Tout ce que vous devez savoir sur le halètement du chien

17 août, 2018
Pourquoi les chiens halètent-ils ? A quelles occasions peut-on considérer qu'il est normal que votre chien halète ? A quelles occasions faut-il s'en inquiéter ? Que faire si votre chien halète trop fréquemment ? Y a-t-il des races qui respirent plus rapidement ou plus bruyamment que d'autres ? Les réponses à ces questions (parmi d'autres) se trouvent dans cet article.
 

Qu’est-ce que le halètement du chien ?

Il s’agit principalement d’une respiration accélérée et peu profonde qui permet l’évaporation de l’eau sur la langue, la bouche et les voies respiratoires du chien. Pendant le halètement, la température corporelle de l’animal se régule.

Il est bon à savoir que les chiens ne transpirent pas de la même manière que les hommes, et que le halètement les aide à réguler la chaleur et à se rafraîchir un peu. Pour cette raison, il est plus fréquent en l’été.

Bien que le chien peut avoir l’air de faire un effort supplémentaire pour haleter, il est sûr que pour lui, cela n’est pas du à l’estaticité de ses poumons et voies respiratoires.

Le rythme respiratoire normal comprend au maximum 40 inhalations par minute. Quand le chien halète, il peut s’élever à 300. Il est nécessaire de savoir qu’il existe deux types de halètements chez le chien : le halètement normal et le halètement anormal.

Le premier apparaît quand le corps se réchauffe et est considéré comme naturel. Le second peut signaler que le chien a un problème de santé.

Comment s’en rendre compte ? La respiration est dans un cas excessive. Cela arrive quand la température du corps du chien n’est pas élevée ou que la température ambiente n’est pas trop élevée. Sa respiration est bruyante et “rugueuse” et vous remarquez que le chien a besoinde faire un grand effort pour respirer.

 

D’autre part, il y a certaines races qui sont plus enclines à des halètements excessifs. Cela est dû à la forme de leur museau. C’est le cas du Bulldog, du Carlin, du Boxer ou du Boston Terrier (parmi d’autres races de chiens brachycéphales), qui peuvent avoir des difficultés respiratoires et faire beaucoup de bruit quand ils respirent. De plus, ces chiens souffrent beaucoup des grandes chaleurs et des voyages en voiture.

Raisons anormales du halètement du chien

En laissant de côté la température ambiente ou celle de l’animal, ou même la race à laquelle il appartient, le halètement peut être un signal d’alerte auquel nous devons faire attention. La vie de votre chien pourrait être en danger. A quelles occasions votre chien respire-t-il trop fort pour que cela puisse être considéré comme normal ?

1. Réaction à un coup de chaleur

Il est une chose que votre chien halète un peu parce que la température est élevée en été. C’en est une autre bien différence quand votre chien a été exposé au soleil pendant plusieurs heures. Quand son corps est en surchauffe, il commencera à haleter.

Si après quelques minutes cette réaction continue, et qu’en plus vous voyez qu’il a les yeux vitreux, les gencives brillantes et des palpitations, c’est le signe qu’il est sur le point de souffrir d’un coup de chaleur. Il est très important que vous le rafraichissiez avec de l’eau fraîche, que vous l’abritiez à l’ombre ou que vous le placiez près d’un ventilateur ou de l’air conditionné.

 

2. Douleur

Le halètement du chien peut être un manière pour eux d’exprimer un mal-être ou une douleur quand ils sont malades. C’est leur façon de communiquer. Vous devriez prêter beaucoup d’attention à ses changements de respiration, surtout s’il commence à haleter sans raison apparente. Peut-être qu’à ce moment il s’est fait mal ou que ses douleurs se sont amplifiées. Amenez-le chez le vétérinaire le plus rapidement possible.

3. Obésité

Une bonne partie de la population canine souffre de surpoids à cause de leur diète ou du manque d’exercice. L’obésité peut raccourcir leur espérance de vie et empêcher que le chien ne se rafraîchisse autant que nécessaire. Cela ne fera que les faire haleter encore plus souvent. Si leur respiration est forcée quand ils parcourent quelques mètre ou quand ils pratiquent une activité physique (comme aller chercher un jouet ou monter les escaliers), peut-être que cela est dû à leur surpoids. Changez l’alimentation de votre chien et promenez-le tous les jours.

4.  Maladies cardiaques ou pulmonaires

La cardiomyopathie dilatée chez le chien peut provoquer des halètements, ou d’autres symptomes : abdomen dilaté, respiration lourde, toux, pertes de connaissance, faiblesse et pertes d’énergie.

 

5. Stress ou anxiété

Quand un chien est nerveux ou face à une situation stressante, par exemple une tourmente ou pendant les fêtes de fin d’année (à cause des feux d’artifice), il peut commencer à haleter. Dans ce cas, il changera sa conduite en faisant des aller-retours dans la pièce, en tremblant, en voulant se cacher ou même en faisant ses besoins n’importe où.