La parvovirose canine

04 avril, 2018

La parvovirose canine est une des maladies les plus fréquentes de ces dernières décennies. Même si elle n’est pas transmissible aux humains, elle est très contagieuse pour les chiens et son taux de mortalité est inquiétant.

La prolifération de la parvovirose est associée à l’abandon d’animaux dans des lieux insalubres. La reproduction incontrôlée de ces animaux rend les chiots nés dans la rue particulièrement vulnérables. Ce phénomène augmente le risque de propagation de cet agent pathogène.

Par conséquent, si vous adoptez un animal, vous devrez effectuer les traitements vermifuges nécessaires et mettre à jour son carnet de vaccination. La prévention reste le moyen le plus efficace de préserver la santé de votre meilleur ami.

Qu’est-ce que la parvovirose canine?

La parvovirose canine est une maladie infectieuse, virale et aiguë. Elle affecte le tube digestif, les globules rouges et le sang. Dans certains cas plus rares, elle peut affecter les cellules musculaires (surtout chez les chiots).

petis chiot dans la main de son maitre

Cette maladie est provoquée par un virus nommé le parvovirus canin.

Ce dernier a été identifié et signalé officiellement dans les années 1970. Il s’agit donc d’une maladie très récente.

Ce micro-organisme particulièrement résistant est capable de survivre dans des conditions hostiles. Il peut rester latent pendant une longue période avant de reprendre de l’activité. L’usage de désinfectants courants tels que le chlore ou des produits corrosifs ne suffit généralement pas à l’éliminer du foyer.

C’est pourquoi il arrive régulièrement que le parvovirus contamine des objets, des accessoires, des récipients alimentaires, des couvertures, des paniers, des cages et des aliments. Par conséquent, avant de d’introduire votre animal dans un lieu, vous devez vous montrer prudent et vérifier qu’il est conforme aux normes sanitaires. Vous devrez également administrer les vaccins adéquats.

Chez les chiots

Le virus s’est propagé et est aujourd’hui largement répandu à travers le monde. Il préoccupe ainsi les vétérinaires de tous les continents. Il peut affecter des chiens de tout âge, de toute race et de toute taille mais il est plus fréquent chez les chiots.

En effet, l’organisme des chiots est plus vulnérable face aux infections. Leur système immunitaire n’est pas encore totalement développé pour affronter les nombreux micro-organismes du milieu extérieur. De plus, l’activité cellulaire intense durant la phase de croissance favorise la réplication virale.

La comparaison de cas diagnostiqués entre des chiens adultes et des chiots démontre que certaines races sont plus vulnérables face au parvovirus. C’est notamment le cas du labrador retriever, du rottweiler et du doberman.

La parvovirose canine est une maladie inquiétante à cause de son faible taux de rétablissement et de la répétition de la charge virale.

Si elle n’est pas traitée rapidement, c’est-à-dire dans les 36 heures, cette infection grave peut entrainer la mort de l’animal après quelques jours. Par conséquent, il est indispensable d’emmener votre chien chez le vétérinaire avant l’apparition de tout signe de changement dans ses habitudes ou son comportement.

Quels sont les symptômes de la parvovirose canine?

Comme nous l’avons vu, la réplication du parvovirus dans l’organisme est très intense. Le virus entraine généralement une dégradation générale et accélérée de l’état de santé de l’animal.

Les chiens infectés présentent généralement rapidement les symptômes suivants :

  • Perte d’appétit
  • Fatigue, léthargie et/ou somnolence
  • Fièvre
  • Déshydratation
  • Vomissements
  • Diarrhées sévères souvent sanglantes

La plupart des décès surviennent entre 48 et 72 heures après l’apparition des symptômes. Consultez immédiatement un vétérinaire en cas de dégradation de la santé de l’animal.

Comment se transmet la parvovirose canine?

La transmission est directe le plus souvent féco-orale. Le virus infecte principalement les animaux qui ont l’habitude d’ingérer leurs propres excréments ou ceux d’autres animaux (coprophagie).

Cependant, la résistance du parvovirus et le fait qu’il reste latent sur différentes surfaces multiplient les formes de contagion. En effet, le chien peut entrer en contact avec le virus par l’intermédiaire d’un objet infecté ou en se frottant à une surface contaminée.

Existe-il un traitement contre la parvovirose canine?

Il n’existe aucun médicament spécifique pour éliminer artificiellement le parvovirus de l’organisme. Le traitement de la parvovirose canine consiste donc à renforcer le système immunitaire de l’animal afin de le rendre capable de combattre l’infection.

Par conséquent, la prévention et un diagnostique précoce sont essentiels pour traiter cette maladie.

husky examiné par un vétérinaire

Comment prévenir la parvovirose canine?

Adopter un comportement responsable est le meilleur moyen de prévenir la parvovirose canine. Il est indispensable de respecter le calendrier de vaccination et de vermifuger régulièrement les chiens dès qu’ils sont petits.

Le maintien d’une alimentation équilibrée et la pratique régulière d’exercices physiques sont également essentiels pour préserver la santé des animaux.