Quelles sont les causes de l'otite chez les chiens ?

15 janvier, 2021
En cas d'otite chez un chien, le mieux est de consulter un vétérinaire pour déterminer la cause et administrer le traitement opportun. Vous pouvez également suivre quelques conseils à la maison.

L’otite chez les chiens est une affection assez commune. Surtout chez certaines races à grandes oreilles tombantes qui, en raison de leur morphologie, ont peu de ventilation.

Cette affection peut entraîner beaucoup de démangeaisons et de mal-être chez l’animal. En tant que maître d’un chien, il est important de maintenir une hygiène régulière de ses oreilles, et de consulter un vétérinaire en cas de poussée infectieuse. Découvrez dans cet article toutes les causes de l’otite chez les chiens.

Les symptômes de l’otite

Les symptômes de l’otite chez les chiens sont assez évidents et faciles à identifier. Voici les signes cliniques de cette pathologie les plus communs :

  • Sécrétion foncée du conduit auditif : les oreilles sont tachées d’une substance collante, parfois marron et malodorante.
  • Signes de douleur : les otites peuvent causer une gêne importante chez l’animal qui peut incliner la tête du côté qui coïncide avec l’oreille affectée. Son comportement peut également changer et être irritable, voire même agressif.
  • Secousses de la tête : grâce à ces secousses, les chiens peuvent éclabousser une partie de la saleté des oreilles.
  • Démangeaisons modérées à sévères : le chien se gratte continuellement l’oreille.
  • Conduit auditif enflammé : ce symptôme se détecte chez le vétérinaire avec l’aide d’un otoscope.

En présence de ces signes, il est important de réaliser un examen et de détecter la cause et le type d’otite. Une détection rapide facilite toujours le traitement et la récupération du chien.

L'anatomie de l'oreille d'un chien.

Quelles sont les causes de l’otite chez les chiens ?

L’otite peut avoir de nombreuses causes différentes et, selon le facteur déclencheur, le traitement peut changer. Il est donc très important d’aller dans une clinique vétérinaire afin de recevoir le diagnostic adéquat. Voici maintenant les raisons les plus communes à l’origine d’une otite canine.

Les causes infectieuses

De multiples agents infectieux peuvent s’installer dans l’oreille d’un chien. Parmi eux, nous pouvons citer :

  • Acariens : la prolifération de certains acariens peut entraîner une otite chez les chiens. Les principales espèces qui attaquent l’oreille du chien sont Otodectes cynotis, Demodex et Sarcoptes scabiei. Ces invertébrés se caractérisent par une sécrétion brun foncé et odorante.
  • Infections à levures et mycoses : la Malasezzia vit naturellement sur la peau des animaux. Mais sa croissance incontrôlée provoque une infection dans l’oreille.
  • Infections bactériennes  les bactéries du genre Staphylococcus ou Pseudomonas entraînent des otites chez les chiens en plus de produire une mauvaise odeur.

La présence d’un corps étranger dans le conduit auditif

Il est très fréquent que la cause de l’otite soit un épi qui s’est introduit dans le conduit pendant une promenade, auquel cas il faudra l’extraire. N’essayez pas de le faire à la maison, car vous pourriez enfoncer l’épi. Le vétérinaire utilisera la technique et le matériel adéquat pour cela.

Une prédisposition raciale

L’otite externe désigne l’inflammation de la muqueuse du conduit auditif externe. Elle est fréquente chez les chiens dont les oreilles sont lourdes et tombantes, car il y a une mauvaise ventilation du conduit qui favorise la prolifération de bactéries et de levures.

Elle est également commune chez les chiens dont le canal auditif est petit ou qui disposent de beaucoup de poils dans les oreilles. C’est le cas du Yorkshire terrier.

D’autres causes

Au-delà des causes que nous venons de décrire, il existe également d’autres facteurs responsables de l’otite chez les chiens. Voici les plus courantes :

  • Allergiel’otite est généralement associée au cas d’allergie. Dans ce cas, elle peut s’accompagner de démangeaisons, de rougeurs, de croûtes et de sécrétions.
  • Humidité dans le conduit auditif : l’humidité et la température sont des facteurs clés pour la croissance des micro-organismes. Les grandes oreilles conservent davantage l’humidité, car elles sont plus difficiles à sécher.
  • Pathologies de natures diverses : maladies endocriniennes, réactions aux produits toxiques ou hypertrophie du tissu auditif.

Le traitement de l’otite chez les chiens

Le vétérinaire nettoiera d’abord l’oreille de l’animal. Il pourra ensuite prélever un échantillon des sécrétions afin de l’examiner au microscope et ainsi déterminer l’agent causal de l’otite.

En fonction de la cause, il est possible d’appliquer des nettoyants avec des antibiotiques, des acaricides ou des antifongiques selon qu’il s’agit de bactéries, d’acariens ou de champignons. Il se peut également que le vétérinaire prescrive un anti-inflammatoire pour réduire l’inflammation, ou alors un analgésique pour la douleur.

Beaucoup de ces médicaments sont disponibles sous ordonnance vétérinaire. Il faudra donc les acheter à la clinique ou dans une pharmacie avec l’ordonnance du vétérinaire.

Par ailleurs, l’otite peut se compliquer. De plus, certains chiens vivent avec une otite chronique toute leur vie. Ces derniers ont alors besoin de contrôles plus fréquents chez le vétérinaire.

Parfois, un grattage excessif et des secousses de la tête peuvent provoquer un saignement interne dans l’oreille. C’est ce que l’on appelle othématome. Il requiert une intervention chirurgicale.

Un chien qui court dans un champ.

Peut-on prévenir l’otite chez les chiens ?

Comme mesure préventive, chaque maître doit procéder à un nettoyage périodique de l’oreille pour éviter les rechutes. Dans de nombreux cas, une bonne hygiène est le meilleur traitement.

Les nettoyants pour oreilles sont spécifiques pour les chiens et ne doivent pas s’utiliser sur les personnes. D’autre part, il est déconseillé d’utiliser des coton-tige. Il est préférable d’opter pour une gaze propre pour retirer les sécrétions.

  • Fidalgo, L. E., Rejas, J., Ruiz de Dopegui, R., Ramos, J. J.Patología Médica Veterinaria. Salamanca, Kadmos, 2003.
  • Affinity petcare. Especial otitis en perros: todo lo que debes saber.