Pharyngite chez le chien : tout ce qu'il faut savoir

L'apparition de la pharyngite chez le chien est un problème de santé courant. Par conséquent, il est important de connaître les symptômes de la maladie, et de consulter immédiatement un vétérinaire lorsque vous les observez chez votre animal.
Pharyngite chez le chien : tout ce qu'il faut savoir

Dernière mise à jour : 23 juin, 2021

Comme chez les humains, les chiens peuvent également développer une pharyngite. Bien que cette maladie puisse potentiellement arriver à tout moment, elle apparaît généralement pendant les saisons froides, en raison de l’action du froid et du vent sur le corps du chien.

La pharyngite en médecine vétérinaire est identifiée comme un processus inflammatoire, qui peut être superficiel ou profond. En affectant les muqueuses, le palais et les amygdales du chien, cette affection rend parfois la déglutition impossible, ce qui entraîne une perte de poids, une faiblesse et de nombreux autres signes cliniques.

Pour ces raisons, cette pathologie doit être traitée immédiatement par un vétérinaire. La traiter est essentielle, surtout si l’on tient compte du fait qu’elle touche le pharynx, structure qui communique avec les cavités nasale et buccale. Si la maladie n’est pas traitée, l’inflammation de ces tissus peut provoquer l’étouffement de l’animal.

Qu’est-ce que la pharyngite chez le chien ?

La pharyngite correspond à une inflammation aiguë des amygdales et donc du pharynx. Cette condition chez les chiens est plus normale qu’on ne le pense et nécessite une attention vétérinaire urgente. Il faut tenir compte du fait que sa cause la plus fréquente est la présence de bactéries, qui peuvent se propager à d’autres organes si elles ne sont pas éliminées.

Cependant, toute autre affectation qui se produit dans le pharynx, sans être nécessairement bactérienne, peut déclencher une pharyngite. Les infections virales, les infections fongiques, des substances chimiques irritantes ou encore les processus allergiques peuvent provoquer ce tableau clinique.

Un petit chien malade.

Les causes

La pharyngite chez le chien a plusieurs causes, parmi lesquelles des causes externes qui font partie du groupe des pharyngites aiguës idiopathiques. Ces conditions sont causées par des blessures mécaniques, telles que l’ingestion d’aliments rugueux, avec des épines ou avec une caractéristique qui rend difficile le passage des aliments dans l’œsophage.

La consommation d’aliments très chauds ou très froids a également été identifiée comme un facteur de risque. Il n’est pas recommandé de donner de la nourriture au chien à des températures extrêmes, car cela peut provoquer une inflammation et une irritation du pharynx.

Par ailleurs, comme nous l’avons mentionné, des agents bactériens peuvent également provoquer cette affection, qui peut faire évoluer la pharyngite en amygdalite. Selon des études à cet égard, les bactéries qui favorisent l’apparition de ces affectations sont les suivantes :

  • Escherichia coli
  • Staphylococcus aureus
  • Streptococcus pyogenes
  • Staphylocoque intermédiaire
  • Staphylocoque albus
  • Klebsiella spp
  • Pasteurella spp

Enfin, il a également été démontré qu’il existe une relation entre la pharyngite et les maladies systémiques, telles que la maladie de Carré et la parvovirose canine. Dans ces cas, l’inflammation du pharynx est causée par une infection virale. Après tout, l’environnement pharyngé est l’un des premiers endroits où les virus sont détectés lorsqu’ils pénètrent dans le corps du chien.

Les symptômes

Une fois que le chien commence à développer une pharyngite, il commencera à présenter des symptômes caractéristiques. Ceux-ci sont très similaires à ceux qui surviennent dans toute maladie respiratoire. Les plus courants sont les suivants :

  • Toux sèche et constante : l’accumulation excessive de mucus dans l’environnement respiratoire, les tissus secs et la présence de corps étrangers favorisent la toux chez les mammifères, y compris les chiens
  • Éternuements fréquents
  • Dysphagie – déglutition douloureuse et difficulté prononcée à avaler
  • Perte d’appétit
  • Maladie
  • Aboiements rauques
  • Fatigue
  • Fièvre
  • Salivation excessive
  • Étouffement et haut-le-cœur

De plus, l’inconfort ressenti par le chien peut l’amener à montrer de la faiblesse et peu d’envie de jouer. Lorsque la pathologie génère une obstruction, votre chien peut émettre un stridor — inspiration sifflante —, ou présenter une cyanose — couleur bleue ou grise dans la bouche — et même un collapsus. Tous ces signes indiquent le besoin de soins vétérinaires urgents.

Comment traiter la pharyngite chez le chien ?

Lorsque la pharyngite du chien est causée par un agent bactérien, les vétérinaires peuvent généralement la traiter avec 150 milligrammes de trihydrate d’amoxicilline vétérinaire (antibiotique). Ce médicament est disponible en solution injectable et est utile lorsque l’infection est causée par Streptococcus spp. ou Enterococcus spp.

La doxycycline est également fréquemment utilisée, car il s’agit d’un bactéricide très efficace qui agit en bloquant la synthèse des protéines. Ce médicament est généralement associé à de la nourriture pour faciliter l’ingestion, dans la mesure où cela n’altère pas son efficacité.

En plus du traitement antibiotique, la pharyngite chez le chien est généralement également traitée avec des anti-inflammatoires et des antitussifs pour soulager une toux sèche. Si des douleurs sont présentes, le médecin choisira un médicament complémentaire adapté à votre chien.

Par ailleurs, l’animal ressentira de la douleur en avalant. Pour cette raison, son alimentation habituelle peut compliquer sa récupération. Pour éviter que son état ne s’aggrave, vous pouvez l’aider en lui donnant e la nourriture humide, en conserve ou faite maison.

D’autre part, si la maladie est d’origine virale, il n’y a généralement pas de traitement possible, autre que de maintenir l’organisme de l’animal constant et d’attendre que son système immunitaire arrête l’infection. Si la pharyngite est d’origine allergique, les professionnels prescrivent parfois des glucocorticoïdes, comme la prednisone (immunosuppresseurs).

Comment prévenir la pharyngite chez le chien ?

Afin de prévenir l’apparition de cette pathologie chez votre animal, il est important de s’assurer que l’animal ne consomme pas des éléments pouvant endommager son pharynx. Veillez également à ce que sa nourriture ne provoque pas d’inconfort ni de blessures. Aussi, dans la mesure du possible, la nourriture doit être à température ambiante.

Par ailleurs, votre chien ne doit pas rester mouillé très longtemps. Ainsi, après le bain, essayez de le sécher le plus rapidement possible. Faites-en de même s’il prend la pluie,  surtout pendant les saisons froides. Vérifiez que votre chien n’a pas froid la nuit et assurez-vous que son lit l’isole bien.

Enfin, en cas d’identification de symptômes étranges chez votre animal, la meilleure chose à faire est de consulter votre médecin et d’étudier les symptômes. La guérison sera beaucoup plus facile si la maladie est attaquée à ses débuts.

Remèdes maison et conseils contre la pharyngite

Bien qu’il existe des moyens naturels de soulager la douleur et les symptômes de la pharyngite chez le chien, vous devez garder à l’esprit qu’ils ne remplacent pas le traitement prescrit par un vétérinaire professionnel. Voici quelques exemples :

  • Pour atténuer les symptômes, vous pouvez proposer à votre chien une cuillère à soupe de miel. Mais évitez cela chez les chiens de moins de 1 an.
  • Vous pouvez également fournir du bouillon de poulet chaud sans sel ni assaisonnement. Comme le chien n’aura pas très faim, cette option peut l’encourager à manger quelque chose.
  • Evitez de lui mettre un collier. Mieux vaut le remplacer par un vêtement qui le maintiendra au chaud à cet endroit.
  • Effectuer des vaporisations. Pour ce faire, il vous suffit de mettre votre chien dans la salle de bain et de faire couler de l’eau très chaude afin que le chien inhale la vapeur. Cela favorisera l’ouverture des voies respiratoires.
  • L’animal doit éviter d’inhaler des substances fortes comme le tabac ou la fumée.
  • Faites-lui boire beaucoup d’eau pour rester hydraté.
Pharyngite chez le chien.

Si votre chien présente l’un des symptômes cités, consultez le vétérinaire. Si les voies respiratoires sont complètement touchées, ce tableau clinique peut vite s’aggraver.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 jouets déconseillés aux chiens
My AnimalsLisez-le dans My Animals
7 jouets déconseillés aux chiens

Passer du temps avec son chien, c'est éviter les jouets déconseillés aux chiens, tant pour leur sécurité que pour votre tranquillité d'esprit.