Vertige chez le chien : causes, symptômes et traitement

Le vertige chez le chien se présente avec de nombreux signes cliniques, dont certains assez alarmants. Dans tous les cas, il n'y a pas lieu de craindre davantage, car c'est une condition qui se résout avec le temps.
Vertige chez le chien : causes, symptômes et traitement

Dernière mise à jour : 01 mai, 2022

Le vertige chez le chien est une condition qui provoque une instabilité au niveau de l’équilibre du chien, entre autres signes comportementaux caractéristiques. La cause de cet événement est le syndrome vestibulaire, une affection idiopathique dont la véritable origine n’a pas été découverte à ce jour chez de nombreux chiens.

La prévalence de cette affection chez le chien est de 8 cas pour 10 000 spécimens. Bien que tous les chiens puissent en souffrir, les bouledogues et les épagneuls y sont les plus sujets. Si vous voulez savoir comment gérer les vertiges chez les chiens, poursuivez donc votre lecture.

Les causes du vertige chez le chien

Le vertige est défini comme une illusion de mouvement, dans laquelle il semble que le monde extérieur tourne autour de l’animal, qu’il soit humain ou non. Un épisode de vertige peut être normal dans des cas exceptionnels, mais s’il devient chronique, on peut alors parler de syndrome vestibulaire (VS).

Cette condition peut survenir chez divers animaux et les chiens n’en sont pas exempts, bien que chez ces derniers, elle soit très rare. Le système vestibulaire est situé dans le cerveau et l’oreille moyenne/interne, et il est en charge de l’équilibre au niveau nerveux. Ainsi, des altérations entraînent une perte de stabilité et des symptômes associés au vertige.

Le vertige n’a pas toujours une cause précise. Parfois, certains événements cliniques peuvent en être la cause. Parmi eux, nous retrouvons les suivants :

  • Infections de l‘oreille interne, bactérienne ou virale
  • Médicaments toxiques
  • Traumatismes et blessures à l’oreille
  • Tumeurs du cerveau ou du tronc cérébral
  • Malnutrition et problèmes de foie
  • Affections respiratoires sévères
  • Accidents vasculaires cérébraux
  • Maladies métaboliques (hypothyroïdie)
Otite chez le chien.

Syndrome vestibulaire idiopathique

Lorsqu’il est impossible de trouver une cause précise au syndrome vestibulaire, on dit qu’il est idiopathique. Il se peut qu’il y ait une maladie sous-jacente qui n’a pas pu être détectée ou que le chien ait simplement certaines malformations qui empêchent le bon fonctionnement de l’équilibre.

Pour qu’un trouble canin entre dans cette catégorie, il doit répondre aux exigences suivantes :

  1. Le chien doit être d’âge avancé.
  2. Les signes vestibulaires doivent apparaître brutalement.
  3. Il ne doit y avoir aucune autre cause sous-jacente détectable.
  4. La condition devrait se résoudre avec le temps.

Syndrome vestibulaire congénital

Comme mentionné ci-dessus, le syndrome vestibulaire peut également être héréditaire. En effet, certaines races sont plus susceptibles de développer différentes tumeurs, kystes ou nodules qui envahissent le tronc cérébral. Par conséquent, certaines fonctions du système nerveux liées à l’équilibre sont interrompues, ce qui conduit à ce problème. Parmi les chiens les plus touchés, figurent les suivants :

  • Berger allemand
  • Doberman
  • Pincher
  • Akita
  • Cocker Spaniel
  • Fox-terrier à poil lisse
  • Beagle
  • Terrier tibétain

Les symptômes du vertige chez le chien

Les symptômes de vertige chez les chiens peuvent être assez alarmants, car dans de nombreux cas, ils peuvent être confondus avec des accidents vasculaires cérébraux et d’autres événements mortels. Parmi les signes cliniques, figurent les suivants :

  • Perte d’équilibre et désorientation générale
  • Inclinaison de la tête d’un côté
  • Mouvements oculaires irréguliers, ce qu’on appelle le nystagmus
  • Impossibilité de se déplacer
  • Perte de coordination lors des déplacements (ataxie)
  • Mouvements en cercles

Bien que ces signes semblent graves, le pronostic est généralement positif. En l’espace de 48 à 72 heures, l’état du chien s’améliorera, et en 2 à 3 semaines, il reviendra à la normale, généralement sans traitement. Malgré tout, il est nécessaire d’aller chez le vétérinaire rapidement face à l’un de ces symptômes.

Le diagnostic

La plupart des cas cliniques présentent des signes très évidents et sans équivoque, mais il est toujours nécessaire que le vétérinaire pose un diagnostic. Pour ce faire, il procédera à un examen physique afin de vérifier les conduits auditifs, la membrane tympanique, le pharynx et la bulle auditive. Il poursuivra avec un examen neurologique pour compléter ses découvertes.

Dans certains cas, il peut être nécessaire de faire une tomographie ou des radiographies du crâne, car cela permet de détecter des tumeurs, des kystes ou les conséquences d’un traumatisme. Dans tous les cas, le vétérinaire vous informera en temps utile sur les examens nécessaires.

Le traitement

Dans les cas de nature idiopathique, le chien récupère généralement de lui-même après 2-3 semaines, comme indiqué précédemment. Si la situation se complique, l’animal devra peut-être être admis. De plus, si le chien ne peut pas se déplacer seul, il devra être nourri par voie intraveineuse.

D’autre part, si le syndrome a une cause sous-jacente, celle-ci doit être traitée. Le vétérinaire prescrira des antibiotiques si le chien a une infection. une intervention chirurgicale sera nécessaire si le syndrome est causé par une tumeur ou un néoplasme.

Le vertige se résout généralement de lui-même avec le temps, mais la raison sous-jacente doit être traitée afin qu’il ne se reproduise plus.

Un chien en bonne santé.

Le vertige chez le chien est un sujet délicat, d’autant plus que l’agent causal est le syndrome vestibulaire (SV), une pathologie peu connue. L’aborder peut être très complexe, surtout si sa nature est idiopathique, car il n’y a pas de solution concrète.

Face à une crise de vertige chez le chien, il est préférable d’aller rapidement chez un vétérinaire. Ce professionnel vous expliquera en détail comment vous devez agir.

This might interest you...
Pourquoi mon chien vomit-il de la mousse blanche ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Pourquoi mon chien vomit-il de la mousse blanche ?

Si un chien vomit de la mousse blanche, prêtez attention à son comportement et aux symptômes. Ne l'auto-médicamentez pas !



  • Olivares, R., & Labra, P. (2006). Anatomía funcional del oído en perro y gato. TecnoVet, 12(3), ág-17.
  • Benavidez-Insignares, E. Síndrome vestibular por accidente cerebrovascular asociado a hipotiroidismo secundario.
  • Esparza, E., Rodríguez, D., & Benavidez, E. (2013). Síndrome vestibular por accidente cerebrovascular asociado a hipotiroidismo secundario. Spei Domus, 9(19), 57-63.