Points chauds chez les chiens : causes, symptômes et traitement

Ce problème peut réapparaître si les conditions sont propices. Il est donc nécessaire de surveiller la peau de l'animal pour prévenir son apparition.
Points chauds chez les chiens : causes, symptômes et traitement

Dernière mise à jour : 22 novembre, 2021

Les points chauds sont également connus sous le nom de dermatite humide aiguë. Ils correspondent à un type d’inflammation sur la peau des chiens.

Cette pathologie se manifeste par des taches rouges qui s’agrandissent au fil du temps et qui provoquent des démangeaisons. Dans les cas les plus graves, la partie affectée commence à perdre ses poils et la dermatite devient alors plus évidente.

Ce problème dermatologique est assez douloureux pour le chien, il faut donc se rendre rapidement chez un vétérinaire. Heureusement, il est facile à traiter, mais s’il n’est pas traité rapidement, il peut entraîner des dommages plus complexes. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus sur les points chauds chez les chiens.

Qu’est-ce qu’un point chaud ?

Un point chaud est une inflammation soudaine de la peau qui se développe continuellement. Ce problème apparaît comme une tache rouge qui reste humide.

Le chien ressent une énorme démangeaison qui le pousse à se lécher et à se gratter, ce qui ne fait qu’aggraver la situation. De plus, la zone peut commencer à produire du pus et dégager une odeur désagréable.

Apaiser les démangeaisons chez les chiens.

À quoi ressemble un point chaud ?

Au début, de petites zones rouges apparaissent sous la peau du chien. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la zone devient plus humide en raison de la présence de salive, de pus et de sang. Selon la gravité du cas, un point chaud peut ressembler à une simple inflammation ou devenir plus inesthétique en raison de sécrétions malodorantes.

Quelle est la cause de cette pathologie ?

Toute irritation de la peau peut entraîner un point chaud. Il s’agit d’une blessure causée par un excès d’humidité et par une irritation causée par les chiens eux-mêmes. Les races à poil long sont plus susceptibles de développer cette maladie, car leur peau a moins accès à l’air frais.

Les points chauds sont souvent causés par des incidents aussi simples que des piqûres d’insectes, des allergies, de mauvaises habitudes ou une mauvaise hygiène. Certains cas peuvent également être causés par des infections simples ou complexes.

Quels sont les symptômes des points chauds chez le chien ?

Les démangeaisons, les saignements et les douleurs dans la région touchée sont les symptômes les plus forts. L’animal aura donc tendance à beaucoup gratter, lécher ou mordre cette partie du corps.

Le moyen le plus simple de détecter la pathologie est via une inspection visuelle de la peau du chien. Si vous trouvez un point rouge, il s’agit probablement d’un point chaud.

Comment cette condition est-elle diagnostiquée ?

Le diagnostic est généralement simple pour un vétérinaire, puisqu’il suffit d’observer la zone touchée. Cependant, la partie la plus importante de ce processus consiste à identifier la cause du point chaud. À cette fin, des cultures et d’autres tests cliniques peuvent être effectués. Il sera ainsi possible de savoir s’il existe une autre condition secondaire.

L’obtention d’échantillons cytologiques est l’un des tests les plus utiles pour le diagnostic de cette maladie. La procédure consiste à effectuer un grattage de la région enflammée pour analyser l’inflammation au microscope. Il sera ainsi possible de détecter la présence de bactéries ou de champignons pouvant être responsables du problème.

Quel est le traitement des points chauds chez le chien ?

Le traitement des points chauds consiste à ventiler et nettoyer la zone enflammée. Il s’agit de réduire l’humidité de la peau et les démangeaisons. Dans les cas avancés, ce processus peut être douloureux en raison de la présence de plaies. Dans le cas où cette condition a été causée par des bactéries, le vétérinaire peut prescrire des antibiotiques.

De plus, ce dernier prescrira généralement des médicaments anti-inflammatoires, afin de lutter contre l’inflammation et les démangeaisons de la peau. Enfin, un collier élisabéthain peut être conseillé : ce collier empêchera l’animal de lécher et d’humidifier davantage la zone.

Les antibiotiques ne peuvent être administrés que sur prescription médicale. Ne soignez jamais vous-même votre animal.

Comment éviter les points chauds ?

Les causes les plus courantes sont les puces, les moustiques, les allergies et des infections. Il convient donc d’utiliser des colliers et des répulsifs pour combattre les insectes parasites. Quant aux visites récurrentes chez le vétérinaire, elles vous aideront à repérer d’éventuelles allergies.

Certains chiens ont également tendance à lécher leur pelage avec effusion simplement par ennui. Il est donc nécessaire de leur fournir des jouets et de leur faire faire des exercices.

Enfin, évitez à tout prix que la peau de votre chien reste humide longtemps, surtout s’il a des poils très longs. Vous serez ainsi en mesure de réduire la possibilité d’apparition de points chauds.

Un vétérinaire avec un chien dans ses bras.

En résumé, les points chauds ne représentent pas un problème difficile à combattre. Cependant, gardez à l’esprit que l’inflammation progresse assez rapidement. Un cas simple peut donc devenir complexe s’il n’est pas pris en charge rapidement. Rendez-vous le plus tôt possible chez le vétérinaire, afin que votre animal reçoive l’attention dont il a besoin.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment empêcher mon chien de mendier de la nourriture ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Comment empêcher mon chien de mendier de la nourriture ?

Empêcher un chien de mendier de la nourriture demande de la patience et de la persévérance. C'est un comportement qui peut être problématique.



  • Srivastava, M., Ahuja, A., Kachhawaha, S., & Sharma, A. (2013). Management of acute moist dermatitis in a dog. Intas Polivet, 14(2), 401-402.
  • Ihrke, P. J. (1987). An overview of bacterial skin disease in the dog. British Veterinary Journal, 143(2), 112-118.
  • Aufox, E., Frank, L., & Grieco, L. (2019). Acute Moist Dermatitis. University of Tennessee.
  • Murthy, N., & Shwetha, K. S. (2013). Acute Moist Dermatitis and its Therapeutic Management in a Dog. Intas Polivet, 14(2).
  • Muller, G. H. (1967). Contact dermatitis in animals. Archives of dermatology, 96(4), 423-426.