La santé mentale de votre animal de compagnie

Les animaux sont sensibles à différents traumatismes émotionnels. Ceux-ci sont illustrés par des changements de conduite et de caractère. Prendre soin de la santé mentale de votre animal de compagnie est essentiel pour une vie joyeuse et saine.
La santé mentale de votre animal de compagnie

Dernière mise à jour : 01 juillet, 2018

Les 5 traumatismes émotionnels les plus fréquents

1 – La dépression

La dépression chez les animaux est la conséquence de mauvais traitements. Ceux-ci peuvent être des abus ou des changements brusques dans la routine de l’animal.

 

Les symptômes les plus fréquents de la dépression sont :

  • l’inactivité
  • l’isolement
  • le manque d’intérêt et d’énergie
  • les changements de comportement
  • la perte d’appétit
  • la fatigue et la léthargie.
    un chien triste allongé au sol

2 – Le traumatisme obsessif-compulsif (TOC)

Les animaux de compagnie qui souffrent de TOC présentent des conduites répétitives ou des actions non contrôlées. L’animal perd momentanément sa capacité à contrôler ses émotions. Il exprime cela par des actes obsessifs.

Beaucoup d’animaux de compagnie ont pour habitude de se lécher la queue sans s’arrêter. D’autres tournent en rond ou cours après leur queue. Bien souvent, ce traumatisme se développe suite à des abus physiques ou émotionnels. D’autres causes peuvent être l’anxiété ou la claustrophobie (par exemple s’ils vivent attachés).

3 – Le syndrome de l’anxiété par la séparation

Les animaux domestiques qui présentent trop de dépendance émotionnelle envers leurs maîtres développent des conduites hyperactives quand ils restent seuls. Il est commun qu’ils tentent de s’échapper ou qu’ils se blessent. Ils essayent aussi de casser ou de mordre des objets et des meubles. Enfin, ils pleurent et aboient excessivement.

4 – Les phobies

Les phobies sont des peurs très intenses qui provoquent des réactions exagérées. La majorité des animaux de compagnie sont paniqués face à certains bruits. On peut par exemple citer l’aspirateur, le sèche-cheveux, les pétards, etc…

Les réponses les plus communes à ce déséquilibre émotionnel sont diverses. L’animal peut par exemple adopter une posture défensive ou d’attaque. Il peut souffrir de tremblements, tenter de fuir, se cacher ou éviter tout contact.

5 – Le stress post-traumatique

Cette conduite provient d’expériences négatives comme la violence, l’abus ou l’abandon. Certains animaux de compagnie présentent des difficultés extrêmes de sociabilisation avec les humains ou d’autres animaux. Ils peuvent aussi devenir agressifs ou obsessionnels. Dans ces cas, il est indispensable de recourir à une aide spécialisée et de renforcer votre patience. 

Quelques conseils pour améliorer la santé mentale de votre animal de compagnie

Conserver l’équilibre de la santé mentale de votre animal de compagnie est une question d’habitude. En effet, une routine saine et positive peut augmenter l’espérance de vie de votre animal. Bien entendu, la qualité de vie aussi sera meilleure.

Ci-dessous, vous trouverez une liste des six aspects fondamentaux pour prendre soin du corps et de l’esprit de votre meilleur ami.

1 – Une alimentation équilibrée

Une alimentation déséquilibrée peut provoquer de nombreuses maladies physiques ou émotionnelles. On peut citer la dénutrition, le surpoids, les traumatismes digestifs, la fatigue, la léthargie, la dépression, etc…

Un régime équilibré doit être sélectionné en fonction de l’âge et de la taille de l’animal. Il y a aussi des options spécifiques pour compenser certaines pathologies. On parle ici d’allergies, d’obésité, de problèmes urinaires, rénaux ou hépatiques.

Il est important de respecter les quantités appropriées pour chaque animal. L’excès d’aliment ne signifie pas une bonne nutrition. Il n’est pas non plus conseillé d’offrir à votre animal de la nourriture humaine. En effet, certains des aliments que nous consommons pourraient être vénéneux pour nos animaux.

2 – Une activité physique régulière

L’activité physique est le complément idéal pour une alimentation équilibrée. Les exercices aident à contrôler le poids, à renforcer le système immunologique et à équilibrer le métabolisme. Ainsi, il est possible d’éviter certaines maladies et de préserver la santé mentale de votre animal de compagnie.

De plus, l’activité influe positivement sur le comportement de l’animal. Cela évite l’accumulation d’énergie. Le résultat : une baisse du risque de conduites agressives. Un autre effet : les moments de détente et d’amusement ont encore plus de valeur.

3 – La sociabilisation

Sociabiliser c’est tenter de travailler sur les capacités de cohabitation de l’animal. Cela passe aussi par le renforcement de ses émotions. Au final, c’est une activité qui permet d’améliorer la santé mentale de l’animal. Elle permet aussi de réduire le risque de conduites agressives.

L’idéal est de commencer la sociabilisation pendant les premières semaines de vie de l’animal. Le mieux est d’entamer cela entre la 4ème et la 20ème semaine. C’est à ce moment-là que le chien commence à acquérir des notions de cohabitation.

4 – La médecine préventive

Beaucoup de maladies peuvent mener à des déséquilibres émotionnels et des changements comportementaux. C’est pour cela que la médecine préventive est fondamentale pour la santé mentale de votre animal de compagnie.

Ainsi, il est indispensable de respecter la vaccination et les vermifugations internes et externes. Il faut aussi faire attention à l’hygiène buco-dentaire, au nettoyage des yeux, des oreilles et du pelage. Enfin, il ne faut pas oublier les visites chez le vétérinaire pour contrôler l’état de santé général de l’animal.

5 – Les attentions esthétiques et les caresses

Chaque animal accepte son propre niveau de caresses et d’affection. En revanche, tous méritent et ont besoin de l’attention de leurs maîtres. C’est pour cela qu’il faut toujours choisir un animal qui s’adapte à vos disponibilités en temps.

Il faut préciser que ces moments d’attention esthétique et de caresses sont d’excellentes opportunités d’améliorer l’humeur de votre chien. De plus, cela améliore la cohabitation et resserre les liens d’amitié entre le maître et l’animal.

6 – Les thérapies de relaxation

Ces thérapies appliquées spécifiquement aux chiens sont de plus en plus connues. L’idéal est de profiter de ce moment ensembles. Des techniques comme l’aromathérapie, la musicothérapie, le feng shui ou la médication créent une ambiance très positive. C’est fondamental pour la santé mentale de votre animal de compagnie et pour votre famille.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les signes qui nous indiquent si un chien est heureux
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les signes qui nous indiquent si un chien est heureux

Si nous voulons savoir si un chien est heureux, nous devrons surveiller son comportement et la routine que nous lui offrons. Et pour aider à voir l...