La rhinite chez les tortues et son traitement

La rhinite chez les tortues, l'inflammation des voies respiratoires supérieures, est contagieuse. Il s’agit de la raison pour laquelle elle est particulièrement inquiétante lorsque plusieurs spécimens vivent dans le même terrarium.
La rhinite chez les tortues et son traitement

Dernière mise à jour : 14 janvier, 2019

Les chéloniens sont assez sensibles au niveau des voies respiratoires. La rhinite chez les tortues est donc fréquente, notamment chez les tortues d’eau. Nous vous dirons ci-après tout ce que vous devez savoir sur la pathologie et son traitement.

Rhinite chez les tortues : ce qu’il faut savoir

La rhinite est une inflammation des voies respiratoires supérieures. Elle se manifeste par un important mucus dans les narines, ainsi que par une respiration bruyante et la perte d’appétit. Nous pouvons également noter la présence de bulles de mucus sur le nez, la faiblesse et des taches blanches sur le palais.

Un autre symptôme de cette pathologie est que les tortues marines flottent de côté, comme si elles perdaient leur équilibre. L’un des deux poumons ne reçoit en effet pas assez d’oxygène et ne se dilate donc pas comme il le devrait.

De manière générale, les tortues les plus affectées par la rhinite sont celles qui appartiennent au genre Testudo : Graeca, Hermanni, Icata, Pardalis, Marginata, Leprosa, Chilensis , Horsfieldii et Emys.

La rhinite chez les tortues est, nous l’avons dit préalablement, contagieuse. Il convient donc de faire attention si plus d’un spécimen se trouvent dans l’aquarium. Le système immunitaire des chéloniens doit donc être en excellent état pour affronter le virus et les bactéries.

rhinite chez les tortues

Causes de la rhinite chez les tortues ?

Les causes de la rhinite chez les tortues sont variées : régime alimentaire, environnement, bactéries, système immunitaire affaibli ou virus. Elle est même parfois une conséquence de l’herpèsvirus, une maladie très courante chez les chéloniens. Elle peut également résulter d’une pneumonie, d’une stomatite ou d’une septicémie.

La production excessive de mucosité peut être due à l’introduction d’herbes et autres éléments dans les orifices respiratoires. Cela peut par ailleurs résulter d’infections causées par des micro-organismes présents dans l’eauLes autres facteurs qui déclenchent la rhinite sont :

  • Changements de température (ce qui affaiblit les défenses)
  • Massification (aquariums surpeuplés)
  • Stress (dû aux changements d’aquarium, aux déménagements, à la présence d’autres animaux, au surpeuplement)
  • Humidité (dans le cas de tortues terrestres en contact avec des sites humides ou mouillés)
  • Contamination de l’environnement (manque de propreté de l’aquarium ou de l’abri, ce qui augmente la présence de champignons et de bactéries)
  • Différentes espèces partageant un même habitat (un germe inoffensif pour un genre peut être mortel pour un autre)

Traitement de la rhinite chez les tortues

Il est très important d’emmener nos animaux de compagnie chez le vétérinaire pour effectuer des examens de routine et éliminer les maladies et les pathologies. Nous ne devrions par ailleurs pas attendre que la situation empire et devienne chronique si nous détectons quelque chose qui semble anormal.

Dans le cas de la rhinite chez les tortues, il est important de savoir qu’il est possible que ces dernières ne présentent aucun symptôme au début. Elles propageront néanmoins les germes et les agents pathogènes aux autres spécimens. Cela peut générer une pneumonie aiguë ou chronique si le problème n’est pas traité correctement.

Le traitement de la rhinite offre différentes options. Le vétérinaire réalisera une culture des mucosités pour les analyser. Il déterminera ainsi de quelle bactérie ou de quel virus il s’agit. Sur cette base, il indiquera l’application de mucolytiques ou d’agents fluidifiants par voie orale ou par injection. Il peut également prescrire des antibiotiques, des lavages nasaux et des désinfections de la cavité buccale.

rhinite chez les tortues

 

L’isolement (quarantaine) dans une petite pièce à une température de 25 à 32 ° C avec un éclairage puissant sera conseillé si le cas est sévère ou que la tortue partage l’aquarium avec d’autres spécimen.

En tout état de cause, même si elle manque d’appétit, il convient de tout mettre en œuvre pour la maintenir hydratée et nourrie. Choisissez donc les aliments qu’elle aime et laissez-les très près de sa bouche.

Enfin, certains médecins recommandent également l’utilisation d’un inhalateur. Vous pouvez le fabriquer avec une pompe à air pour aquarium, un récipient contenant le liquide à inhaler et un tube de sortie. L’idée est que la tortue soit dans un petit endroit et que le récipient contenant le médicament soit en dessous d’elle (des grilles sont généralement placées dans l’aquarium).

 

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment prendre soin d’une tortue
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Comment prendre soin d’une tortue

Vous devez garder à l'esprit que ces animaux requièrent des soins particuliers, c'est pourquoi nous vous expliquons comment prendre soin d'une tort...



  • García-Párraga, D., Crespo-Picazo, J. L., De Quirós, Y. B., Cervera, V., Martí-Bonmati, L., Díaz-Delgado, J., … Fernández, A. (2014). Decompression sickness (‘the bends’) in sea turtles. Diseases of Aquatic Organisms. https://doi.org/10.3354/dao02790