Visage enflé chez le chien : causes, symptômes et traitement

Ce symptôme peut être alarmant. Heureusement, il est généralement facile à traiter.
Visage enflé chez le chien : causes, symptômes et traitement

Dernière mise à jour : 26 décembre, 2021

Plusieurs causes peuvent être à l’origine du visage enflé chez le chien. De même, les zones du visage affectées peuvent varier. Et la vitesse à laquelle le gonflement se développe peut également varier.

Le visage enflé chez le chien n’est rien de plus qu’un œdème, qui peut être symétrique ou non. Découvrez ci-dessous quelles sont les principales causes de l’inflammation faciale, ainsi que les traitements possibles.

Visage enflé : causes et signes cliniques

Le gonflement du visage chez le chien peut avoir de nombreux précurseurs. Ce signe clinique est la conséquence d’une maladie sous-jacente, d’une intoxication ou d’une réaction indésirable de l’organisme. D’autres symptômes liés à une maladie peuvent apparaître, tels que l’ataxie, la léthargie, l’apathie ou la perte d’appétit.

Le visage enflé peut être dû à une réaction allergique 

Le gonflement du visage est un signe très courant lorsqu’une réaction allergique grave se produit. Cette inflammation survient brutalement, après une piqûre d’insecte, un vaccin, la prise de médicaments, l’ingestion d’un aliment, l’exposition au pollen, aux toxines et autres allergènes pouvant se trouver dans l’environnement.

Les réactions allergiques sont une réponse exagérée de l’organisme à des substances qui a priori ne sont pas nocives. En général, ces événements cliniques produisent généralement de l’urticaire, des démangeaisons ou un prurit et une réponse inflammatoire organique, en particulier dans la région du visage.

L’inflammation a tendance à être localisée autour des yeux et du museau, mais elle peut également affecter le cou. Parfois, le gonflement est tel qu’il est difficile pour le chien de respirer et qu’il peut avoir des convulsions.

Bien que la grande majorité des réactions allergiques n’aient pas tendance à s’aggraver, elles sont parfois considérées comme une situation d’urgence vétérinaire.

Un chien au visage bouffi.

Un problème dentaire 

Une mauvaise santé dentaire est une cause pouvant être à l’origine du gonflement du visage chez le chien. Lorsque l’inflammation apparaît dans la région du visage – où se trouvent les mâchoires ou sous les yeux – un abcès avec du pus peut s’être développé.

Parfois, certains corps étrangers peuvent se coincer dans les gencives ou les dents. Ne pas traiter cette obstruction rapidement est contre-productif, car cela favorise la croissance des bactéries et une mauvaise hygiène bucco-dentaire.

Par ailleurs, les infections des gencives, les dents cassées, les maladies parodontales et d’autres blessures à la bouche peuvent faire gonfler le visage d’un chien. D’autres signes cliniques courants dans ces cas sont la mauvaise haleine, l’anorexie due à la douleur et le saignement des gencives.

Une morsure d’insecte

Les piqûres de certains insectes, comme les abeilles, peuvent provoquer une inflammation du museau. Dans la plupart des cas, cela se produit parce que le chien essaie de mordre l’insecte volant, et quand il y parvient, il obtient une terrible surprise.

Cette situation ne représente généralement pas un danger grave pour l’animal, mais il faut veiller à ce que l’inflammation ne l’empêche pas de respirer.

Une tumeur 

Les tumeurs, cancéreuses ou non, peuvent également se développer sur le visage du chien. Les gonflements du visage, de la bouche et de la gorge sont liés à un gonflement de la région de la tête. De plus, les chiens peuvent avoir des tumeurs dans l’orbite, ce qui fera saillir l’œil.

Un traumatisme

Le traumatisme fait partie des causes les plus courantes d’un visage enflé chez les chiens. Les bosses ou les plaies pénétrantes peuvent s’infecter et provoquer un gonflement. De même, un coup peut faire gonfler cette partie du corps.

Visage enflé : le traitement

Bien que ce symptôme puisse être traitée avec différents anti-inflammatoires, il s’agit d’un signe clinique causé par une maladie sous-jacente. Par conséquent, il est préférable d’en rechercher la cause. Cela signifie que la pathologie à l’origine de l’inflammation doit être traitée.

Lorsqu’on ne sait pas si le chien est allergique à quelque chose – et qu’il est certain qu’il n’a pas été victime d’un insecte – le vétérinaire proposera un régime spécifique. Il est à noter qu’il existe des tests spécifiques pour savoir de quel type d’allergie un chien souffre.

Des techniques intradermiques ou des tests sanguins peuvent être utilisés pour détecter des réactions allergiques chez les canidés.

Si le chien a été mordu ou a subi un autre type de traumatisme, le traitement le plus courant comprend des antibiotiques et des anti-inflammatoires. Le symptôme est ainsi traité et des éventuelles infections existantes ou potentielles sont combattues.

Si l’inflammation n’est pas généralisée et qu’une seule zone du visage est touchée, il peut s’agir d’une tumeur ou d’un problème dentaire. Si tel est le cas, le vétérinaire inspectera les dents et les gencives de l’animal afin de déterminer le meilleur traitement.

Enfin, lorsqu’il s’agit de traiter d’éventuelles tumeurs, la première étape consiste à effectuer une biopsie pour déterminer le type de tumeur et, plus tard, pour traiter le néoplasme le plus précisément et le plus efficacement possible.

Les approches sont multiples. La thérapie métronomique est l’un des domaines les plus prometteurs dans ce domaine.

La hernie périnéale chez le chien nécessite un traitement.

Bien qu’il dépende de l’origine de l’inflammation, ce signe clinique a en général un bon pronostic et est facile à traiter. Selon la cause, le vétérinaire vous donnera peut-être quelques conseils pour éviter que cela ne se reproduise. Suivez ses instructions et votre chien ira mieux en un rien de temps.

Cela pourrait vous intéresser ...
Podenco andalou : tout ce qu’il faut savoir sur cette race de chiens
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Podenco andalou : tout ce qu’il faut savoir sur cette race de chiens

Le podenco andalou est un chien à la silhouette élégante. Nous vous invitons à en apprendre plus ici sur cette incroyable race ancienne !



  • Ericson, S., & Kurol, J. (1988). Resorption of maxillary lateral incisors caused by ectopic eruption of the canines: a clinical and radiographic analysis of predisposing factors. American Journal of Orthodontics and Dentofacial Orthopedics, 94(6), 503-513.
  • Shmuel, D. L., & Cortes, Y. (2013). Anaphylaxis in dogs and cats. Journal of Veterinary Emergency and Critical Care, 23(4), 377-394.
  • Munro, H. M. C., & Thrusfield, M. V. (2001). Battered pets ‘: non‐accidental physical injuries found in dogs and cats. Journal of Small Animal Practice, 42(6), 279-290.
  • Verlinden, A., Hesta, M., Millet, S., & Janssens, G. P. J. (2006). Food allergy in dogs and cats: a review. Critical reviews in food science and nutrition, 46(3), 259-273.