L'ail, un excellent vermifuge

16 avril, 2018
Les formidables propriétés de l'ail sont bien connues. Il peut servir à prévenir des maladies et à traiter d'autres anomalies. Mais il représente également un aliment bénéfique pour nos animaux de compagnie car il constitue un excellent vermifuge.

Nous vous ferons part de nos connaissances sur ce condiment et nous vous expliquerons comment l’utiliser pour gagner la bataille contre les parasites.

Peut-on utiliser l’ail pour nos animaux?

On a toujours entendu dire que l’ail était toxique pour les animaux et ce n’est pas un mensonge. En effet, cet aliment contient un composant toxique connu sous le nom du n-propyl disulfure. Cependant, consommé avec modération, il ne cause pas de dommage. 

Dans le cas contraire, une quantité excessive d’ail pourrait endommager les cellules de l’organisme de l’animal et provoquer des anomalies comme l’anémie. Une étude menée à Zurich, en Suisse, s’est chargé de déterminer la dose à ne pas dépasser pour les animaux.

Après de nombreuses analyses, les chercheurs ont tiré la conclusion suivante: l’ail deviendrait toxique à partir d’une consommation de 5 grammes par kilos de l’animal. Sachant qu’une gousse d’ail pèse entre 2 et 3 grammes, cela signifie qu’un chien de taille moyenne devrait ingérer au moins 5 gousses par jour pour être affecté par l’ail.

Un excellent vermifuge

Vous pouvez donc utiliser ce végétal pour vos animaux tant que la consommation reste modérée. Nous allons vous expliquer comment.

Depuis longtemps, l’ail est considéré comme un vermifuge. Pour les humains aussi. Cela signifie qu’il est capable d’agir contre les parasites intestinaux. En effet, après ingestion, l’ail conserve ses propriétés anti-bactériennes et cela même après son passage dans l’estomac.

Par ailleurs, il purifie aussi le sang, représente un tonique digestif et aide l’organisme à se nettoyer. Il renforce également le système immunitaire et prévient le développement de nombreux parasites.

Comment utiliser l’ail pour vos animaux

Bien que l’ail existe sous toutes sortes de formes, la plus efficace pour les animaux est la naturelle. L’ajout de 1 à 2 gousses d’ail par jour dans la nourriture de votre animal aidera ce dernier à gagner le bataille contre les parasites.

Il est recommandé de suivre cette cure au moins une fois par semaine et de répéter l’opération plus tard, même sans présence de parasites. L’idéal est d’entreprendre ce traitement au moins une ou deux fois par an. Ainsi vous serez assurer que votre animal n’ait pas de parasites.
Selon l’étude de Zurich, la dose journalière ne doit pas dépasser 4 grammes, c’est-à-dire deux gousses maximum. On calcule cette dose à partie d’une taille moyenne, vous pouvez donc l’adapter proportionnellement au gabarit de votre animal.

Cependant, ce remède est artisanal. Il ne convient donc pas forcément à tous les chiens. Il n’élimine pas non plus tous les parasites. Par conséquent, nous vous rappelons, comme d’habitude, de demander à votre vétérinaire si ce remède convient à votre animal.

Autres remèdes faits maison

chat qui se lèche les pattes

Les remèdes faits maison sont souvent privilégiés à la place des médicaments et des produits toxiques. Aujourd’hui, nous voulons que tout soit le plus naturel possible et la bonne nouvelle c’est que les produits naturels fonctionnent.

Voici quelques remèdes contre les parasites:

  • Contre les tiques et les puces: le pouliot, l’eucalyptus, le vinaigre de pomme et l’eau de lavande.
  • Contre les parasites de l’estomac: les graines de courgette, les pépins de citron, l’huile de germe de blé ou l’huile de foie de morue.

Presque tous les remèdes artisanaux sont efficaces s’ils sont administrés directement mélangés avec la nourriture de l’animal. Néanmoins, si votre vétérinaire vous donne son feu vert pour les utiliser mais que votre animal ne les tolère pas, cherchez une autre façon de les lui administrer.