitale et de certains tests d’imagerie spécifiques.

Le traitement du paraphimosis

Si la condition est diagnostiquée suffisamment tôt, le traitement est assez simple. L’objectif principal est de permettre au pénis de revenir à sa position naturelle, ce qui peut être réalisé avec les approches suivantes :

  • Nettoyage et lubrification du pénis, à l’aide d’huiles et de composés inoffensifs pour l’animal. Si la condition ne nécessite pas d’attention supplémentaire, le professionnel essaiera de retourner la peau pliée de l’orifice préputial, permettant ainsi à l’organe de revenir à sa position initiale.
  • Si cela n’est pas possible après le nettoyage, vous pouvez recourir à l’application de solutions ou de médicaments topiques qui réduisent l’inflammation.
  • Enlèvement de tout corps étranger qui provoque des constrictions dans le pénis, comme un poil frisé. Cela comprend également l’ablation des tumeurs, si elles sont présentes.
  • Si la condition est persistante ou grave, d’ autres mesures peuvent être prises. Parmi elles, figurent l’élargissement chirurgical du trou du prépuce et l’extraction complète du pénis si ce dernier a subi une nécrose sévère.

Si l’urètre et d’autres structures ont été endommagés, l’insertion d’un cathéter temporaire peut être nécessaire pour empêcher la formation de structures qui bloquent l’écoulement de l’urine ainsi que d’autres complications.

Le paraphimosis canin est considéré comme une urgence vétérinaire.

Le paraphimosis

Pronostic et soins particuliers

Si la maladie est détectée très rapidement, le pronostic est positif et le chien pourra poursuivre sa vie normale. Dans la plupart des cas, l’appareil génital ne sera pas utile au moment de la copulation, il est donc possible que le chien soit « stérile » au niveau fonctionnel.

Une fois le paraphimosis traité, il est conseillé de garder le chien à l’écart de tout stimuli sexuel pendant un certain temps, au moins jusqu’à ce que les structures affectées guérissent complètement. Si les instructions données par le professionnel sont suivies, il est fort probable que cette condition ne soit qu’une simple frayeur sans grave conséquence.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi mon chien me suit-il dans la salle de bain ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Pourquoi mon chien me suit-il dans la salle de bain ?

Votre chien vous suit dans la salle de bain ? Ce comportement peut sembler anodin, mais il en dit long sur le comportement de votre chien.