Les animaux de compagnie qui souffrent du manque de nourriture au Vénézuela

La condition animale au Vénézuela laisse fortement à désirer.
Les animaux de compagnie qui souffrent du manque de nourriture au Vénézuela

Dernière mise à jour : 18 décembre, 2018

Le Vénézuela est un pays qui est sur toutes les lèvres depuis ces dernières années en raison de la terrible crise politique, économique et sociale que vivent ses citoyens, au point que le pouvoir d’achat est l’un des pires au monde et que de longues files d’attente se forment devant les magasins. Cela dure des heures pour acheter les produits de première nécessité, qui parfois ne sont même pas disponibles.

En plus de ce fait terrible, le Vénézuala vit chaque jour au bord de la tragédie à cause de l’insécurité. En effet, elle atteint un tel point qu’il y a chaque année plus de morts que dans les pays en guerre.

Cependant, parmi toutes les dures réalités que vit ce pays pétrolier, il y en a beaucoup qui se cachent derrière celles que l’on retrouve tous les jours dans les médias, qui, malgré leur moindre exposition, n’en sont pas moins importants.

L’une d’elles est liée à la vie des animaux de compagnie au Venezuela. Ce sont les victimes directes de la situation insupportable vécue par l’incapacité à se procurer beaucoup des produits nécessaires à la fois pour leur nourriture et pour leur santé.

Nourriture chère et difficile à trouver

animaux au Vénézuela

Posséder un animal de compagnie est un véritable enfer dans cette partie du monde, car la nourriture correspondant à ses caractéristiques, en plus d’être très difficile à obtenir. Elle s’achète à un prix extrêmement élevé.

De ce fait, de nombreux propriétaires d’animaux au Venezuela ont choisi d’ignorer les conseils de spécialistes et de leur donner des plats faits maison. Nombre d’entre eux en sont venus à commenter qu’il était de toute évidence préférable de leur servir quelque chose à manger que de les laisser mourir de faim.

Bien que chez le chien, les aliments faits maison ne causent pas beaucoup de dégâts, le vrai danger est surtout pour les chats. En effet, ces animaux magnifiques peuvent souffrir d’insuffisance hépatique ou rénale, il est donc fréquent de voir leurs propriétaires leur servir à de la nourriture pour chiens pour éviter des maladies plus graves.

Cependant, il ne contient pas la quantité de protéines requise par les félins. Il faudrait la compléter par de la viande, de sorte que l’alimentation soit aussi normal que possible. C’est une chose bien compliqué dans un pays où cela est difficile même pour ses habitants.

Ce problème délicat a eu pour conséquence une augmentation du nombre de décès de chats derniers mois. Ceci en raison d’une mauvaise alimentation et de la difficulté à les guérir. En effet, il est devenu extrêmement difficile d’obtenir des médicaments.

La santé des animaux au Vénézuela

En plus de la difficulté à obtenir de la nourriture pour les animaux domestiques, le plus désespérant dans le fait d’avoir des animaux au Venezuela est que si les animaux souffrent d’une maladie délicate, ils n’auront guère d’autre option que la mort. En effet, les médicaments nécessaires sont encore plus difficile à trouver et coûteux que la nourriture.

Selon Germán Campos, directeur de l’Association des professionnels de la santé animale du pays caribéen, qui produit et importe à la fois des aliments et des médicaments, les stocks de produits pour animaux de compagnie sont si bas que la qualité de vie de ces animaux est invivable.

De même, il a révélé que le manque de médicaments est si alarmant qu’une grande partie des vétérinaires ont non seulement limité les produits qu’ils prescrivent, mais ont également choisi d’utiliser ceux qui correspondent à l’homme pour traiter l’animal.

Chirurgies et parvovirus

chien malade au Vénézuela

La situation la plus terrible dans cet enfer où vivent les animaux au Venezuela se produit lorsque l’animal est atteint d’une maladie nécessitant une intervention chirurgicale.

De nombreux spécialistes en arrivent à dire, une fois que la solution à la maladie s’avère être une intervention chirurgicale, à la famille de l’animal, qu’il n’y a rien qu’elle puisse faire pour son animal de compagnie, car il n’y a pas matériel de suture.

De même, dans ce pays, lorsque le chien est atteint du parvovirus, il est pratiquement condamné à mort, car le vaccin permettant de lutter contre cette maladie commune est presque impossible à obtenir.

Comme vous pouvez le constater, le fait d’avoir un animal de compagnie dans ce pays sera une véritable souffrance. A moins que vous ayez beaucoup d’argent pour voyager à l’étranger et acheter les produits nécessaires pour le nourrir et pour sa santé.

 

Cela pourrait vous intéresser ...
Les animaux : ces victimes vénézuéliennes que personne ne connaît
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les animaux : ces victimes vénézuéliennes que personne ne connaît

La plupart des pays du monde sont conscients de la situation compliquée du Venezuela mais oublient qu'il y a aussi des victimes cachées : les animaux.