Diarrhée chez le chat : les bienfaits de l'alimentation molle

Il est important d'identifier la cause à l'origine de la diarrhée et de la traiter. Apprenez avec nous comment l'aborder au niveau diététique.
Diarrhée chez le chat : les bienfaits de l'alimentation molle

Dernière mise à jour : 26 août, 2021

La diarrhée peut être le signe de nombreuses maladies différentes au niveau intestinal ou survenir en réaction à une problème organique. Nombreuses sont donc les causes pouvant être à l’origine de la diarrhée. L’une d’elles peut être le régime alimentaire de votre chat.

Une bonne alimentation est un pilier important pour résoudre les problèmes digestifs qui surviennent chez les chats souffrant de diarrhée. Découvrez ici en quoi consiste l’alimentation molle pour les chats qui souffrent de diarrhée. 

Comment reconnaître la diarrhée ?

Le terme « diarrhée » fait référence à l’évacuation de selles molles ou non formées, une évacuation généralement plus importante et plus fréquente qu’en temps normal. Si votre chat commence à faire ses gros besoins à l’extérieur de la litière et que ses selles sont liquides, le diagnostic de la diarrhée est évident. Mais s’il continue à utiliser sa litière et à couvrir ses selles, vous ne vous en rendrez peut-être pas compte.

Chez les chats à poils longs, il est plus facile d’identifier la diarrhée, car les poils qui se trouve au niveau du dos sont généralement sales.

Si la diarrhée persiste pendant plusieurs jours, vous devez emmener votre chat chez le vétérinaire. Et si elle vient accompagnée d’autres symptômes (douleurs abdominales, saignements ou vomissements), vous devez vous rendre immédiatement à la clinique.

Dans tous les cas, il est conseillé de consulter un professionnel, afin d’écarter un éventuel problème. Des selles liquides accompagnées de sang, de mucus, d’œufs de parasites, d’une odeur insupportable indiquent la présence d’une maladie.

Un chat qui a la diarrhée.

Quelques causes à l’origine de la diarrhée

La diarrhée peut refléter un ou plusieurs problèmes différents. La plupart d’entre eux impliquent un certain degré d’inflammation d’une ou plusieurs zones du tractus gastro-intestinal, le tube qui permet le passage de la nourriture de la bouche à l’anus de l’animal. Parmi les causes courantes, figurent les suivantes : 

  • Agents infectieux tels que bactéries, virus et vers intestinaux.
  • Irritants non infectieux tels que les toxines chimiques ou les plantes vénéneuses.
  • Intolérances alimentaires.
  • Allergies à des ingrédients spécifiques.

Lorsque vous emmenez votre chat chez le vétérinaire, il est important de fournir des antécédents médicaux détaillés à partir de la date à laquelle vous avez remarqué pour la première fois le problème et la progression des signes. S’il y a eu des changements dans le régime alimentaire, comme un nouveau concentré ou une friandise, vous devrez en faire part au professionnel. 

Vous devez informer le professionnel de tout changement dans la routine habituelle de votre chat ou dans son quotidien à la maison.

Essayez également d’identifier la fréquence des selles, leur couleur, leur consistance, leur odeur, ainsi que la présence d’autres signes tels que des vomissements, une perte d’appétit ou la léthargie. Le vétérinaire demandera très probablement un échantillon de selles lors du rendez-vous, afin de découvrir la cause possible de la diarrhée.

La solution, une alimentation molle

Si votre chat est adulte, votre vétérinaire peut vous conseiller de ne pas le nourrir pendant 24 heures ou de lui donner de très petites quantités de nourriture légère et facilement digestible, toujours accompagnées d’eau. Les meilleurs menus sont souvent formulés par des professionnels, et contiennent des fibres qui nourriront les bonnes bactéries présentes dans l’intestin de l’animal. 

Dans certains cas, une alimentation molle maison peut être mise en place, soit à la place du jeûne, soit après. Les caractéristiques de cette alimentation sont les suivantes :

  • Beaucoup d’eau. Les chats sont prédisposés à la déshydratation, d’autant plus s’ils excrètent involontairement de l’eau. Par conséquent, l’alimentation des chats souffrant de diarrhée doit toujours être riche en eau.
  • Riz bouilli. C’est une excellente source de glucides et de calories, et le chat le digère très bien.
  • Poulet bouilli sans peau. Il apporte les protéines nécessaires à la santé du chat, tout en ayant une faible teneur en matières grasses.
  • Blanc de poulet cuit. C’est une option douce et idéale pour les chats qui ont souffert de diarrhée, selon les experts.
  • Poisson bouilli. Il s’agit d’une source de protéines essentielle pour l’animal.
  • Courge. C’est l’un des légumes les plus recommandés en cas de problèmes digestifs en raison de sa teneur élevée en fibres, vitamines et eau. Cependant, il ne devrait être offert qu’en très petites quantités.

Une alimentation simple et hautement digestible permet de gérer la diarrhée, quelle qu’en soit la cause. Un menu fait maison comme celui suggéré (avec des viandes pauvres en graisses, du riz, des légumes et de l’eau) est adéquat à court terme. Pour une gestion à long terme, une alimentation plus équilibrée est préférable ; le vétérinaire saura vous conseiller.

Au fur et à mesure que les selles reviennent à la normale, la nourriture habituelle du chat peut être progressivement réintroduite. Dans un premier temps, il faudra la mélanger à la nourriture recommandée par le vétérinaire.

N’oubliez pas que les chats sont des carnivores stricts. Aussi malades qu’ils soient, l’alimentation des chats souffrant de diarrhée doit également être à base de protéines animales.

D’autres suggestions

Il est probable qu’en plus de la diète molle, le vétérinaire vous invite à suivre d’autres recommandations. Certaines de ces recommandations sont les suivantes :

  • Fournir à l’animal des prébiotiques et des probiotiques pour aider à équilibrer les bactéries dans l’intestin. Ceux-ci doivent toujours être administrés sous surveillance vétérinaire.
  • Suivre, si nécessaire, un traitement anti-inflammatoire pour soulager les maux d’estomac et les intestins.
  • Utiliser des antibiotiques pour contrôler, si nécessaire, une maladie infectieuse. 
  • Gérer le stress pour aider à contrôler l’intestin irritable de l’animal.

N’utilisez pas d’antibiotiques si le vétérinaire ne vous indique pas de le faire, vous ne ferez qu’aggraver encore plus l’état de santé de votre animal. Avant de donner un médicament, demandez conseil à un professionnel.

Un chat qui tire la langue.

S’il y a peu ou pas d’amélioration au bout de deux ou trois jours, si le chat ne boit pas d’eau ou si son état de santé se détériore, vous devez en informer immédiatement le vétérinaire. La perte de liquide est l’un des aspects les plus graves de la diarrhée et, si des vomissements sont également présents, la déshydratation peut progresser rapidement et entraîner d’autres conséquences graves.

Cela pourrait vous intéresser ...
Mon chat vomit de la mousse blanche : pourquoi ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Mon chat vomit de la mousse blanche : pourquoi ?

Si vous remarquez que votre chat vomit de la mousse blanche, il souffre peut-être d'une maladie, telle que le diabète ou la pancréatite.